Info

Covid-19 : quels pays ont assoupli leurs mesures de restrictions ?

Hô Chi Minh-ville (Vietnam) sort de trois mois de confinement strict.<br />
<br />
 
Hô Chi Minh-ville (Vietnam) sort de trois mois de confinement strict.

 
Bui Van Lanh/VNA via AP.

Plusieurs pays, où la situation sanitaire s'améliore avec une baisse des cas de contaminations au Covid-19, ont décidé d'assouplir leurs mesures de restrictions : déconfinement de la population, retour partiel ou complet à la normale, réouverture des frontières... Tour d'horizon des dernières restrictions levées dans le monde. 

Vietnam : Hô Chi Minh-Ville déconfiné

Le Vietnam respire. Après trois mois de confinement strict, le gouvernement a levé ce vendredi 1 er octobre l'interdiction de sortir de chez eux aux neuf millions d'habitants d'Hô Chi Minh-Ville, le poumon économique du pays, dont l'activité a été réduite à néant pendant plusieurs mois. Pendant le confinement, les habitants ont eu l'interdiction de sortir de chez eux, même pour se nourrir, et presque tous les déplacements et entrées de la ville ont été suspendus.

Ce 1 er octobre, les soldats ont commencé à démanteler les barrières routières et à supprimer les centaines de points de contrôle qui isolaient les uns des autres les quartiers de la ville. Les personnes vaccinées peuvent désormais se déplacer librement dans l'agglomération et la plupart des entreprises ont reçu le feu vert pour rouvrir.

Sri Lanka : levée partielle des mesures de confinement

Le Sri Lanka a en partie levé ce vendredi 1 er octobre les mesures de confinement instaurées pendant près de six semaines pour contenir une importante vague de Covid-19, maintenant toutefois un couvre-feu nocturne et l'interdiction des grands rassemblements. Les déplacements entre les provinces restent aussi interdits.

Le nombre de personnes assistant à des mariages et des funérailles sera limité à un maximum de 10 jusqu'au 15 octobre. Les manifestations sportives pourront avoir lieu, mais sans spectateurs.  Le ministère de la Santé a exhorté ce vendredi 1 er octobre les entreprises à encourager leur personnel à travailler à domicile, mais aucune décision n'a encore été prise concernant la réouverture des écoles fermées depuis mars dernier. 

Cuba : réouverture conditionelle des plages, bars, restaurants et bientôt des frontières

Soulagement pour les Cubains. Les autorités de La Havane ont annoncé mercredi 29 septembre la réouverture des plages et des piscines, ainsi que du Malecon, le célèbre boulevard côtier, après neuf mois de fermeture en raison de la pandémie de Covid-19. Mais dans les piscines comme dans les zones de plage, le port du masque reste obligatoire, sauf au moment de la baignade. Les exercices physiques sur la voie publique et dans les salles de sport sont aussi autorisés.

Vendredi 24 septembre, huit des quinze provinces cubaines ont ouvert à nouveau restaurants, bars et autres lieux publics, mais avec une capacité d'accueil limitée. Les autorités ont également annoncé l'ouverture des frontières au tourisme international à partir du 15 novembre ainsi que des écoles de manière progressive entre octobre et novembre.

Espagne : vers la suppression des jauges dans les stades

Le Conseil inter-territorial espagnol (CISNS), l'organisme qui réunit les responsables politiques chargés de la Santé de toutes les régions d'Espagne, a approuvé mercredi 29 septembre la levée des restrictions d'affluence dans les stades à ciel ouvert en Espagne. "Le CISNS a fixé les limites d'affluence pour la Liga de football, la ACB (D1 de basket) et autres évènements sportifs jusqu'à 100% en extérieur, et 80% en intérieur". Ces mesures seront applicables du 1er au 31 octobre, et seront réévaluées à la fin du mois d'octobre.

D'autres mesures sont toutefois maintenues, comme l'obligation du port du masque et du respect d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne. Des mesures qui compromettent pour l'instant le fait de voir des matches se dérouler dans des stades pleins. L'application de cette levée en pratique dépend toutefois des autorités sanitaires de chaque région autonome d'Espagne.

