Info

Coupe du monde 2022 : qui sont les favoris avant les quarts de finale ?

Sur cette photo datant du 13 juillet 2014, des joueurs brandissent le trophée de la Coupe du monde de football.
Sur cette photo datant du 13 juillet 2014, des joueurs brandissent le trophée de la Coupe du monde de football.
AP Photo/Martin Meissne

Comme tous les quatre ans, plusieurs équipes peuvent prétendre soulever le trophée suprême, le 18 décembre prochain. Quelles sélections se démarquent pour la victoire finale ?

La France

L'équipe de France de football célèbre son titre de champion du monde, en Russie, le 15 juillet 2018. 
L'équipe de France de football célèbre son titre de champion du monde, en Russie, le 15 juillet 2018. 
AP Photo/Matthias Schrader

Championne du monde en titre, la sélection emmenée par Didier Deschamps fait, forcément, figure de favori à sa propre succession. Néanmoins, attention, seules deux équipes dans l’histoire du football ont réussi à conserver leur titre et c’était un football d’une toute autre époque : l’Italie (1934 et en 1938) et le Brésil (1958 et 1962). La "bande à DD" aura une revanche à prendre après son Euro raté.

Le sélectionneur français pourra notamment s’appuyer sur un duo de folie en attaque :Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, qui revient en forme ces dernières semaines avec son club de l’Atletico Madrid.
Un point noir à souligner néanmoins. La cascade de blessures de joueurs importants : Paul Pogba, N'golo Kanté, Mike Maignan, Presnel Kimpembé, Christopher Nkunku et surtout Karim Benzéma blessé l'avant-veille du coup d'envoi de la compétition.
Le milieu de terrain de l’équipe de France sera donc composé d’habituels remplaçants, inexpérimentés à ce niveau. Un point faible que les adversaires pourraient exploiter.

Le Brésil

L'attaquant brésilien, Neymar, lors d'une séance d'entraînement au centre sportif Continassa, à Turin, en Italie, le jeudi 17 novembre 2022.
L'attaquant brésilien, Neymar, lors d'une séance d'entraînement au centre sportif Continassa, à Turin, en Italie, le jeudi 17 novembre 2022.
AP Photo/Luca Bruno

C’est sûrement la plus belle génération brésilienne de la dernière décennie qui va se présenter à Doha avec le statut de favori. La sélection de Tite, portée par un Neymar qui marche sur l’eau, depuis le début de saison, avec le PSG (11 but et 9 passes décisives) va tout donner pour ajouter une sixième étoile à son maillot.

Au delà des individualités en forme, la Seleçao abordera cette compétition pleine de confiance sur le plan collectif, puisqu’elle reste sur une série de 35 matchs sans défaite.

L’Argentine

L'attaquant argentin, Lionel Messi, à droite, écoute l'hymne national des Émirats arabes unis, lors d'un match amical entre l'Argentine et les Émirats arabes unis, au stade Mohammed Bin Zayed, à Abu Dhabi, le mercredi 16 novembre 2022.
L'attaquant argentin, Lionel Messi, à droite, écoute l'hymne national des Émirats arabes unis, lors d'un match amical entre l'Argentine et les Émirats arabes unis, au stade Mohammed Bin Zayed, à Abu Dhabi, le mercredi 16 novembre 2022.
AP Photo/Hussein Malla

Et si Messi parachevait sa carrière exceptionnelle et rentrait définitivement au Panthéon du football, avec le seul titre qui lui manque : une Coupe du monde ?
"La pulga", qui a toujours été dans l’ombre de Diego Maradona en Argentine, l’a promis : il va tout donner pour remporter le titre suprême avec l’Albiceleste.

Pour ça, il pourra compter sur des joueurs tels que Leandro Paredes, Lautaro Martinez ou encore Rodrigo de Paul, qui sauront se sacrifier au profit du collectif. Une équipe qui reste sur une victoire en Copa America, l’an dernier, qui avait permis au septuple Ballon d’or, souvent clivant, de rentrer dans le coeur des Argentins. 

L'Angleterre

L'équipe nationale de football d'Angleterre, avant le match d'UEFA Nations League entre l'Italie et l'Angleterre, au stade San Siro de Milan, en Italie, le vendredi 23 septembre 2022.
L'équipe nationale de football d'Angleterre, avant le match d'UEFA Nations League entre l'Italie et l'Angleterre, au stade San Siro de Milan, en Italie, le vendredi 23 septembre 2022.
AP Photo/Antonio Calanni

Pour les "Three lions", finalistes du dernier Euro et demi-finalistes de la dernière Coupe du monde, il s’agira, cette fois, de confirmer. Cette édition 2022 risque d’être la dernière pour le sélectionneur Gareth Southgate. L’opportunité pour des joueurs, avec qui il a su nouer de très bons liens, de lui offrir un trophée ?

Rien n’est moins sûr. Certains choix du sélectionneur font grincer des dents. Parmi eux, la sélection du défenseur central Harry Maguire, davantage connu pour les compilations vidéos de ses erreurs sur les réseaux sociaux que pour sa faculté à s’affirmer comme le patron d’une défense. Les supporters de Manchester United pourront confirmer.

Les Anglais pourront tout de même s’appuyer, en attaque, sur Harry Kane. Le serial buteur de Tottenham avait fini meilleur buteur de la Coupe du monde 2018. 

L'invité surprise : le Maroc

L'équipe du Maroc au moment de la victoire contre l'Espagne, le mardi 6 décembre 2022 au Qatar.
L'équipe du Maroc au moment de la victoire contre l'Espagne, le mardi 6 décembre 2022 au Qatar.
© AP Photo/Luca Bruno

Les Lions de l'Atlas n'étaient pas forcément l'équipe africaine que l'on attendait à ce stade de la compétition. Leur victoire en 8e de finale face à l'Espagne leur a donné une nouvelle stature. 
Quatrième équipe africaine à parvenir à ce stade d'une Coupe du monde, les Marocains affronteront le Portugal ce samedi 10 décembre.