Info

DIRECT-Ukraine : L'armée russe poursuit sa percée dans le Donbass pendant qu'à Lugano les alliés de l'Ukraine parlent reconstruction

Bâtiments endommagés à Lyssytchansk, le 3 juillet 2022, dans la région de Lougansk, en Ukraine. 
Bâtiments endommagés à Lyssytchansk, le 3 juillet 2022, dans la région de Lougansk, en Ukraine. 
Administration militaire régionale de Lougansk via AP.

L'armée russe continue de pilonner l'est de l'Ukraine et de progresser dans son plan de conquête de l'ensemble du Donbass, après sa prise de la ville stratégique de Lyssytchansk, au moment où en Suisse, la Conférence de Lugano prépare déjà la phase de reconstruction. 

Ce qu'il faut retenir de ce lundi 4 juillet, 131ème jour de guerre

  • L'armée ukrainienne confirme son retrait de Lyssytchansk.
  • L'armée russe poursuit son offensive vers Sloviansk et Kramatorsk pilonnées depuis dimanche.
  • La Russie a touché des brigades mécanisées et des brigades d'artillerie ukrainiennes à Kharkiv.
  • Le drapeau ukrainien flotte à nouveau sur l'Île aux Serpents.
  • Les alliés de l'Ukraine sont réunis à Lugano en Suisse pour deux jours pour estimer les moyens nécessaires à la reconstruction. Le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal les évaluent à 750 milliards de dollars.
  • Il n'y a toujours pas de bilan chiffré global des victimes civiles du conflit. Pour la seule ville de Marioupol (Sud-Est), tombée en mai au terme d'un terrible siège, les autorités ukrainiennes évoquent quelque 20.000 morts.

17h00 TU. La Première ministre suédoise Magadalena Andersson est en Ukraine.

Elle a déclaré selon le quotidien The Kyiv Independent "le président Volodymyr Zelensky affirme que les Ukrainiens ne combattent pas uniquement pour l'Ukraine mais pour le monde civiilisé et les valeurs démocratiques. C'est l'absolue vérité." 



Après être allée à Boutcha et Borodianka, elle a rencontré le président Zelensky à Kiev.

15h40 TU. La Russie déploie dans l'espace les drapeaux des régions séparatistes en Ukraine

Trois cosmonautes russes ont déployé les drapeaux des territoires séparatistes autoproclamés de Lougansk et de Donetsk, en Ukraine, à bord de la Station spatiale internationale, selon une publication sur la chaîne Telegram de l'Agence spatiale russe, Roscosmos.
 


"Nous célébrons à la fois sur Terre et dans l'espace", disent dans un message assorti de photos des cosmonautes Oleg Artémiev, Denis Matvéïev et Sergueï Korsakov, brandissant les drapeaux de ces deux "républiques" de l'est de l'Ukraine à bord de l'ISS. "Les forces russes et de Lougansk ont établi un contrôle total sur Lyssytchansk - la dernière grande ville de la RPL (République populaire de Lougansk, ndlr)", ont-ils précisé.

Dimanche, les forces ukrainiennes ont annoncé leur retrait de cette cité stratégique, ce qui a permis aux militaires russes et aux séparatistes prorusses de parachever leur contrôle de la région de Lougansk.

"Nous sommes convaincus que le 3 juillet 2022 restera à jamais gravé dans l'histoire de la République. Citoyens de la République populaire alliée de Donetsk, attendez !", a ajouté Roscosmos dans sa publication.

15H01 TU. Les trois combattants étrangers condamnés à mort font appel auprès de la Cour suprême du gouvernement séparatiste
 

Aiden Aslin à gauche, Shaun Pinner, à droite et le Marocain Saaudun Brahim au centre. Les trois combattants ont été condamnés à mort par un tribunal séparatiste. Ici, lors de leur procès, le 9 juin 2022.
Aiden Aslin à gauche, Shaun Pinner, à droite et le Marocain Saaudun Brahim au centre. Les trois combattants ont été condamnés à mort par un tribunal séparatiste. Ici, lors de leur procès, le 9 juin 2022.
© AP

Deux Britanniques et un Marocain ayant combattu dans l'armée ukrainienne et ayant été condamnés à mort par la justice des séparatistes prorusses ont introduit un pourvoi auprès de la Cour suprême de la République autoproclamée de Donetsk.

La peine capitale leur avait été infligée pour mercenariat dans cette région de l'est de l'Ukraine aux mains de rebelles prorusses depuis 2014.

Le Britannique Aiden Aslin a déposé son pourvoi aujourd'hui, a déclaré un porte-parole de la Cour suprême aux agences de presse russes. Le Marocain Brahim Saadoun avait pour sa part fait la même démarche le 1er juillet, a souligné lundi la Cour dans un communiqué. Le deuxième Britannique, Shaun Pinner, avait quant à lui déposé en juin son pourvoi auprès de cette instance, selon son avocate.

