Info

DIRECT - Ukraine : les Vingt-Sept accordent à l'Ukraine le statut de candidat à l'Union européenne

Manifestation de soutien à la candidature de l'Ukraine devant le Parlement à Bruxelles ce 23 juin 2022. Comme la Moldavie, la candidature de l'Ukraine pour adhérer à l'Union, a été acceptée par les Vingt-Sept.
Manifestation de soutien à la candidature de l'Ukraine devant le Parlement à Bruxelles ce 23 juin 2022. Comme la Moldavie, la candidature de l'Ukraine pour adhérer à l'Union, a été acceptée par les Vingt-Sept.
© AP Photo/Olivier Matthys
Manifestation de soutien à la candidature de l'Ukraine devant le Parlement à Bruxelles ce 23 juin 2022. Comme la Moldavie, la candidature de l'Ukraine pour adhérer à l'Union, a été acceptée par les Vingt-Sept.
Un soldat marche devant des immeubles détruits à la suite de bombardements russes. Chernihiv, Ukraine - 17 juin 2022.

Les pays membres de l'Union européenne accordent le statut de candidat pour rejoindre l'organisation à l'Ukraine. Pendant ce temps, les forces russes continuent de resserrer leur étau dans le Donbass, sur les villes jumelles de Lyssytchansk et Severodonetsk.


19h54 TU . Les États-Unis fournissent à l'Ukraine une nouvelle aide militaire de 450 millions de dollars (Maison Blanche)

John Kirby, conseiller à la Maison Blanche
John Kirby, conseiller à la Maison Blanche
© AP Photo/Susan Walsh


Les États-Unis vont fournir à l'Ukraine pour 450 millions de dollars supplémentaires d'aide militaire, annonce ce soir John Kirby, qui coordonne la communication de la Maison Blanche sur les questions stratégiques.

Cela porte à "environ 6,1 milliards" le montant total d'aide militaire fourni par Washington à Kiev depuis l'invasion du pays par la Russie, a-t-il déclaré à propos de ce nouveau volet d'assistance qui comprendra en particulier une livraison supplémentaire de lance-roquettes perfectionnés.

18h30 TU. Les Vingt-Sept accordent à l'Ukraine et la Moldavie le statut de candidat à l'UE

Les dirigeants des Vingt-Sept reconnaissent à l'Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l'Union européenne, a annoncé le président du Conseil européen Charles Michel, évoquant un "moment historique", en pleine offensive russe.
Cette décision très attendue par Kiev, prise lors d'un sommet des chefs d'État et de gouvernement des pays de l'UE à Bruxelles, marque le début d'un processus long et complexe en vue d'une adhésion.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky salue "un moment unique et historique" .


"C'est un moment unique et historique dans les relations Ukraine-UE", se félicite Volodymyr Zelensky sur Twitter, affirmant que, selon lui, "l'avenir de l'Ukraine se trouve au sein de l'UE".

17h51 TU. Ukraine: "aucune ville" de la région de Donetsk "sûre" pour ses habitants (gouverneur à l'AFP)

"Aucune ville" de la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, n'est "sûre" pour ses habitants, les combats entre armées ukrainienne et russe étant trop violents, a déclaré dans un entretien à l'AFP le gouverneur régional Pavlo Kyrylenko.

Voir : Ukraine : les combats continuent dans le Donbass

Chargement du lecteur...

"Il n'y a aucun endroit, aucune ville dans la région de Donetsk sûr", affirme Pavlo Kyrylenko, précisant qu'il était, selon lui, "extrêmement dangereux pour les habitants de rester" alors que la pression russe sur les forces ukrainiennes s'accentue autour des villes de Lyssytchansk et Severodonetsk.

"La situation dans la région reste difficile", ajoute-t-il, précisant que "l'ennemi essaie de concentrer ses efforts" notamment sur "la route Bakhmout-Lyssytchansk", sur laquelle "s'aventurer constitue un danger évident".
Selon lui, le commandement des forces armées ukrainiennes fait "tout son possible" pour que "nos soldats ne soient pas encerclés" par l'armée russe dans la dernière poche de résistance encore sous contrôle ukrainien dans la région, autour de Lyssytchansk et Severodonetsk.
"La mission principale est d'arrêter la progression de l'ennemi vers (les villes importantes) de Sloviansk et Kramatorsk", a-t-il ajouté.

