Info

Face aux attaques récurrentes de Donald Trump, 200 journaux réagissent

Chargement du lecteur...
Commentaires : Stéphane Deroyer, TV5MONDE.
@TV5MONDE

Taxés par le président américain Donald Trump "d'ennemis du peuple", 200 journaux américains ont décidé de riposter ensemble, jeudi 16 août, en publiant tous le même édito.

dans

Depuis qu'il est arrivé à la Maison Blanche, c'est peu dire que Donald Trump entretient une relation difficile avec les médias. Dans la rhétorique présidentielle, il sont associés à "ennemis du peuple" ou "fausse information", les fameuses "fake news", comme le dit trés régulièrement le président des Etats-Unis.
 

Ce n'est que lorsque je suis devenu politicien que j'ai réalisé à quel point la presse peut être méchante, méchante, vicieuse et fausse. Donald Trump

Alors face à ces attaques incéssantes, plus de 200 journaux américains ont décidé, jeudi 16 août, de se défendre pour rappeler au président américain que la liberté de la presse est garantie par la constitution américaine.

A l'initiative du "Boston Globe", ces médias vont tous publier le même éditorial pour dénoncer "une sale guerre contre la presse libre." Sur les réseaux sociaux, le mot d'ordre de cette campagne est #ennemidepersonne.

Les détracteurs de cette idée en pointe les limites car selon eux, ce ne sont pas celles et ceux qui liront ces éditos qui ont besoin d'être convaincus. Mais pour les défenseurs des médias, il est essentiel que la presse rappelle ses valeurs face aux nombreuses invectives président américain.