Info

DIRECT - Ukraine : après la Finlande, la Suède demande son adhésion à l'Otan

Des militaires ukrainiens patrouillent dans un village récemment repris, au nord de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, dimanche 15 mai 2022.
Des militaires ukrainiens patrouillent dans un village récemment repris, au nord de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, dimanche 15 mai 2022.
Mstyslav Chernov (AP)

Les troupes russes basées dans la région de Kharkiv se repositionnent en vue de grandes offensives dans le Donbass selon les autorités ukrainiennes. Dans la région de Kharkiv, l'armée ukrainienne a repris le contrôle de la frontière. Par ailleurs, Moscou prévient que les adhésions suédoise et finlandaise à l'Otan ne renforceront pas la sécurité du continent. 

19h01 TU. La Suède et la Finlande devraient être intégrées à l'Otan "dès que possible"


La Suède et la Finlande devraient être intégrées à l'Otan "dès que possible" et "leur adhésion renforcera la sécurité collective de l'Europe", a déclaré dans un communiqué la ministre des Affaires étrangères britannique Liz Truss.


17h28 TU. La Turquie ne "cèdera pas" sur l'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Otan, d'après Erdogan

"Comment allons-nous leur faire confiance? La Suède est la pépinière des organisations terroristes(...) Nous ne cèderons pas sur l'adhésion à l'Otan de ceux qui appliquent des sanctions envers la Turquie", a martelé le chef de l'Etat turc.

16h43 TU. Au moins dix morts dans des frappes russes sur Severodonetsk, dans l'est

15h18 TU. La Turquie reproche à la Suède et à la Finlande de ne pas approuver ses demandes d'extradition
 

La Turquie reproche aux deux pays de ne pas approuver ses demandes d'extradition des personnes qu'elle accuse d'être membres d'"organisations terroristes".

Ankara avait menacé vendredi de bloquer le processus d'élargissement de l'Otan à ces deux pays nordiques, qui requiert l'unanimité des membres de l'Alliance.

13h51 TU. Un entrepôt de nitrate d'ammonium touché par une frappe russe

"L'explosion dans la région de Kharkiv ne constitue pas une menace pour la population locale", a assuré sur sa page Telegram le gouverneur de la région voisine de Donetsk.

13h35 TU. Macron soutient "pleinement" la décision de la Suède de rejoindre l'Otan

13h27 TU. La Suède va demander son adhésion à l'Otan

"Nous quittons une ère pour entrer dans une nouvelle", a affirmé la Première ministre  Magdalena Andersson.

13h25 TU. Trêve à Azovstal pour évacuer les blessés ukrainiens, selon Moscou
 

Le ministère russe de la Défense a annoncé qu'une trêve avait été instaurée à l'aciérie Azovstal, dernier bastion de résistance ukrainienne dans la ville de Marioupol, afin d'évacuer les blessés ukrainiens.

Les autorités ukrainiennes n'ont pour leur part rien dit dans l'immédiat

(Re)voir : Ukraine : l'aide aux déplacés s'organise

Chargement du lecteur...
10h51 TU. McDonald's se retire entièrement de Russie

Le géant américain de la restauration rapide McDonald's, qui avait fermé ses enseignes en Russie début mars, a annoncé se retirer du pays et vendre toutes ses activités.

10h44 TU. Les adhésion finlandaise et suédoise à l'Otan mineront la sécurité européenne selon Moscou.

"Nous sommes convaincus que l'entrée dans l'Otan de la Finlande et de la Suède ne va ni renforcer ni améliorer l'architecture sécuritaire de notre continent", a sgnifié, lundi, à la presse, le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Il promet de suivre de près "les implications que cela aura pour notre sécurité".

Le président russe, Vladimir Poutine, a lui aussi réagi, lors d'un sommet d'une alliance militaire régionale au Kremlin. Selon lui, un tel "élargissement de l'Otan ne constitue pas une menace immédiate (...) mais le déploiement d'infrastructures militaires sur les territoires de ces pays entraînera bien sûr une réponse."

08h48 TU. L'armée ukrainienne reprend le contrôle de la frontière dans la région de Kharkiv.
 

Les autorités ont annoncé ce matin que les forces ukrainiennes ont repoussé les troupes russes et ont repris le contrôle d'une partie de la frontière avec la Russie dans la région de Kharkiv (nord-est).

"Le 227e bataillon de la 127e brigade de la défense territoriale des forces armées de Kharkiv a expulsé les Russes et s'est installé à la frontière", a indiqué le ministère sur sa page Facebook, en publiant une vidéo de soldats armés devant un poteau-frontière peint en jaune et bleu, couleurs du drapeau ukrainien, et avec un trident, le blason de l'Ukraine. 

"Nous sommes fiers de nos soldats qui ont restauré le panneau frontalier. Nous remercions tous ceux qui, au péril de leur vie, libèrent l'Ukraine des envahisseurs russes", a pour sa part écrit sur Telegram le gouverneur de la région de Kharkiv, Oleg Sinegoubov. 

07h33 TU. Les candidatures suédoise et finlandaise à l'Otan sont une "grave erreur" selon Moscou

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, a qualifié de "grave erreur" les candidatures suédoise et finlandaise à l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN). 
 

"C'est une grave erreur supplémentaire dont  les conséquences auront une portée considérable", a-t-il estimé, cité par l'agence russe Interfax.

Selon lui, la réponse de la Russie "dépendra des conséquences pratiques de l'adhésion" des deux pays scandinaves à l'Alliance atlantique. 

"Pour nous, il est clair que la sécurité de la Suède et de la Finlande ne sortira pas renforcée par cette décision", a-t-il martelé, relevant que "le niveau de tension militaire (allait) augmenter."

05h47 TU. Renault vend des actifs russes à la Russie.

Le constructeur automobile Renault a vendu ses actifs en Russie à l'Etat russe, ont annoncé séparément, lundi, les deux parties. "Des accords ont été signés pour un transfert des actifs russes du groupe Renault à la Fédération de Russie et au gouvernement de Moscou", a indiqué le ministère russe de l'Industrie et du Commerce dans un communiqué.
Des ouvriers de l'usine Renault, à Moscou, préparent des pièces de voiture pour la chaîne de production, le 1er mars 2010. 
Des ouvriers de l'usine Renault, à Moscou, préparent des pièces de voiture pour la chaîne de production, le 1er mars 2010. 
Mikhail Metzel (AP)
Renault a confirmé de son côté la cession de sa participation de près de 68% dans Avtovaz, principal constructeur automobile en Russie. Le constructeur français précise toutefois qu'il garde l'option de racheter pendant six ans ses parts dans Avtovaz, fabricant des Lada.

04h56 TU. De grandes offensives attendues dans le Donbass.

Le pays se prépare à de grandes offensives dans le Donbass, objectif prioritaire de Moscou. Au soir du dimanche 15 mai, le conseiller présidentiel ukrainien Oleksiy Arestovich, avançait que les Russes transfèraient des troupes de la région de Kharkiv (nord) à celle de Lougansk, dans le but de prendre la ville de Severodonetsk.

L'état-major ukrainien a confirmé, au matin du 16 mai, que l'armée russe concentrait ses forces à Izioum, situé entre Kharkiv et Severodonetsk.