Pavlo Kirilenko a par ailleurs indiqué que, malgré "les combats puissants en cours", "les évacuations de civils continuent", citant le chiffre de "251 personnes" évacuées mercredi.
"Il reste 45.000 habitants à Kramatorsk", ville en retrait de quelques dizaines de kilomètres de la ligne de front, a-t-il détaillé, rappelant que "la livraison de produits alimentaires se poursuit sur tout le territoire" de la région de Donetsk malgré "les coupures d'électricité et les interruptions d'eau et de gaz".

15h09 TU. Mystère autour d'importantes importations suisses d'or russe

Lingots d'or dans la réserve de Fort Knox aux États-Unis en 1974 (image d'illustration).
Lingots d'or dans la réserve de Fort Knox aux États-Unis en 1974 (image d'illustration).
© AP Photo/Barry Thumma

Plus de trois tonnes d'or provenant de Russie ont été envoyées en Suisse en mai, constituant la première livraison d'une telle ampleur en trois mois, ont annoncé les Douanes suisses, confirmant des informations de l'agence Bloomberg.

"En mai 2022, environ trois tonnes d'or venant de Russie ont été importées de Grande-Bretagne en Suisse, pour une valeur de 194 millions de francs suisses (202 millions de dollars)", a indiqué une porte-parole du bureau des Douanes à l'AFP dans un courriel.

La Suisse a suivi la décision de l'Union européenne d'imposer une large série de sanctions économiques à la Russie à cause de la guerre qu'elle mène en Ukraine. Cependant, jusqu'à présent, aucune sanction explicite n'a été imposée sur l'achat d'or russe.

Bien que la transaction ne soit donc pas illégale, aucune des principales raffineries d'or suisses ne semble toutefois disposée à revendiquer cet achat.

Les raffineries d'or suisses représentent entre 65 à 70% de la production annuelle des raffineries d'or dans le monde.

L'Association suisse des producteurs et commerçants de métaux précieux (ASFCMP), qui représente les raffineries, a affirmé dans un communiqué qu'aucun d'entre eux "n'était responsable de ces importations".


14h54 TU. Dmytro Kouleba appelle les pays africains à "se tenir aux côtés de l'Ukraine"

Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, appelle les pays africains à "se tenir aux côtés de l'Ukraine", dont l'invasion par l'armée russe fin février fait craindre le risque d'une grave crise alimentaire mondiale, notamment en Afrique.
"Cela a du sens pour les Africains de se tenir aux côtés de l'Ukraine", a déclaré M. Kouleba lors d'une conférence de presse en visioconférence avec des journalistes africains. Il a exhorté les pays africains à "ne pas acheter de céréales ukrainiennes volées" selon lui par la Russie.

"Aidez-nous à résoudre le problème", leur a demandé le ministre des Affaires étrangères, avant d'ajouter: "J'appelle les pays africains à travailler ensemble pour mettre la pression sur la Russie afin de garantir une route maritime sécurisée pour exporter (nos céréales)" vers l'Afrique.

"C'est horrible que la Russie joue à des 'jeux de la faim' avec le monde en bloquant les exportations alimentaires ukrainiennes, tout en essayant de rejeter la responsabilité sur l'Ukraine", a lancé le chef de la diplomatie ukrainienne.
Les pays africains ont "un rôle crucial à jouer" car "ils comptent et influencent la position de la Russie", a estimé Dmytro Kouleba face à la presse.
Selon lui, "la Russie bloque à ce jour 57 bateaux remplis de céréales".

14h28 TU. L'Ukraine déçue de ne pas organiser le Concours Eurovision de la Chanson 2023

Le groupe Kalush Orchestra qui a remporté le Concours Eurovision de la Chanson en 2022 à Turin.
Le groupe Kalush Orchestra qui a remporté le Concours Eurovision de la Chanson en 2022 à Turin.
© AP Photo/Luca Bruno

Malgré leur mécontentement et avoir réclamé "des négociations supplémentaires", l'Ukraine ne pourra pas organiser le Concours Eurovision de la Chanson, l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER) a confirmé et justifié son choix aujourd'hui.

Organiser le concours en Ukraine "soulève des inquiétudes en termes de sécurité, mais les délégations et les participants se montrent également réticents à se rendre sur place, en raison de la poursuite des hostilités", ont fait valoir les organisateurs.


