Info

Disparition de Bernard Tapie : réactions et hommages tous azimuts

<p>Interview de Bernard Tapie sur France 2. Paris (France) le 1/07/2013.<br />
<br />
 </p>

<p> </p>
<br />
<br />
 

Interview de Bernard Tapie sur France 2. Paris (France) le 1/07/2013.

 



 
AP Photo/Fred Dufour.

"Il est parti paisiblement, entouré de sa femme, ses enfants, ses petits-enfants et son frère, présents à son chevet". Bernard Tapie, est décédé ce dimanche 3 octobre d'un cancer, a annoncé sa famille auprès du groupe "La Provence", à l'âge de 78 ans. L'ancien ministre, homme d'affaires, acteur et patron de l'OM sera inhumé à Marseille, "sa ville de coeur". Depuis l'annonce de sa mort, les réactions et les hommages de différents milieux se sont multipliés. 

Les premiers hommages sont venus de sa famille. Sur son compte Instagram, Stéphane Tapie, l'un de ses fils, a écrit ce message, en légende d'une photo de lui et son père.  

Réactions de la classe politique

Très rapidement, la monde politique a réagi, à commencer par le premier ministre français Jean Castex, qui a salué "un combattant" et un homme "très engagé".

La première image qui me vient c'est celle du combattant, pour ses idées, ses convictions. Il a toujours été très engagé contre l'extrême droite, mais surtout pour des causes, son club, sa ville, l'entreprise aussi. Bref un homme très engagé qui a tout donné et je crois qu'on l'a vu aussi contre la maladie. Il a lutté pied à pied, comme le combattant qu'il a toujours été. Je m'incline à la mémoire de Bernard Tapie.Jean Castex, premier ministre français.

​Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte se sont dits "touchés" par le décès de Bernard Tapie, "dont l'ambition, l'énergie et l'enthousiasme furent une source d'inspiration pour des générations de Français".

Cet homme qui avait une combativité à déplacer les montagnes et à décrocher la lune ne déposait jamais les armes, et livra bataille contre le cancer jusqu'à ses derniers instants.
Communiqué de l'Elysée.

Quant à l'ancien président Nicolas Sarkozy, il lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux :

Le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, a lui promis que la ville "sera au rendez-vous pour lui rendre un hommage populaire à sa hauteur", ajoutant: "Bernard Tapie, à jamais Marseillais".

Parmi les combats acharnés de Bernard Tapie, celui contre le parti d'extrême droite de Jean-Marie Le Pen. Le fondateur du Front national qui avait affronté Bernard Tapie, lors d'un débat mémorable organisé en 1989, a écrit ces mots sur Twitter.

(Re)voir : Disparition : Bernard Tapie, la fierté de Marseille

Les hommages du monde sportif

Grand amateur de sports, "Nanard", ainsi qu'il était souvent désigné, a créé en 1983 une équipe cycliste qui recrutera Bernard Hinault, avant de reprendre trois ans plus tard l'OM, qui devient en 1993 le premier, et toujours seul club français à remporter la prestigieuse Coupe d'Europe des clubs champions.

Disparition de Bernard Tapie : un homme capable de redynamiser une équipe, selon Alain Giresse

Chargement du lecteur...

L'Olympique de Marseille, qui le surnommait le "boss", a déclaré "Bernard Tapie laissera un grand vide dans le cœur des Marseillais et demeurera à jamais dans la légende du club". Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais lui a rendu un vibrant hommage :

Réaction aussi de la part de Franck McCourt, propriétaire américain de l'Olympique de Marseille : "Je tiens à rendre hommage à Bernard Tapie, un homme au courage remarquable et à la vitalité impressionnante, dont la présidence aura marqué l'histoire de l'OM, inscrivant le club dans la légende européenne. J'adresse mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches".

La légende du cyclisme Bernard Hinault a aussi rendu hommage à Bernard Tapie, qui fut le créateur de l'équipe La Vie Claire, la dernière pour laquelle a couru le champion français.

C'était un battant, un homme de défis. C'était un personnage hors du commun. Je l'avais eu au début de l'année au téléphone. Il m'avait dit : "On s'accroche. Il faut se battre, il faut y croire". C'était son côté battant. Il avait envie de toucher à tout. Peut-être a-t-il fait une erreur d'aller en politique, mais c'était son choix (...) Il y a ceux qui gagnent et ceux qui perdent. Lui faisait partie de la première catégorie.Bernard Hinault, coureur cycliste français
Sur le continent africain, l'émotion aussi est grande, après la nouvelle du décès de l'ancien président de l'OM. À Douala, au Cameroun, Gaby Lele de l'OM Fan Club salue le grand homme du football marseillais : "Pour nous, il représentait ce que l'OM est aujourd'hui, c'est à dire ce club de légende. Sous Bernard Tapie, on a connu toutes nos heures de gloire et des recrutements de joueurs fantastiques. On a quand même réussi à gagner une Champion's League.
 

À Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville, Mohamed Attye, lui aussi à l'initiative de l'OM Fan Club de son pays, considère l'homme politique et médiatique comme "une légende, le symbole du club". "Tapie, c'est la personne qui a fait que l'OM a autant de supporters dans le monde et notamment en l'Afrique. [...] L'OM c'est le club du peuple et Tapie l'avait compris dès le départ. Les gens ont réussi à s'identifier à ce club grâce à lui. C'était pas seulement du sport ou du football. C'était beaucoup d'émotion."

Disparition de Bernard Tapie : "Il avait une envie de gagner sans limite", selon Joseph-Antoine Bell

Chargement du lecteur...