Info

DIRECT - Guerre en Ukraine : Kherson sans "électricité ni eau" selon les autorités russes d'occupation

Un chat errant est assis au beau milieu des ruines d'une maison. Avant la guerre, elle appartenait à Vadym Zherdetsky, un habitant du village de Moshun, en banlieue de Kiev. Ukriane, 4 novembre 2022.
Un chat errant est assis au beau milieu des ruines d'une maison. Avant la guerre, elle appartenait à Vadym Zherdetsky, un habitant du village de Moshun, en banlieue de Kiev. Ukriane, 4 novembre 2022.
AP/Andrew Kravchenko
Un chat errant est assis au beau milieu des ruines d'une maison. Avant la guerre, elle appartenait à Vadym Zherdetsky, un habitant du village de Moshun, en banlieue de Kiev. Ukriane, 4 novembre 2022.
Vadym Zherdetsky est debout au milieu des ruines de sa maison. Située dans le village de Moshun près de la capitale Kiev, elle a été détruite par les combats. Depuis le début de l'invasion russe, Zherdetsky a perdu plusieurs membres de sa famille. Moshhun, vendredi 4 novembre 2022.
Le président de l'Ukraine Volodymyr Zelensky apparaît dans une vidéo diffusée par le service communication du palais présidentiel ukrainien. Kiev, 10 octobre 2022.

Les combats entre l’armée russe et l’armée ukrainienne se poursuivent ce dimanche. Samedi 5 novembre, l’Iran a reconnu avoir livré des drones à la Russie avant le début de l’offensive le 24 février 2022. Ces déclarations confirment des accusations de Kiev, qui affirme que Moscou bénéficie de l’appui logistique de Téhéran depuis le début de la guerre.

Ce qu'il faut retenir ce dimanche 6 novembre 2022 : 

- Le président ukrainien Volodymyr Zelensky assure que les progressions de l'armée de Kiev sont "significatives". Dans sa traditionnelle vidéo publiée sur les réseaux sociaux, il s'est engagé à "libérer le pays". 

- Selon les informations de plusieurs agences russes, un important barrage situé dans la région de Kherson a été endommagé par une frappe ukrainienne ce dimanche. 

- Samedi, le gouvernement iranien a reconnu avoir livré des drones à la Russie avant l'invasion de l'Ukraine. Ces déclarations viennent corroborer des accusations déjà formulées par Kiev il ya plusieurs semaines. 

14h13 TU. La possibilité d'évacuer Kiev envisagée en cas de panne totale de courant.

Selon le média ukrainien indépendant, Hromadske, le chef du département de la sécurité municipale de l'administration d'État de la ville de Kiev, Roman Tkachuk, envisage la possibilité d'évacuer trois millions de personnes de la capitale, en cas de coupure totale de courant. 

13h03 TU. Le quotidien des soldats ukrainiens dans les tranchées du front de Donetsk.

Sur le front du Donbass, le plus actif ces derniers jours, les combats sont intenses. Un soldat ukrainien a tourné une vidéo au moment la tranchée de son unité a été prise d'assaut.

12h58 TU. La faune également victime de la guerre.

En Ukraine, la guerre fait également des ravages naturels. Selon la branche ukrainienne du Fonds mondial pour la nature, 20 % des zones protégées de l'Ukraine et 3 millions d'hectares de forêts ont été affectés.

Huit réserves naturelles et dix parcs nationaux restent occupés, selon la branche ukrainienne du Fonds mondial pour la nature.

12h26 TU. Kherson et certains districts de la région "sans électricité ni eau".

La ville occupée de Kherson, se trouve "sans électricité ni eau" à la suite d'une frappe ukrainienne, ont annoncé les autorités d'occupation russes de la région éponyme.

"À la suite d'une attaque terroriste, organisée par la partie ukrainienne, trois pylônes en béton portant des lignes à haute tension ont été endommagés sur l'axe Berislav-Kakhovka, ont-elles indiqué dans un communiqué sur Telegram. Actuellement, il n'y a ni électricité ni eau dans la ville et dans certains districts de la région."

(Re)voir : Ukraine : les Russes abandonnent-ils Kherson ?

Chargement du lecteur...

10h18 TU. Le barrage de Kakhovka dans la région de Kherson "endommagé" par une frappe ukrainienne (agences russes). 

Le barrage hydroélectrique de Kakhovka dans la région ukrainienne de Kherson (sud) occupée par les forces russes a été "endommagé" à la suite d'une frappe ukrainienne dimanche, ont affirmé les services d'urgence régionaux aux agences de presse russes.

"Aujourd'hui à 10h00 (8h00 GMT), six missiles Himars ont été lancés. Les unités de défense antiaérienne (en) ont abattu cinq, dont un a touché l'écluse du barrage de Kakhovka, qui a été endommagé", a déclaré un représentant des services d'urgence, cité par les agences russes. Kiev a accusé Moscou ces dernières semaines d'avoir "miné le barrage". Ce sont "des mensonges", selon les autorités d'occupation russes.