Toutefois, l'UER "comprend parfaitement la déception causée par la décision de ne pas organiser le Concours Eurovision de la Chanson 2023 en Ukraine, qui en a pourtant remporté l'édition 2022".

Selon l'UER, au moins 10.000 personnes (personnel technique, équipes et journalistes, notamment) sont en général accréditées dans le cadre du concours, y compris pour travailler sur site. Viennent s'y ajouter quelque 30.000 fans, venus du monde entier.

13h30 TU. Sanctions: Moscou rembourse en roubles des dettes en dollars via un nouveau système

Anton Silouanov, ministre des Finances, le 16 juin dernier à St. Petersbourg, lors du Forum économique russe.
Anton Silouanov, ministre des Finances, le 16 juin dernier à St. Petersbourg, lors du Forum économique russe.
© AP Photo/Dmitri Lovetsky

La Russie s'est acquittée en roubles de paiements d'intérêts sur sa dette libellée en dollars, informe le ministère des Finances russes.

"Les fonds pour le paiement d'un coupon sur les obligations externes de la Fédération de Russie à échéance en 2027 et 2047 d'un montant total de 12,51 milliards de roubles (l'équivalent de 234,85 millions de dollars) ont été reçus par l'agence de paiement pour les euro-obligations National Settlement Depository (NSD)", indique dans un communiqué le ministère. "Ainsi, les obligations (...) de la Fédération de Russie sont remplies dans leur intégralité par le ministère des Finances de la Russie", a ajouté ce dernier.

Dans ce communiqué, le ministère indique se baser sur un nouveau système de paiement temporaire entré en vigueur par un décret présidentiel publié la veille, le 22 juin.

Ce système prévoit que, lorsqu'une échéance arrive, le ministère des Finances transfère l'équivalent en roubles des fonds au NSD, un organisme russe centralisé chargé du dépôt des titres financiers échangés dans le pays et sanctionné par l'Union européenne.

Le NSD s'occupe de rembourser les créditeurs en roubles au taux de la Banque centrale, afin "d'assurer l'équivalence maximale des paiements". Si les créditeurs sont russes, les fonds sont transférés "en contournant les intermédiaires étrangers", précise le ministère des Finances. Mais si les titres sont détenus à l'étranger, les fonds seront transférés sur des comptes spéciaux en roubles, un mécanisme proche de celui utilisé pour les paiements gaziers.

12h54 TU. Nike quitte définitivement le marché russe et ne rouvrira pas ses magasins

L'équipementier sportif américain Nike annonce quitter définitivement le marché russe et ne pas avoir l'intention de rouvrir ses magasins, fermés d'abord temporairement dans la foulée des sanctions contre Moscou pour son offensive en Ukraine.

"Nike Inc. a décidé de quitter le marché russe. Par conséquent, Nike.com et l'application mobile Nike ne seront plus disponibles dans cette région. Les magasins Nike ont récemment fermé temporairement et ne rouvriront pas", a indiqué le groupe dans un message sur son site russe.


Après McDonald's ou Ikea, il s'agit d'une énième marque occidentale emblématique qui quitte le marché russe, après s'y être ruée à la fin de l'Union soviétique.
Le groupe n'a pas donné de détails supplémentaires sur les motifs de cette décision, se contentant d'indiquer que "ces derniers temps, Nike ne peut garantir la livraison des marchandises aux acheteurs russes".

Nike explique que des commandes ont été annulées en conséquence et seraient remboursées.

12h13 TU. Kiev annonce l'arrivée des lance-roquettes Himars américains en Ukraine. 

Le ministre de la Défense ukrainien, Oleksiï Reznikov, a annoncé jeudi l'arrivée des lance-roquettes américains Himars en Ukraine, renforçant ainsi l'arsenal militaire de son armée pour faire face à l'invasion russe. "Les Himars sont arrivés en Ukraine. Merci à mon collègue et ami Lloyd Austin (son homologue américain) pour ces outils puissants", s'est réjoui M. Reznikov sur Twitter, accompagnant son message d'une photo de ce système de lance-roquettes mobile monté sur des blindés légers.


