Info

En visite au Royaume-Uni, Donald Trump tacle le projet de Brexit de Theresa May

Chargement du lecteur...
Commentaires : Mylène Girardeau @TV5MONDE Photo : AP Photo/Pablo Martinez Monsivais

En visite au Royaume-Uni, le président américain Donald Trump a lancé une attaque virulente contre la stratégie de la Première ministre britannique Theresa May sur le Brexit. Pour autant, la relation bilatérale reste solide.

dans

Tapis rouge, fanfare, dîner de gala et complicité affichée... Theresa may n'a pa lésiné sur les moyens pour accueillir le président américain au Royaume-Uni. Une grande pompe pour vanter la force du lien transatlantique à l'heure où Londres divorce de l'Europe. 

Et pourtant, ce vendredi à la Une du tabloïd britannique The Sun, ce n'est pas une déclaration d'amour que Donald Trump adresse à la Première ministre. "May a gâché le Brexit...il n'y aura pas d'accord avec les Etats-Unis", prévient-il. Il reproche à Theresa May son projet de relation commerciale avec l'Europe après la sortie de l'Union et menace de traiter directement avec les 27 et non avec la Grande-Bretagne...
Il dit aussi envisager de rencontrer son ami Boris Johnson, ministre démissionnaire, partisan d'un Brexit dur, et qui ferait, selon ses mots "un grand Premier ministre".

De quoi pimenter les discussions bilatérales organisées dans la matinée, à 70 kilomètres de Londres, avant une visite au palais de Windsor pour prendre le thé avec la reine... bien loin toujours des rassemblements contre la venue du président américain débutés jeudi 10 juillet dans la capitale. 
 

Je pense que l'agenda et le bilan de Trump en matière de genre et envers les femmes et sa politique en général de l'Amérique d'abord est déplorable. Et je ne pense pas que la Grande-Bretagne, dans son état actuel, devrait être de son côté. 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues dans la journée à Trafalgar Square pour dénoncer sa politique migratoire, son sexisme et son déni du changement climatique.

Analyse sur la "stratégie commerciale" de Trump, par Cécilia Bellora, économiste au Centre de recherches et d'expertise sur l'économie mondiale : 
 

Chargement du lecteur...