09h41 TU. En déplacement au Bahreïn, le pape François demande de "prier pour l'Ukraine". 

Le pape François a prié dimanche pour le Liban "si éprouvé", l'"Ukraine martyrisée" et "tous les peuples qui souffrent au Moyen-Orient". "Je ne veux pas oublier de prier et de vous demander de prier pour l'Ukraine si martyrisée et pour que cette guerre finisse", a notamment déclaré le souverain pontife. 

Le pape François en train de célébrer une messe à Manama, au Bahreïn. Samedi 6 novembre 2022.
Le pape François en train de célébrer une messe à Manama, au Bahreïn. Samedi 6 novembre 2022.
AP/Alessandra Tarantino
Nous devons nous préparer à une ère où des acteurs émergent désobéissant aux règles et utilisant la force ou les menaces pour détruire la paix et la sécurité d'autres nations.
Fumio Kishida, Premier ministre du Japon.

08h23 TU. Le Japon condamne la guerre en Ukraine et annonce renforcer sa capacité navale et militaire.

Le Premier ministre japonais Fumio Kishida a promis de renforcer la capacité navale et militaire de son pays, en avertissant que les pays devaient se préparer à faire face aux agresseurs.

Au cours de la même intervention, Fumio Kishida a condamné la guerre menée par la Russie en Ukraine.  "Nous devons nous préparer à une ère où des acteurs émergent désobéissant aux règles et utilisant la force ou les menaces pour détruire la paix et la sécurité d'autres nations", a-t-il aussi déclaré.

07h29 TU. Un Taïwanais volontaire tué au combat en Ukraine.

Un Taïwanais de 25 ans, engagé volontaire en Ukraine contre les forces russes, a été tué au combat. C'est la première victime connue originaire de Taïwan depuis l'invasion du territoire ukrainien par la Russie, a indiqué samedi le ministère des Affaires étrangères de Taipei.

Confirmant des premières informations de presse, le ministère a présenté ses "sincères condoléances" à la famille de Tseng Sheng-kuang, qui s'était engagé dans un bataillon de volontaires en Ukraine. Il a rendu hommage, dans un communiqué, au "patriote qui a sacrifié sa vie dans la guerre en Ukraine (...) et à son esprit d'assistance aux Ukrainiens dans la défense de la liberté et de la démocratie".

06h26 TU. Les soldats ukrainiens blessés affluent à l’hôpital de Mykolaïv. 

De nombreux militaires ukrainiens sont blessés, voire tués, lors des affrontements avec les troupes russes. Ceux qui sont secourus sont parfois pris en charge à l’hôpital de Mykolaïv, au sud du pays. 

Les médecins ont pris en charge un soldat ukrainien blessé pendant un combat. Il est soigné à l'hôpital de Mykolaïv, dans le sud du pays. Ukraine, 3 novembre 2022.
Les médecins ont pris en charge un soldat ukrainien blessé pendant un combat. Il est soigné à l'hôpital de Mykolaïv, dans le sud du pays. Ukraine, 3 novembre 2022.
AP/LIBKOS

04h00 TU. UNITED24, la plateforme de soutien à l'Ukraine lancée par le président Zelensky, remercie ses donateurs. 

Depuis six mois, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en place une plateforme mondiale d'aide à son pays. Le principe est simple : cette plateforme permet à n'importe qui dans le monde de faire un don financier, peu importe la somme, à l'Ukraine. Les dons servent notamment à financer la banque nationale ukrainienne, indiquent les autorités. Un semestre après son lancement, l'action de UNITED24 est saluée par Kiev. 


01h00 TU. La Russie a reçu des drones iraniens avant l'invasion de l'Ukraine. 

L'Iran a reconnu samedi pour la première fois avoir fourni des drones à la Russie. Selon Téhéran, ces livraisons auraient eu lieu avant l'invasion de l'Ukraine fin février. Ces déclarations viennent confirmer les accusations de Kiev contre Moscou. Les autorités ukrainiennes soupçonnent la Russie d'utiliser des drones iraniens pour ses attaques contre les civils et les infrastructures.

Nous avons fourni à la Russie un nombre limité de drones, des mois avant la guerre en Ukraine.Hossein Amir-Abdollahian, ministre iranien des Affaires étrangères.

00h30 TU. Le président ukrainien annonce des avancées menées par l’armée de Kiev sur le front. 

Dans sa traditionnelle allocution diffusée sur les réseaux sociaux la nuit, le président ukrainien a fait part des dernières évolutions des positions militaires. Selon ses informations, la contre-attaque menée par les soldats ukrainiens vis-à-vis des troupes russes continue de porter ses fruits. “Il y a des résultats assez significatifs”, a-t-il notamment appuyé. 

00h00 TU. Volodymyr Zelensky s'exprime dans une vidéo.