12h09 TU. Zelensky s'attaque à Israël.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a critiqué Israël jeudi lui reprochant de ne pas avoir imposé de sanctions contre la Russie, lors d'une allocution en visioconférence devant des étudiants de l'Université hébraïque de Jérusalem. "Imposer des sanctions contre la Russie est une question de valeurs. Beaucoup de pays européens sont à nos côtés contre l'agression russe mais malheureusement nous ne voyons pas Israël se joindre" aux sanctions, a affirmé Volodymyr Zelensky, dans un discours en ukrainien traduit en anglais.

Comment ne pas aider les victimes d'une telle agression (russe) ? On me pose souvent la question à savoir : "comment Israël a aidé ?" et que peut encore faire Israël mais je ne sais pas quoi répondre.
Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine. 

12h06 TU. Nike annonce quitter définitivement la Russie. 

Le groupe Nike quitte définitivement le marché russe. Selon une annonce officielle, il ne rouvrira pas ses magasins en raison de la guerre en Ukraine. 

12h00 TU. L'Afrique face à la guerre russo-ukrainienne. 

Les dirigeants africains sont alarmés du contrecoup sur leurs populations de la flambée des cours des céréales et du risque de famine causés par la guerre en Ukraine et le blocus des ports ukrainiens. Le président sénégalais Macky Sall insiste aussi sur l'impact de la guerre sur les livraisons d'engrais, essentiels pour des agricultures peu productives. Les pays africains sont cependant divisés sur la position à adopter vis-à-vis de la Russie. Le président Sall invoque la diplomatie de non-alignement de son pays. Il s'est défendu dans une entretien récent avec les médias français France 24 et RFI d'être "complice" d'une agression russe. Il dit condamner l'invasion et reconnaître qu'il y a un agresseur.

11h51 TU. Macky Sall, le président de l'Union africaine, pourrait se rendre à Kiev prochainement, après son déplacement en Russie. 

L'Ukraine travaille à une visite à Kiev du président de l'Union africaine Macky Sall pour aider à renforcer la pression sur la Russie, a dit au journal sénégalais Le Quotidien le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba. Macky Sall, chef de l'État sénégalais et président en exercice de l'UA, a été reçu le 3 juin en Russie par son homologue Vladimir Poutine. Le chef d'État sénégalais ne s'est pas encore rendu en Ukraine, mais a dit son intention de le faire.

Je suis convaincu que le président Macky Sall peut jouer un rôle important en tant que président en exercice de l'Union africaine.
Dmytro Kuleba, chef de la diplomatie ukrainienne dans un entretien publié par Le Quotidien.
Le président du Sénégal et président en exercice de l'Union africaine Macky Sall lors du sommet Afrique-Europe de février 2022. Bruxelles, Belgique. 
Le président du Sénégal et président en exercice de l'Union africaine Macky Sall lors du sommet Afrique-Europe de février 2022. Bruxelles, Belgique. 
Johanna Geron / ASSOCIATED PRESS

11h37 TU. Qu'est-ce que le NSD, le nouveau système de paiement par lequel la Russie passe pour régler ses dettes ? 

La Russie s'est acquittée en roubles de paiements d'intérêts sur sa dette libellée en dollars, a annoncé jeudi le ministère des Finances russes, en raison des sanctions contre le pays pour son intervention militaire en Ukraine. Le NSD est un organisme russe centralisé chargé du dépôt des titres financiers échangés dans le pays. Ce dernier s'occupe de rembourser les créditeurs en roubles au taux de la Banque centrale, afin "d'assurer l'équivalence maximale des paiements". Si les créditeurs sont russes, les fonds sont transférés "en contournant les intermédiaires étrangers".

11h34 TU. L'Ukraine pourrait obtenir le statut de candidat pour adhérer à l'Union européenne.

Sauf surprise, Kiev devrait obtenir jeudi le statut de candidat. L'exécutif européen a rendu il y a quelques jours un avis favorable sur la candidature de l'Ukraine et mardi, la France, qui assure la présidence tournante du Conseil de l'UE, a indiqué qu'un "consensus total" entre les Vingt-Sept avait émergé sur cette question.

Un choix doit être fait aujourd'hui qui va engager le futur de l'Union européenne, notre stabilité, notre sécurité, notre prospérité
Charles Michel, président du Conseil européen.

