Info

Décès d'Albert Frère : ce qu'il faut retenir du parcours du milliardaire belge

Capture d'écran RTBF

Fait baron, par le roi Albert II, Albert Frère est décédé ce lundi 3 décembre 2018. L'entrepreneur, patron de GBL (Groupe Bruxelles Lambert) avait 92 ans. Trois points à retenir de la carrière de l'homme d'affaires.

dans

Fortune 

Le magazine américain Forbes a estimé sa fortune à 5,8 milliards de dollars soit un peu plus de 5 milliards d'euros. Depuis 2015, Albert Frère avait lâché les rênes de la holding phare GBL, qu'il avait dirigée pendant trois decennies. Il était resté président d'honneur du groupe.

Origines

Albert Frère n'était pas issu d'une famille riche, mais elle n'était pas pauvre, non plus. Une scolarité peu brillante, compensée par son flair, son culot et un sens des affaires singulier. Cet autodidacte, fils d'un "marchand de clous", prendra la tête de cette entreprise familiale basée à Charleroi, en la faisant évoluer vers une grande société de commercialisation de l'acier.

Basculement

Au début des années 80, il a sû se retirer du domaine de la sidérurgie juste avant la crise de l'époque. L'argent engrengé à l'époque de la vente (27 millions d'euros) lui a permis de se lancer dans la finance, en rejoignant GBL en 1982. C'est à partir de là qu'il va construire sa fortune dans un jeu de participations croisées au sein de différentes grandes entreprises florissantes de renommée internationale.