Info

Crise au Venezuela : panne géante d'électricité à Caracas

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Au Venezuela, la crise économique et l'hyperinflation prend toute la population en otage : les investissements publics n'existent plus, les installations deviennent défaillantes, à l'image des coupures électriques fréquentes en province mais aussi dans la capitale, à Caracas.

dans

Nouvelle coupure d'électricité, la deuxième en 2 jours dans la capitale vénézuélienne. Pas de métro, donc, il faut attendre son tour pour prendre le bus. Cette mère de famille ne cache pas son inquiétude :
 

Pour moi, ce qui se passe est très grave. Pas de courant ... l'inflation ... On recule. Il n'y a pas de solutions.

Stefany Eduardo, habitante de Caracas

Il n'y a pas de transport, pas de lumière, pas de services. Pas de nourriture à acheter. Il n'y a rien.

Jaime Sequera, résident de Caracas

Des rayons vides et des prix qui grimpent encore, c'est le constat, une semaine après les mesures annoncées par le Président Maduro pour juguler la crise économique. 

Ces derniers jours, de nouvelles arrestations ont eu lieu, 131 personnes, dont des gérants de supermarchés, accusées de saboter son plan de relance.  

Et ce n'est pas tout. A Caracas, on fait aussi la queue pour obtenir la "carte de patrie" : un nouveau document mis en place qui permet officiellement de toucher sa retraite et de bénéficier d'avantages divers.
 

J'ai une voiture et j'ai besoin de cette carte pour acheter de l'essence moins cher.

Alfredo Sanchez, résident de Caracas

 

On a déjà une carte d'identité et on a un passeport. Et selon la Constitution, on n'a besoin de rien d'autre pour dire qu'on est Vénézuélien. La grande majorité des gens nés ici pensent que cette carte pourrait être un moyen de repérer les gens politiquement.

Maria Di Giacove, habitante de Caracas


Un nouveau document comme moyen de contrôle social, c'est ce que craint l'opposition. Mercredi, plusieurs centaines de retraités manifestaient contre :
 

Je suis très en colère parce que j'ai travaillé toute ma vie, j'ai droit à ma retraite, et on me réclame une carte que je n'ai pas et que je ne veux pas.

Marina Castillo, manifestante à Caracas

A partir du 1er septembre, cette carte devient nécessaire pour toucher une pension de retraite. Elle sera versée en 3 fois dans le mois.