Info

Emirats arabes unis : messe de clôture du Pape

Chargement du lecteur...
(commentaire : Sophie Roussi)

Le pape François a célébré une messe devant plus de 120 000 fidèles, ce mardi 5 février 2019 au stade Cheikh-Zayed d’Abu Dhabi (Émirats arabes unis). Un événement historique dans un pays, entre Arabie saoudite, Iran et Qatar, où le culte chrétien demeure d’habitude discret.

Une image inédite dans ce pays musulman sunnite. Une messe en plein air dans un stade bondé. Une messe dirigée par le pape François lui-même devant des dizaines de milliers de fidèles.

Si l'islam est la religion officielle des Emirats arabes unis la pratique du christianisme y est tolérée, discrètement dans les églises et sans prosélytisme.

On compte un million de Catholiques soit un habitant sur dix, en raison de la forte proportion de travailleurs étrangers. 

Dans le parterre de fidèles, beaucoup de ces travailleurs émigrés, des Indiens, des Philippins auxquels le pape rend hommage et prodigue courage.

Pour vous, ce n'est certes pas facile de vivre loin de la maison et de sentir l'incertitude de l'avenir, en plus de l'absence de l'affection des personnes les plus chères.
Pape François.

Au cours de ce voyage François aura insisté sur la liberté de culte, sur la liberté religieuse. Dans un document co-signé avec le grand imam sunnite de l'institut égyptien Al-Azhar, il condamne les discriminations.

Les Emirats démontrent en accueillant le souverain pontife une plus grande tolérance que leurs voisins à cet égard.
 

Dans toute la région du Moyen-Orient, j'attends avec impatience de voir des sociétés où les personnes ayant des convictions différentes ont le même droit à la citoyenneté et où ce droit ne pourrait être révoqué qu'en cas de violence, dans quelque forme qu'elle soit.
Pape François.

Un voyage de deux jours au nom de la fraternité, un message récurrent dans les discours du pape François.