Info

Fichier Monsanto: EELV porte plainte

L'eurodéputée sortante Michèle Rivasi à Villeurbanne le 10 avril 2019
L'eurodéputée sortante Michèle Rivasi à Villeurbanne le 10 avril 2019
afp.com - JEFF PACHOUD

EELV a annoncé vendredi porter plainte contre Monsanto auprès du parquet de Paris après la révélation la semaine dernière du fichage de centaines de personnes, dont plusieurs de ses militants, pour le compte de Monsanto (groupe Bayer).

Cette plainte, ainsi que celles de certains autres médias et d'ONG, doit alimenter l'enquête ouverte par la justice française sur des soupçons de fichage illégal au lendemain des révélations par France 2 et Le Monde.

"Jusqu'à présent on se disait que Monsanto était une menace pour la santé, via sa production de pesticides et du glyphosate, mais on sait maintenant que c'est aussi un danger pour la démocratie", s'est indignée Michèle Rivasi, eurodéputée sortante et n°2 sur la liste EELV pour les élections européennes, lors d'une conférence de presse à Paris.

"Les barbouzeries de Monsanto, ça suffit", s'est exclamé Karima Delli, eurodéputée sortante et candidate en sixième position. "Nous ne nous laisserons pas faire et portons donc plainte, notamment pour savoir qui a donné l'ordre et dans quel but".

Paul François, l'agriculteur qui a obtenu la condamnation de Monsanto par la justice française après son intoxication en 2004 par un désherbant de la société, participait à la conférence de presse et compte aussi porter plainte.

Le parti voit dans le scandale un argument de plus pour voter pour EELV aux européennes. "Le projet des écologistes est justement de sortir l'Europe des griffes de ces multinationales pour la rendre aux citoyens", a souligné Yannick Jadot, la tête de liste.