Info

Coupe du monde : histoires incroyables de foot en bande dessinée

Chargement du lecteur...
©Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André / TV5MONDE

Dans la série les Histoires incroyables de la Coupe du Monde... En 1928, Jules Rimet est président de la FIFA. Le Français a l'idée d'un tournoi international organisé tous les quatre ans, ouvert à tous ses membres. C'est l'Uruguay qui va organiser cette première édition. Reste à se rendre au bout du monde, un périple pas évident en 1930. Cette histoire, parmi bien d'autres, est racontée par Olivier Petit, éditeur et co-auteur des "Histoires incroyables de la coupe du monde".
 

dans
  • Algérie, le Onze de l'indépendance

En 1957, la guerre d'Algérie fait rage. Le FLN décide de mener le combat pour l'indépendance sur tous les fronts, même celui du sport. Douze joueurs algériens quittent la France pour rallier Tunis. L'année d'après, l'équipe de France s'envole pour la Suède privée de joueurs préselectionnés pour le mondial. L'équipe nationale d'Algérie naîtra après l'indépendance en 1962.
Chargement du lecteur...
©Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André / TV5MONDE
 
  • Les Léopards de Mobutu

En 1974, le Zaïre est le 1er pays à représenter l'Afrique noire lors d'un Mondial. Les Léopards viennent de remporter la Coupe d'Afrique des Nations. Avec cette équipe star, le dictateur Mobutu espère montrer qu'il est un grand meneur d'hommes. C'est sans compter le caractère rebelle de ces Léopards... 
Chargement du lecteur...
©Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André / TV5MONDE
 
  • Au Cameroun, un vieux lion virtuose

En 1990, le Cameroun va disputer sa deuxième Coupe du monde. Le très autoritaire président Paul Biya impose à l'entraîneur russe de sélectionner Roger Milla, un Lion de 38 ans qui a pris sa retraite internationale et joue dans un petit club de la Réunion...
Chargement du lecteur...
©Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André / TV5MONDE
 
  • Celui qui a dit "non" aux Nazis

En juin 1938, la Coupe du Monde se joue à Paris. Quelques mois plus tôt, l'Allemagne a annexé l'Autriche... Hitler a réuni les équipe allemande et autrichienne sous le nom de la Nationalmannschaft. Un joueur autrichien, le plus grand de l'histoire du pays, refuse d'intégrer cette équipe. Prêt à fuir et mourir pour un maillot.
Chargement du lecteur...
©Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André / TV5MONDE
  • Le Mondial de Mandela

En 2010, il avait décliné la cérémonie d'ouverture parce qu'endeuillé par la mort, la veille, de l'une de ses arrières-petites filles... mais il est venu pour la finale. Ses médecins le lui avaient déconseillé. Il ne restera que 30 minutes... pour dire merci et rendre hommage à tous les supporters. Pourtant, c'est grâce à lui, Nelson Mandela, qu'un Mondial a pu être organisé pour la première fois sur le continent africain.
Chargement du lecteur...
Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André
  • Nuit noire sur Séville

En 1982 à Séville, les Français sont plus que prêts à en découdre en demi-finale avec la RFA. La bataille est rude, le traumatisme profond. Battiston sortira inconscient sur une civière, deux dents en moins. Et pour la 1ère fois de l'histoire de la Coupe du Monde, un match va se jouer aux tirs aux buts.
Chargement du lecteur...
Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André
  • Le roi Pelé

En 1958, le Brésil ne le sait pas encore mais c'est la fin de la série noire pour la Seleçao (défaites en 1/2 finale en France en 1938 et en finale à domicile en 1950). Le Onze brésilien est exaltant, magique, impétueux. Mais un joueur encore adolescent éclipse tous les autres. Un roi est né. Comment Edson est devenu Pelé.
Chargement du lecteur...
©Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André / TV5MONDE
  • Le 6-0 de la honte

En 1978. La Coupe du Monde se déroule en Argentine, pays dirigé d'une main de fer par le général Jorge Rafael Videla après un coup d'État militaire deux ans plus tôt. Le dictateur est prêt à tout pour remporter cette compétition. Mais pour accéder à la finale, l'Argentine doit battre le Pérou, équipe redoutable. Videla va trouver un arrangement avec son voisin péruvien.
Chargement du lecteur...
©Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André / TV5MONDE
 
  • Les frères ennemis

En 2010, deux frères qui participent à une Coupe du monde, ce n'est pas nouveau. Bobby et Jacky Charlton ont joué pour l'Angleterre en 1966, Frank et Ronald de Boer pour les Pays-Bas en 1994. Mais c'est la première fois que deux frères se retrouvent sur le terrain dans des équipes opposées. Kevin-Prince Boateng et Jérôme Boateng ont chacun choisi leur pays.
Chargement du lecteur...
©Karine Henry, Guillaume Gouet, Séverine André / TV5MONDE



> Notre dossier Coupe du monde 2018.