Info

Entretien - Marine Le Pen : "La francophonie est un atout dont la France s'est détournée"

Chargement du lecteur...
Propos recueillis par Mohamed Kaci
© TV5MONDE

Un an après son accession au second de la présidentielle française, Marine Le Pen et l'invitée de TV5MONDE. La présidente du Front national, parti d'extrême droite, revient sur la crise à Mayotte, son approche de la francophonie et la politique d'Emmanuel Macron. 

dans

Alors que les cheminots, les salariés de la SNCF, sont en grève pour défendre leurs acquis et le statut de leur entreprise, Marine Le Pen l'affirme : "Je défends la SNCF . Elle est le patrimoine de tous les Français que l'on va priver de leur patrimoine. L'objectif du gouvernement, c'est la privatisation. Mais les syndicats sont schyzophrènes : ils ont appelé à voter Emmanuel Macron et aujourd'hui ils viennent regretter qu'il respecte ses promesses ! Il va tout déréguler ! Il va soumettre tous les services publics à la concurrence !"


Autre sujet d'actualité en France, Mayotte, secouée depuis plusieurs semaines par des grèves pour protester contre l'insécurité, la cheffe du Front national considère qu'il faut "arrêter l'immigration clandestine tout de suite et se donner les moyens de ramener la sécurité. L'insécurité est terrifiante. Le gouvernement n'a pas pris la mesure de l'enjeu. Quand on sait que l'on verse des sommes énormes aux Comores, il faut taper du poing sur la table ! Mayotte a choisi d'être française. Nous défendrons les Français. S'il faut un bras de fer avec les Comores, faisons-le. Coupons les robinets d'argent, coupons les visas !

Si je n'ai pas gagné l'an dernier, c'est parce que les élites françaises avaient créé leur candidat.

Marine Le Pen, présidente du Front national

Le Premier ministre français Edouard Philippe a annoncé le 4 avril une réforme constitutionnelle qui prévoit notamment l'introduction de proportionnelle pour les élections législatives : "Il faut plus de 15% de proportionnelle ! C'est une aumône ! estime Marine Le Pen. Les Français ne vont plus voter car ils ne se sentent plus représentés ! L'Assemblée nationale n'est pas représentative de la France".

Une charte sur les données personnelles

A propos du scandale Facebook, "c'est un vrai sujet dont l'Union européenne ne s'occupe pas, estime la présidente du Front national. La France est très en retard. Cela mériterait une charte dans la Constitution française. Les données personnelles stockées aux Etats Unis devraient être stockées en France. Il faut refuser la commercialisation des données pompées sur les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple, les géants du net, NDLR)"

 

Baudelaire et Raspail

Le livre qui m'a marquée : "le Camp des saints" de Raspail. Prophétique, il décrit la façon dont  les élites françaises sont incapables de se mobiliser pour protéger les Français. Je pense aussi à Baudelaire qui a su dire des horreurs de manière poétique, une source d'inspiration.
La francophonie est un atout dont la France s'est détournée. Elle est l'expression de la culture, mais aussi une arme économique que l'on n'a pas voulue développer.
La première des choses à faire pour défendre la francophonie : se défaire des anglicismes.