La Catalogne, par exemple, a déjà annoncé qu'elle allait conserver sa limite d'affluence, qu'elle a fait passer de 40% à 60% de la capacité d'accueil des stades à ciel ouvert de plus de 10.000 personnes. Le Pays basque a également annoncé qu'il allait conserver sa limite d'affluence actuelle, fixée à 60%.

Iran : levée d'interdiction d'entrée aux touristes étrangers fin octobre

L'Iran va recommencer à délivrer des visas touristiques aux étrangers à partir du 23 octobre, plus de dix-neuf mois après la fermeture des frontières de la République islamique sur fond de crise sanitaire. En mars 2020, l'Iran avait fermé ses frontières aux ressortissants étrangers sauf en cas de maladie ou pour les voyages d'affaires, quelques semaines après l'annonce officielle des premiers cas de Covid-19 dans le pays.

Dimanche 19 septembre, les musées de Téhéran et des principales villes d'Iran ont rouvert après plus d'un an de quasi-fermeture à cause du Covid-19.

Japon : fin de l'état d'urgence sanitaire

Le Japon va sortir de l'état d'urgence imposé depuis juillet à une partie du pays face à la pandémie jusqu'au 30 septembre, a annoncé le premier ministre Yoshihide Suga, le 28 septembre, alors que la situation sanitaire connaît une nette amélioration depuis quelques semaines.

Les mesures de restrictions actuelles, qui consistent surtout à demander aux bars et restaurants de fermer plus tôt et de ne pas servir d'alcool et aux organisateurs d'événements de limiter le nombre de spectateurs, avaient été mises en place mi-juillet, avant les Jeux olympiques de Tokyo-2020.

Tunisie : fin du couvre-feu, instauration d'un certificat vaccinal

Le président tunisien Kaïs Saïed a décidé vendredi 24 septembre de lever le couvre-feu nocturne en vigueur presque sans discontinuer depuis mars 2020 pour limiter la propagation de l'épidémie, tout en imposant le certificat vaccinal pour la participation aux évènements publics ou privés. Une mesure entrée en vigueur le samedi 25 septembre, à minuit.

La présentation d'un certificat de parcours vaccinal complet de deux doses est toutefois désormais obligatoire pour "participer aux manifestations, activités et rassemblements publics et privés dans les espaces ouverts ou fermés", a précisé le communiqué.

Norvège : retour à la normale après 561 jours de restrictions

La Norvège a levé samedi 25 septembre quasiment toutes les restrictions mises en place en mars 2020 pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. "Il s'est écoulé 561 jours depuis que nous avons introduit les mesures les plus sévères jamais adoptées en temps de paix, 561 jours qui ont contraint nos existences comme, je crois, personne n'aurait pu l'imaginer auparavant", a déclaré la première ministre Erna Solberg lors d'une conférence de presse.

Le pays scandinave avait amorcé avant l'été la levée graduelle de ses mesures sanitaires à mesure que la situation sanitaire s'améliorait, mais avait repoussé à plusieurs reprises une normalisation totale.

Depuis le samedi 25 septembre, le nombre de personnes participant à des événements publics et privés n'est plus plafonné, la règle du mètre de distance est levée, de même que les quelques restrictions encore en place dans les bars et restaurants.
Finies également les restrictions à l'entrée sur le territoire norvégien pour les résidents de l'Espace économique européen (EEE), de l'Espace Schengen, du Royaume-Uni et de Suisse. La recommandation officielle d'éviter les voyages à l'étranger qui vaut pour de nombreux pays disparaît quant à elle ce 1er octobre.

Parmi les très rares restrictions qui demeureront restera l'obligation d'être à l'isolement en cas de test positif au coronavirus, sous peine d'amende. Le port du masque dans les transports en commun pourra être recommandé ou obligatoire localement "en cas de besoin".

France : fin du port obligatoire du masque dans certaines écoles 

L'obligation du port du masque à l'école primaire sera levée à partir du 4 octobre dans les départements les moins touchés par l'épidémie du Covid-19, a annoncé le gouvernement. Quant aux personnels, aux collégiens et aux lycéens, les règles du port du masque en intérieur "sont inchangées". 