11h35 TU. Zelensky poursuit les tractations pour que son pays puisse adhérer rapidement à l'UE. 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui ne cesse de répéter l'appartenance de son pays à la "famille européenne", poursuivait jeudi son "marathon téléphonique" auprès des dirigeants européens pour s'assurer du consensus en faveur du oui. Il peut compter sur le soutien de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui a appelé les dirigeants européens à "se montrer à la hauteur" en accédant à la demande de Kiev.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une visite dans la région de Mykolaïv. Ukraine, 18 juin 2022.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une visite dans la région de Mykolaïv. Ukraine, 18 juin 2022.
ASSOCIATED PRESS

11h32 TU. Attaque de Syrotyne, près de Severodonetsk. 

Les Russes "multiplient les offensives pour encercler nos troupes", a indiqué jeudi matin sur Telegram Serguiï Gaïdaï, le gouverneur régional, admettant que l'ennemi avait conquis Loskutivka et Rai-Oleksandrivka, deux localités situées à quelques kilomètres de Lyssytchansk, et attaqué Syrotyne, aux portes de Severodonetsk. Paralèllement, l'armée russe continue de bombarder la région de Mykolaïv (sud), où elle a annoncé jeudi avoir notamment détruit 49 réservoirs de carburant et trois centres de réparation de blindés.

11h33 TU. L'Ukraine "attend le feu vert" pour sa candidature à l'UE (présidence)

"Nous attendons le feu vert", a indiqué jeudi matin le chef de l'administration présidentielle ukrainienne Andriï Yermak, rappelant que "l'objectif clair est l'adhésion à part entière à l'UE", une procédure qui pourrait toutefois prendre des années."Le sommet historique de l'UE commence aujourd'hui", s'est enthousiasmé sur Telegram Andriï Yermak, assurant que, selon lui, "l'Ukraine a mérité le statut de candidat" pour adhérer à l'Union européenne. "Nous sommes prêts à commencer à mettre en oeuvre le plan de la Commission européenne pour entamer des discussions à ce sujet", a-t-il ajouté.

L'Ukraine a mérité le statut de candidat
Andriï Yermak, le chef de l'administration présidentielle ukrainienne.

10h38 TU. Amertume des Balkans occidentaux face à l'empressement de l'UE pour l'Ukraine.

Ils sont bloqués depuis des années dans l'antichambre de l'Union européenne. La Macédoine du Nord est candidate depuis 2005, le Monténégro depuis 2010, la Serbie depuis 2012 et l'Albanie depuis 2014. La Bosnie-Herzégovine et le Kosovo, qui n'est pas reconnu par cinq membres de l'UE, ne sont encore que des "candidats potentiels". Et ce jeudi, les dirigeants des pays des Balkans occidentaux candidats à l'adhésion n'ont pas caché leur amertume à l'annonce attendue de l'octroi de ce statut à l'Ukraine et à la Moldavie.

10h30 TU. Les Européens vont-ils se remettre au charbon ?

Le charbon est en net déclin en Europe au nom des nécessités climatiques. Mais cette tendance se heurte à un regain d'intérêt en raison de la crise ukrainienne. La tentation de recourir à cette énergie polluante, notamment en Allemagne, devrait toutefois rester conjoncturelle.

10h29 TU. Moscou s'oppose à l'Allemagne sur la baisse des livraisons de gaz. 

Le Kremlin a qualifié jeudi d'"étrange" que l'Allemagne juge politique la baisse des approvisionnements en gaz russe sur fond de conflit en Ukraine, réaffirmant que Moscou augmentera les flux dès que des turbines manquantes seront livrées. "Si une turbine doit être révisée et qu'on ne la remet pas en place après la réparation (...) tout est clair, il n'y a pas de double sens", a estimé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe.  Moscou - Russie, 23 décembre 2021. 
Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe.  Moscou - Russie, 23 décembre 2021. 
Alexander Zemlianichenko / ASSOCIATED PRESS
Nos partenaires allemands sont parfaitement au courant des cycles de révision (...) alors c'est vraiment étrange de vouloir qualifier ça de politique.
Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin.

10h17 TU. La résistance ukrainienne à Lyssytchansk et Severodonetsk serait "futile", selon les Russes.

Un représentant des séparatistes prorusses a jugé "futile" la résistance des forces ukrainiennes défendant les villes jumelles de Lyssytchansk et Severodonetsk, dernières zones de la région ukrainienne de Lougansk échappant encore à Moscou et ses alliés. "Leur résistance n'a aucun sens, elle est futile. Je pense qu'au rythme où vont nos soldats, très bientôt tout le territoire de la république populaire de Lougansk sera libéré", a dit à l'AFP le lieutenant-colonel Andreï Marotchko, joint par appel vidéo.

