Info

Des milliers de Rohingyas manifestent un an après leur exode de Birmanie

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE, B. Charbonnel

Des milliers de réfugiés rohingyas manifestent samedi 25 août au nom de la "justice" dans les immenses camps de réfugiés du Bangladesh, à l'occasion du premier anniversaire du début d'un exode sans précédent de la Birmanie voisine.

dans

Aucun Rohingya n'a oublié ce jour funeste du 25 août 2017. C'était, il y a tout juste un an, la répression brutale menée par l'armée birmane, et le début d'un exode massif. 700 000 membres de cette minorité musulmane contraints de se réfugier au Bangladesh. Une "épuration éthnique" selon les termes des Nations Unies. 


Ils ont tué les hommes et violé les femmes. Les enfants ne pouvaient plus aller à l'école, toutes les maisons ont été brûlées, et après toutes ces atrocités, nous avons commencé à sortir de Birmanie. 365 jours après tout cela, nous manifestons car nous n'avons toujours pas obtenu justice.

Réfugiée rohingya


Des rassemblements-surprise et jamais vus dans ce camps étroitement surveillé par les autorités du Bangladesh, où s'entassent près d'un million de personnes. Plusieurs dizaines de milliers de Rohingyas ont participé à des marches pacifiques pour commémorer ce "jour noir." Pour cette population dans l'impasse, la tristesse se mêle de colère au moment de réclamer justice.
 


Allah, nous t'en prions, aide le gouvernement birman à comprendre nos souffrances, aide-le à comprendre et à aimer le peuple rohingya.

Réfugié rohingya


Malgré un accord de rapatriement entre la Birmanie et le Bangladesh fin 2017, le processus est au point mort. Les Nations Unies ont lancé en mars un appel de fonds d'un milliard de dollars pour subvenir aux besoins des réfugiés, mais seulement un tiers de cette somme a été récolté. Quant à la Banque mondiale, elle a annoncé en juin son intention de débloquer une aide de près d'un demi-milliard de dollars, afin d'aider le Bangladesh.