Par ailleurs, les jauges s'appliquant dans certains établissements recevant du public seront levées dans ces mêmes départements. Cela concerne essentiellement le secteur culturel, notamment "les salles de concert debout ainsi que les discothèques".  

Pour autant, le pass sanitaire est maintenu pour l'instant dans tous les départements français.

Etats-Unis : autorisation d'entrée dès novembre pour les voyageurs par avion vaccinés 

Les Etats-Unis lèveront le 1er novembre, pour les personnes vaccinées, des restrictions en place depuis mars 2020 sur les vols internationaux. En plus de présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19, les voyageurs devront se faire tester dans les trois jours précédant leur voyage vers les Etats-Unis, et porter un masque, a indiqué le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, Jeff Zients.

La levée des restrictions concernera les personnes immunisées avec les vaccins reconnus par l'agence américaine du médicament, la FDA, soit ceux de Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson&Johnson (Janssen). Pour le moment, la Maison Blanche est restée évasive sur la liste des vaccins, renvoyant cette décision aux autorités sanitaires.

Par ailleurs, la levée des restrictions annoncée ne s'applique pas aux frontières terrestres des Etats-Unis avec le Canada et le Mexique, toujours fermées aux voyages "non-essentiels", sauf pour les citoyens américains.

Îles Fidji : accueil de touristes étrangers à partir de novembre

Les Fidji, toujours en proie à une épidémie de Covid-19, souhaitent accueillir à nouveau des touristes à partir de novembre, dans l'espoir de relancer une économie dévastée par la pandémie. "L'objectif est que notre pays et notre économie sortent de la pandémie", a déclaré le premier ministre Frank Bainimarama. 

Lorsque 80% de la population éligible aura été vaccinée, les touristes en provenance de pays figurant sur une "liste verte" pourront séjourner sur l'archipel sans avoir à effectuer de quarantaine. Les pays figurant sur cette liste sont l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, le Canada, la Corée du Sud, Singapour et certaines régions des Etats-Unis. Les visiteurs devront être entièrement vaccinés et présenter un test négatif avant le départ. Une fois aux Fidji, il devront séjourner dans des régions où toutes les personnes avec lesquelles ils seront en contact auront reçu deux doses.

Australie : déconfinement programmé pour fin octobre

La ville australienne de Melbourne sortira du confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus à la fin du mois d'octobre, si l'objectif de 70% de la population adulte vaccinée est atteint. Environ cinq millions d'habitants de Melbourne ont ordre de rester à la maison depuis le 5 août. Il s'agit du sixième confinement depuis le début de la pandémie.

Les autorités de l'État de Victoria, dont fait partie Melbourne, ont annoncé que ces ordres seraient levés lorsque 70 % des plus de 16 ans seraient entièrement vaccinés, un objectif qu'ils pensent atteindre autour du 26 octobre.

"Le confinement va prendre fin" a déclaré Dan Andrews, premier ministre de l'État de Victoria, ajoutant que la limitation des motifs de sortie et le couvre-feu ne seront plus en vigueur mais qu'une série de restrictions seront toujours appliquées.

Les restaurants et les pubs seront autorisés à rouvrir, mais seulement avec un maximum de 50 personnes entièrement vaccinées assises à l'extérieur, tandis que l'interdiction des visites à domicile restera en vigueur.

Tunisie - Libye : réouverture des frontières depuis le 17 septembre

La Tunisie et la Libye ont rouvert vendredi 17 septembre leur frontière commune fermée depuis plus de deux mois en raison de la pandémie de coronavirus.

Par ailleurs, la compagnie aérienne nationale Tunisair a annoncé la reprise, à partir du 23 septembre, de ses vols vers les aéroports libyens de Tripoli, Mitiga (nord-ouest) et Benghazi (nord-est). 

La Tunisie est l'un des seuls pays, avec la Turquie et l'Egypte, où les vols en provenance de la Libye sont habituellement autorisés et qui accepte les ressortissants libyens sans visa.

Le 8 juillet, la Libye avait décidé de fermer ses frontières avec la Tunisie et de suspendre les liaisons aériennes avec ce pays qui enregistrait à l'époque un taux élevé de contaminations au coronavirus, dépassant les 4.000 cas quotidiens.