Info

Emmanuel Macron veut séduire l'Inde

Chargement du lecteur...
Nicolas Dudouet @TV5Monde

Le président français désire "sceller un pacte fort" avec l'Inde. Ses trois jours de visite d'Etat sont placés sous le signe d'un rapprochement stratégique en matière de sécurité, mais les intêrets économiques restent bien présents.

dans
En ex-banquier reconverti en Président de la république, Emmanuel Macron n'a rien perdu de son savoir-faire : calcul de ratios, investissement, stratégie... et sa conclusion est claire, l'Inde est un grand pays — plus d'un milliard d'habitant, un marché fort — et pourtant les échanges commerciaux franco-indien pourraient être bien meilleurs. L'Inde n'est que le 18ème client de la France et son 20ème fournisseur.
 
La France devrait être le meilleur partenaire de l’Inde, spécialement en Europe. Le point d’entrée.

Emmanuel Macron, président de la République française, lors de son déplacement en Inde, le 9 mars 2018
La complicité affichée avec le Premier ministre Narendra Modi est bien réelle et Emmanuel Macron a dans sa besace trois axes de vente : l'energie, la défense et l'environnement. Il y a quelques mois la France a vendu trente-six avions de chasse militaires Rafale. Le président français aimerait en ajouter quelques uns,  avec —pourquoi pas — des hélicoptères de combats, des sous marins ... Dans le nucléaire, le projet de construction de six réacteurs de nouvelle génération EPR pourrait être finalisé d'ici à la fin de l'année. Quand à l'environnement, l'Inde veut réduire ses emissions de gaz à effet de serre. La France est un interlocuteur privilégié dans le domaine des énergies renouvelables.

Mais derrière cette image idyllique du couple franco-indien , il y a une autre réalité : une guerre commerciale mondiale tintée de protectionnisme. Et dans ce domaine, l'Inde n'a rien à envier aux Etats-unis. Narendra Modi a relevé les droits de douanes de son pays sur cinquante produits.
 
Déjà quelques contrats :

Le groupe aéronautique français Safran va conclure une contrat avec la compagnie aérienne à bas prix SpiceJet pour la fourniture et la maintenance de moteurs d'avion.

Le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé trois contrats d'un montant de 75 millions d'Euros. Il s'agit de contrats d'alimentation electrique pour des compagnies ferroviaires ainsi que la fourniture de trains pour la Chennai Metro Rail Corporation.