Info

Football : le joueur du PSG Idrissa Gana Gueye au coeur d’une polémique sur l’homophobie

Le joueur du PSG Idrissa Gueye célèbre un but aux Parc des Princes à Paris, France, le 11 septembre 2021.
Le joueur du PSG Idrissa Gueye célèbre un but aux Parc des Princes à Paris, France, le 11 septembre 2021.
AP/Michel Euler

Le joueur du PSG Idrissa Gana Gueye fait l'objet de vives critiques en France après le refus qui lui est prêté de s'associer à la lutte contre l'homophobie et d'arborer un maillot arc-en-ciel.

L’affaire pourrait prendre un tournant diplomatique. Depuis une semaine, le monde du foot est chahuté par une polémique qui pourrait bien dépasser le cadre sportif.

Samedi 14 mai, se déroulait la 37e journée du championnat de Ligue 1, journée dédiée à la lutte contre l’homophobie. Pour l’occasion, tous les joueurs des 20 équipes arboraient un maillot floqué de l'arc-en-ciel des fiertés LGBT, en marque de soutien. Tous, sauf Idrissa Gana Gueye, milieu de terrain sénégalais au Paris-Saint-Germain, alors que son club jouait contre Montpellier.

Son entraîneur Mauricio Pochettino a confirmé que son joueur n’était pas absent pour raisons médicales mais « pour des raisons personnelles ».

La décision prise par Gueye samedi est une décision individuelle. Le Paris Saint-Germain

« L’homophobie n’est pas un opinion mais un délit »

La saison dernière, le Sénégalais s’était aussi absenté de la journée où les équipes de L1 arboraient l'arc-en-ciel. Il avait assuré être victime d'une « gastro-entérite ». Son absence, réitérée cette année, n’est toutefois pas passé inaperçue.

L'association de lutte contre l'homophobie dans le sport Rouge Direct a été la première à s’emparer de l’affaire. Idrissa Gana Gueye a-t-il refusé de porter le maillot floqué de l'arc-en-ciel des fiertés LGBT ?

« L'homophobie n'est pas une opinion mais un délit. La LFP (Ligue) et le PSG doivent demander à Gana Gueye de s'expliquer et très vite. Et le sanctionner le cas échéant », a tweeté l'association dimanche 15 mai au soir.

Le club de foot parisien s'est défendu sur la radio sportive RMC Sport que « la décision prise par Gueye samedi est une décision individuelle ». « Idrissa Gueye n’était pas dans le groupe pour des raisons personnelles et individuelles. Le Paris Saint-Germain a toujours tenu à combattre toute forme de discrimination et l’a une nouvelle fois fait samedi. » a rajouté le PSG avant de rappeler que le club était « complètement engagé dans la lutte contre l’homophobie et les discriminations, avec Sportitude ou SOS Racisme. Nos joueurs ont porté avec fierté ce maillot, les plus grandes stars, Messi, Neymar ou Mbappé, exprimant l'engagement du club ».

La Ligue de Football Professionnel, elle, « ne souhaite pas commenter » l'incident et rappelle son « travail de fond dans ce domaine depuis quatre ans », comme « l'organisation d'ateliers de sensibilisation à l'homophobie dans les clubs et les centres de formation ».

Quand on signe (un contrat avec un club), c'est pour jouer au foot, ce n’est pas pour faire la promotion de quoi que ce soit ou mettre de côté ses convictions.  Matar Bâ, ministre des Sports sénégalais

Soutiens au Sénégal

L’affaire a depuis dépassé les frontières et créé la polémique jusqu’au Sénégal, pays d’origine du joueur.

Le président sénégalais Macky Sall s’est même exprimé sur Twitter et a affirmé son soutien au joueur : "Je soutiens Idrissa Gana Gueye. Ses convictions religieuses doivent être respectées".

Au Sénégal, Gueye et ses coéquipiers de la sélection nationale sont adulés. Le joueur du PSG a fait partie de l'équipe qui a remporté en février au Cameroun la première Coupe d'Afrique des Nations (CAN) du pays, face à l’Égypte.

Le ministre des Sports Matar Bâ s’est aussi joint à la défense du joueur en indiquant que "quand on signe (un contrat avec un club), c'est pour jouer au foot, ce n’est pas pour faire la promotion de quoi que ce soit ou mettre de côté ses convictions", dans une déclaration à la presse.. L'écrivain et intellectuel Boubacar Boris Diop, lauréat du très prestigieux Prix Neustadt, affirme, lui, sa « solidarité totale avec Idrissa Gana Gueye ».

L'ex-Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne encourage Gueye en lui disant: "Tiens bon, Gaïndé", lion en langue wolof, surnom de la sélection nationale de football, dans un message sur Twitter accompagné de versets du Coran.

De nombreux Sénégalais ont aussi mis en statut Whatsapp le message de soutien du président sénégalais ou des photos de Gueye en pèlerinage à la Mecque. 
Au Sénégal, pays musulman à 95% et très pratiquant, les relations homosexuelles sont interdites. La loi existante stipule que "sera puni d’un emprisonnement d'un à cinq ans et d'une amende de 100.000 à 1.500.000 francs (152 à 2.286 euros) quiconque aura commis un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe."

Si les messages de soutien affluent au Sénégal, en France, où joue et s’entraîne le joueur au sein du Paris Saint-Germain, les critiques tombent.

► En images : l'embarassante "affaire" Idrissa Gueye.

Chargement du lecteur...

L’ex-candidate à la présidentielle et présidente de la région Île-de-France Valérie  Pécresse affirme que les joueurs de football, et encore plus ceux du PSG, ont un devoir d’exemplarité.

Gueye ne s'est toujours pas prononcé publiquement sur les raisons de son absence du terrain face à Montpellier. Il a été cependant sommé de s'expliquer par le conseil de l'éthique de la Fédération Française de Football, le 18 mai.

Sénégal : une agression homophobe diffusée en vidéo suscite l'émoi

Chargement du lecteur...