Info

Elections européennes : "Les populistes d'extrême droite doivent être sanctionnés", Ian Brossat

Chargement du lecteur...
©TV5Monde

Notre invité politique de ce mardi 11 septembre 2018, Ian Brossat, est chef de file du parti communiste français. Il revient sur la montée de l'extrême droite en Europe mais aussi sur les problèmes liés aux logements au sein de la ville de Paris.

dans
Ian Brossat est chef de file du PCF aux élections européennes qui débuteront le 19 mai 2019. Il est également adjoint à la Maire de Paris, en charge du logement, de l'habitat durable et de l'hébergement d'urgence.

Potentiel élu européen, il se positionne déjà, en vue de ces élections européennes, en défenseur de l'Europe. Contre le libéralisme et la montée de l'extrême droite, il estime qu'une autre voie est possible : "L'Union Européenne, telle que nous la concevons, est un espace de civilisation (...) Par conséquent, Viktor Orban et tous les populistes de droite qui violent les droits de l'Homme, doivent être sanctionnés", déclare-t-il, désignant directement le premier ministre hongrois, récemment chahuté au Parlement européen.

Lutte pour le droit au logement

Mais le "combat" de Ian Brossat ne s'arrête pas là. Ce dernier a récemment publié Airbnb-La ville ubérisée, livre dans lequel c'est avant tout l'adjoint en charge du logement à la Mairie de Paris qui s'exprime.

Il dénonce l'explosion des prix de l'immobilier, exacerbée depuis l'arrivée d'Airbnb : "Airbnb a aggravé la situation depuis un certain nombre d'années. On ne parle plus de logements loués occasionnellement, mais de logements qui ont été transformés en hôtel clandestins".

Une démarche qui a entraîné "la création de professionnels qui ne font plus que cela de leur appartement". L'élu PCF propose d'ailleurs de cibler les quatre premiers arrondissements de la ville et d'en chasser le géant américain.