Info

Fed Cup: Strycova offre le premier point à la République tchèque contre les Etats-Unis

Barbora Strycova donne l'avantage 1-0 à la République tchèque face aux États-Unis en finale de la Fed Cup en battant Sofia Kenin, à Prague, le 10 novembre 2018
Barbora Strycova donne l'avantage 1-0 à la République tchèque face aux États-Unis en finale de la Fed Cup en battant Sofia Kenin, à Prague, le 10 novembre 2018
afp.com - Michal Cizek
dans

Barbora Strycova a donné l'avantage 1 - 0 à la République tchèque face aux États-Unis en finale de la Fed Cup en battant Sofia Kenin 6-7 (5/7), 6-1, 6-4, samedi sur dur en salle à Prague.

Le deuxième simple oppose dans l'après-midi Katerina Siniakova à Alison Riske.

La très expérimentée Strycova, 33e joueuse mondiale, a fini par s'imposer en 2 h 43 min au détriment de la jeune Kenin, N.52 au classement WTA après n'avoir fini la saison 2017 qu'à la 108e place.

Débutante en Fed Cup, l'Américaine s'est imposée en tie-break (7/5) au terme d'un premier set serré, durant lequel les deux joueuses ont cédé chacune à deux reprises leur service.

Ayant pris de l'assurance dès le début du deuxième set, Strycova a amélioré son jeu en rendant son service plus varié et son jeu d'attaque plus efficace, pour se détacher rapidement à 3-0 et emporter la manche (6-1).

La Tchèque qui dispute sa dernière rencontre en Fed Cup s'est compliquée la situation vers la fin du troisième set en cédant à Kenin ses services alors qu'elle menait 4-1 et 5-2.

Elle a toutefois fini par arracher sa 22e victoire en Fed Cup (contre 11 défaites), frénétiquement applaudie par les 15.000 spectateurs dans l'O2 Arena.

"Pour moi, c'était un match plein d'émotion", a-t-elle avoué, au micro de la télévision publique CT4.

"Je suis très heureuse de l'avoir mené à bien, chaque point compte", a ajouté Strycova.

Les deux équipes disputent cette finale en l'absence de leurs meilleurs éléments.

La capitaine américaine Kathy Rinaldi a laissé de côté Sloane Stephens (N.6) et Madison Keys (N.16), tout comme les sœurs Williams.

Le capitaine tchèque Petr Pala doit quant à lui se passer des services de Karolina Pliskova (N.8), blessée. Petra Kvitova (N.7) est restée sur le banc samedi, en raison d'un refroidissement.

La décision sur l'éventuelle apparition sur le court dimanche de la double championne de Wimbledon (2011, 2014) sera prise samedi soir, selon le capitaine Pala.

Avec 18 sacres dont le dernier datant de 2017, les États-Unis détiennent le record des succès dans cette compétition.

Les Tchèques ont quant à elles remporté cinq des sept dernières éditions de la Fed Cup, en 2011, 2012, 2014, 2015 et 2016, et occupent la deuxième place au classement historique de cette compétition.