D'après les familles d'Aiden Aslin et de Shaun Pinner, ces deux hommes installés en Ukraine depuis 2018 et vivant en couple avec des Ukrainiennes servaient dans l'armée ukrainienne depuis plusieurs années. Londres avait durement critiqué cette condamnation.

Le père de Brahim Saadoun confirme  que son fils s'était enrôlé dans la marine ukrainienne en 2021, soit avant le début de l'offensive russe de février 2022, et affirmé qu'il "portait l'uniforme officiel de l'armée ukrainienne".

L'ONU a exprimé son inquiétude après la condamnation à mort de ces prisonniers de guerre par les séparatistes prorusses.


13H50 TU. Ukraine : le coût de la reconstruction estimé à 750 milliards de dollars par le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal

Le Premier ministre Denys Chmygal, lors de la conférence de Lugano en Suisse, qui doit esquisser le plan de redressement du pays envahi par la Russie a lancé "Qui doit payer pour le plan de reconstruction, qui est d'ores et déjà estimé à 750 milliards de dollars ?" avant de répondre qu'une "source clé" de financement devrait être la saisie des avoirs de la Russie et des oligarques russes gelés dans le cadre des sanctions internationales contre Moscou.



13H44 TU. L'Ukraine affirme avoir remis son drapeau sur l'Ile aux Serpents

Le drapeau ukrainien flotte à nouveau sur l'Ile aux Serpents, selon une porte-parole militaire confirmant sa reprise par les forces ukrainiennes. Passée sous contrôle russe, cette île a été reprise par les Ukrainiens la semaine dernière, à la suite de violents bombardements.

"Le drapeau de l'Ukraine a été installé sur l'Ile aux Serpents. L'opération militaire est terminée et le territoire est maintenant revenu à la juridiction de l'Ukraine".

Le président russe Vladimir Poutine  à Moscou, en Russie, le 1er juillet 2022.
Le président russe Vladimir Poutine  à Moscou, en Russie, le 1er juillet 2022.
Mikhail Metzel, Spoutnik, Kremlin Pool Photo via AP.


12H56 TU. Vladimir Poutine ordonne la poursuite de l'offensive russe après la prise de la région de Lougansk

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné à ses forces de poursuivre leur offensive dans l'est de l'Ukraine, après la conquête de l'intégralité de la région de Lougansk.

Les forces russes doivent mener à bien leurs missions selon les plans déjà approuvés. J'espère que dans leurs secteurs tout se passera comme cela s'est passé à Lougansk.

Vladimir Poutine, président russe.


09H06 TU. L'équipe ukrainienne de sumo a trouvé refuge au Japon

Chassés par la guerre dans leur pays et l'invasion russe, les meilleurs lutteurs ukrainiens de sumo ont été accueillis par le Japon, le pays où leur sport est vénéré.

Depuis un mois, six lutteurs ukrainiens s'entraînent dans une école de sumo de Soka, près de Tokyo et s'envoleront mardi pour l'Alabama où ont lieu les Jeux mondiaux, rendez-vous quadriennal qui rassemble les disciplines qui ne sont pas au programme olympique. 

08H45 TU. France : moratoire sur les expulsions d'étudiants étrangers fuyant l'Ukraine

La France a décidé d'un moratoire sur les expulsions d'étudiants étrangers ayant trouvé refuge en France après avoir fui la guerre en Ukraine, annonce le gouvernement, évoquant une aide financière pour les personnes qui hébergent des Ukrainiens.
 

06H00 TU. La conférence de Lugano prépare la phase de reconstruction

Alors que l'issue de la guerre reste encore totalement incertaine, la Conférence de Lugano, planifiée bien avant que la Russie n'envahisse l'Ukraine fin février, va tenter lundi et mardi de dessiner les contours de la future reconstruction de l'Ukraine.

A re(v oir) : Lyssytchansk aux mains des russes
Chargement du lecteur...


02H54 TU. L'armée confirme son retrait de Lyssytchansk

L'armée ukrainienne a confirmé son retrait de Lyssytchansk, ville stratégique de l'Est de l'Ukraine dont la prise avait été revendiquée quelques heures plus tôt par Moscou, qui dit contrôler toute la région de Lougansk.

"Afin de préserver les vies des défenseurs ukrainiens, la décision a été prise de se retirerde la ville", a annoncé l'état-major des forces armées ukrainiennes dans un communiqué.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une conférence de presse à Kiev, en Ukraine, le 3 juillet 2022. 
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une conférence de presse à Kiev, en Ukraine, le 3 juillet 2022. 
AP Photo/Nariman El-Mofty.

Dans son allocution de dimanche soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a tenté de faire bonne figure, insistant sur les autres lignes de front, où Kiev affirme "progresser", dans les régions de Kharkiv (nord-est) ou Kherson (sud). "Un jour viendra où nous dirons la même chose du Donbass", a assuré le président Zelensky.

A Sloviansk, ville d'environ 100.000 habitants avant la guerre, les frappes russes ont fait dimanche six morts, dont une fillette de neuf ans. "Elle s'appelait Eva. Elle aurait eu dix ans en août", a souligné le président Zelensky.