10h06 TU. Europol appréhende des trafiquants d'êtres humains qui piégaient des réfugiées ukrainiennes.

L'office européen de police a annoncé jeudi qu'une opération européenne avait identifié des trafiquants d'êtres humains présumés piégeant en ligne des victimes ukrainiennes vulnérables ayant fui l'invasion de leur pays. Neuf trafiquants d'être humains présumés, neuf victimes potentielles et près de 42 plateformes suspectes ont été identifiés lors d'un "hackaton" le 23 mai, a précisé Europol dans un communiqué.

09h18 TU. Adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne : début du sommet des 27 à Bruxelles. 

Le sommet organisé jeudi à Bruxelles va être "un moment historique"pour l'Union européenne avec la décision d'accorder le statut de candidat à l'adhésion à l'Ukraine et à la Moldavie, a affirmé le président du Conseil européen Charles Michel. "Ce conseil européen est un moment historique sur le plan géopolitique. Un choix doit être fait aujourd'hui qui va engager le futur de l'Union européenne, notre stabilité, notre sécurité, notre prospérité", a-t-il déclaré à son arrivée au sommet.

Emmanuel Macron, le président de la République française, accueilli à Bruxelles par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel. Ils participent au sommet des 27 sur la candidature d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne. 
Emmanuel Macron, le président de la République française, accueilli à Bruxelles par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel. Ils participent au sommet des 27 sur la candidature d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne. 
John Thys / ASSOCIATED PRESS

09h00 TU. Zelensky veut convaincre les 27. 

Sur le plan diplomatique, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, en plus de réclamer davantage de livraisons d'armes lourdes à ses alliés occidentaux, s'active pour s'assurer que les 27 pays de l'Union européenne accorderont à l'Ukraine le statut officiel de candidat à l'UE jeudi lors d'un sommet prévu à Bruxelles.

08h08 TU. Bientôt une pénurie de gaz en Allemagne ?  

L'Allemagne a activé jeudi le "niveau d'alerte" de son plan d'urgence visant à garantir son approvisionnement en gaz. Le pays se rapproche d'une situation de rationnement, dans le sillage de la baisse de 60% des livraisons de Moscou via le gazoduc Nord Stream. "Nous sommes dans une crise gazière. Le gaz est désormais une ressource rare", a déclaré le ministre allemand de l'Économie Robert Habeck lors d'une conférence de presse. 

Robert Habeck, le ministre allemand de l'Économie et du climat lors d'une conférence de presse le 23 juin 2022. Berlin, Allemagne. 
Robert Habeck, le ministre allemand de l'Économie et du climat lors d'une conférence de presse le 23 juin 2022. Berlin, Allemagne. 
Markus Schreiber / ASSOCIATED PRESS

08h06 TU. Selon l'Albanie, "l'Ukraine ne doit "pas se faire d'illusions" sur sa candidature à l'UE". 

Le Premier ministre albanais Edi Rama a conseillé jeudi aux Ukrainiens de ne "pas se faire d'illusions" sur le statut de candidat accordé par l'Union européenne car le processus pour l'adhésion sera très long."La Macédoine du Nord est candidate depuis 17 ans, si je n'ai pas perdu le compte, et l'Albanie depuis huit ans, alors bienvenue à l'Ukraine", a-t-il ironisé à son arrivée à Bruxelles à une réunion avec les dirigeants de l'UE. "C'est une bonne chose de donner le statut à l'Ukraine. Mais j'espère que le peuple ukrainien ne se fera pas beaucoup d'illusions", a ajouté Edi Rama. 

07h16 TU. Selon l'Unesco, plus de 150 sites culturels ont été endommagés ou détruits en Ukraine depuis le début de la guerre. 

"Selon les vérifications effectuées par ses experts, 152 sites culturels ont été détruits partiellement ou totalement en raison des combats, dont 70 édifices religieux, 30 bâtiments historiques, 18 centres culturels, 15 monuments, 12 musées et 7 bibliothèques", indique l'Unesco dans un communiqué. Trois régions concentrent les trois-quarts des dommages depuis le 24 février, date du début de l'invasion russe : celles de Donetsk (45 sites touchés), Kharkiv (40) et Kiev (26), précise l'organisation onusienne.

Ces atteintes répétées aux sites culturels ukrainiens doivent cesser. Le patrimoine culturel, sous toutes ses formes, ne saurait en aucun cas être pris pour cible.Audrey Azoulay, directrice générale de l'Unesco.

06h00 TU. Joe Biden veut mobiliser les Occidentaux face à Moscou. 

Le président américain Joe Biden s'envole samedi pour l'Allemagne, qui accueille la réunion des sept grandes démocraties composant le G7 (États-Unis, Allemagne, France, Italie, Japon, Royaume-Uni, Canada). Il ira ensuite en Espagne, où l'alliance militaire occidentale se retrouve. Le chef d'État veut profiter de tous ces déplacements pour convaincre les pays alliés de rester mobilisés face à Moscou. 

Le président Joe Biden lors d'une réunion sur la migration au Sommet des Amériques, le 10 juin 2022, à Los Angeles.
Le président Joe Biden lors d'une réunion sur la migration au Sommet des Amériques, le 10 juin 2022, à Los Angeles.
AP Photo/Evan Vucci.

05h00 TU. "Ils veulent détruire tout le Donbass".

"Lyssytchansk est sous le feu de tirs d'artillerie et d'attaques aériennes", selon le dernier point mercredi soir de Serguiï Gaïdaï, le gouverneur de la région de Lougansk.
"Ils veulent détruire tout le Donbass, pas à pas. Entièrement. Lyssytchansk, Sloviansk, Kramatorsk... Ils veulent tranformer toutes les villes en Marioupol", ville martyre de la guerre, a déclaré le président Zelensky dans la nuit de mercredi à jeudi. 

Ils veulent tranformer toutes les villes en Marioupol
Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine.

04h30 TU. À Mykolaïv, les bombardements russes détruisent deux terminaux stratégiques.  

Au moins deux terminaux de stockage de grains ont été touchés par des bombardements russes mercredi dans la ville portuaire de Mykolaïv, en Ukraine, ont indiqué à l'AFP leurs opérateurs. "Les occupants ont frappé Mykolaïv, avec sept missiles", a confirmé le président Zelensky, dans son dernier message vidéo dans la nuit de mercredi à jeudi, faisant état de cinq blessés. Selon l'Institut américain pour l'étude de la guerre (ISW), les forces russes ont vraisemblablement repris la rive orientale de la rivière Inhoulets, située entre Mykolaïv, toujours tenue par les Ukrainiens, et Kherson, plus à l'est, occupée par les Russes.



04h00 TU. "Consensus total" des 27 au sujet de l'entrée de l'Ukraine dans l'UE. 

L'exécutif européen a par ailleurs rendu il y a quelques jours un avis favorable sur la candidature de l'Ukraine.  Mardi, la France, qui assure la présidence tournante du Conseil de l'UE, a indiqué qu'un "consensus total" entre les Vingt-Sept avait émergé sur cette question.

03h00 TU. Von der Leyen renouvelle son soutien à Zelensky.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui a appelé les dirigeants européens à "se montrer à la hauteur" en accédant à la demande de Kiev pour la livraison d'armes de combat plus modernes.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev en avril 2022.
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev en avril 2022.
Adam Schreck / ASSOCIATED PRESS

02h00 TU. Zelensky demande une nouvelle fois aux alliés de livrer des armes modernes.
"Aussi activement que nous nous battons pour une décision positive de l'Union européenne sur la candidature de l'Ukraine, nous nous battons quotidiennement pour obtenir des livraisons d'armes modernes", a martelé mercredi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui doit participer de façon virtuelle au sommet du Conseil européen de Bruxelles.
 

Nous attendons une décision européenne clef dans la soirée
Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine.

01h00 TU. Sommet des 27 à Bruxelles pour discuter de l'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne. 

Les 27 États membres de l'UE se penchent dès ce jeudi sur la candidature d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne. Ce sommet marque un jalon hautement symbolique près de quatre mois après son invasion par l'armée russe.



00h00 TU. L'étau russe se resserre sur Lyssytchansk et Severodonetsk. 

La poche de résistance ukrainienne autour des villes industrielles de Lyssytchansk et Severodonetsk est de plus en plus étroitement cernée par les Russes. Dans cette région de Lougansk, tout a été détruit par les combats d'artillerie.