Info

Football : le "mercato" estival referme ses portes

Cristiano Ronaldo et, surtout, Lionel Messi, ont marqué la saison des transferts.
Cristiano Ronaldo et, surtout, Lionel Messi, ont marqué la saison des transferts.
© AP Photos

Le marché estival des footballeurs devait prendre fin ce mardi 31 août à 23h59. Normalement, passée cette heure, plus question de transférer les joueurs entre les différents clubs européens. Mais il s'est poursuivi au delà de minuit. Jusqu'au dernier moment, les négociations se sont poursuivies, mais deux transferts ont d'ores et déjà écrasé ce mercato d'été.

"Un moment historique" ! Le dimanche 29 août 2021, les journalistes ne recherchent pas l'originalité pour qualifier l'événement du soir à Reims dans le nord-est de la France. Mais ce n'est pas le club rémois, ancienne gloire du football français, qui attire les regards ce soir-là, mais l'entrée sur le terrain, en seconde période, du "meilleur joueur du monde", l'argentin Lionel Messi, libre de tout contrat et fraîchement recruté par le Paris Saint-Germain, en déplacement dans la capitale du champagne.

Le départ de Messi a laissé un vide énorme au sein du club catalan, où il a passé plus de vingt ans de sa vie et écrit la légende d'un des meilleurs clubs du monde. La preuve: personne n'a encore osé reprendre son mythique N.10. Mais le FC Barcelone n'avait pas les moyens financiers pour le garder.
Le Barça a recruté deux attaquants de renom, Sergio Agüero et Memphis Depay, et deux jeunes défenseurs, Eric Garcia et Emerson Royal. 

En Espagne, le mercato aura néanmoins plutôt été marqué par les partants, avec également les départs de stars comme l'espagnol Sergio Ramos (pour le Paris Saint-Germain, également) et le français Raphaël Varane pour Manchester United, en Angleterre.

La Ligue 1 française a donc frappé fort fort avec l'arrivée de Messi, que le FC Barcelone n'a pas pu conserver. 

A quelques heures de la fin du mercato, une interrogation pesait encore sur l'avenir de Kylian Mbappé. La star française souhaite partir pour Madrid mais le Paris Saint-Germain et le Real ne parviennent pas à tomber d'accord sur le montant du chèque. 

Kylian Mbappe à l'échauffement le 29 août au soir à Reims.
Kylian Mbappe à l'échauffement le 29 août au soir à Reims.
© AP Photo/Francois Mori

Espagne : le rocambolesque retour de Griezmann

Surprise de dernière minute en Espagne, Antoine Griezmann retourne à l'Atlético Madrid. Son transfert a été officialisé plus d'une heure après la fermeture du marché.

Le meneur des Bleus est prêté, pour une saison en prêt plus une autre avec obligation d'achat au bout, au club où il a explosé et qu'il avait quitté deux ans plus tôt pour le Barça.

Le géant catalan a aussi perdu sa star, Leo Messi, qui a laissé un vide énorme après plus de vingt ans au club dont il a écrit la légende.

Criblé de dettes, le Barça a allégé sa masse salariale et recruté deux attaquants de renom, Sergio Agüero et Memphis Depay, et le jeune défenseur Eric Garcia. 

Côté Real, faute de Mbappé, la seule arrivée notable est celle de David Alaba, en plus du retour de prêt de Gareth Bale, et de celle d'Eduardo Camavinga (Rennes), dans les dernières heures du mercato.

Angleterre : le championnat le plus dépensier

La crise du Covid n'a pas changé ses habitudes: le Championnat d'Angleterre reste le plus dépensier sur fond de retour des spectateurs dans ses stades avec sept des dix transferts les plus onéreux de l'été.

La recrue la plus chère a atterri à Manchester City. Le milieu offensif d'Aston Villa et nouveau chouchou des fans anglais, Jack Grealish, est devenu Citizen pour 117 M EUR.

Chelsea, champion d'Europe en titre, a vendu Kurt Zouma à West Ham et dépensé 115 M EUR pour Romelu Lukaku (Inter Milan) que le club londonien avait recruté en 2011 pour 15 M EUR, avant qu'il ne parte.

Mais c'est peut-être Manchester United qui a tiré le gros lot en faisant revenir Cristiano Ronaldo.

En plus de "CR7", qui s'était révélé sous le maillot des Red Devils entre 2003 et 2009, Manchester United a aussi attiré Raphaël Varane (Real Madrid, 40 M EUR) et Jadon Sancho (Dortmund, 85 M EUR).

Liverpool a concentré ses efforts sur la prolongation de plusieurs joueurs-clé (Becker, Van Dijk, Robertson, etc.) et renforcé sa défense centrale avec Ibrahima Konaté (RB Leipzig, 36 millions). Les Reds ont toutefois perdu Georginio Wijnaldum, parti libre au Paris SG, et Xherdan Shaqiri, récupéré par Lyon.

Arsenal a été l'un des clubs les plus actifs du mercato, au moins en quantité, avec les signatures de Martin Odegaard (35 M EUR) et de Ben White (58 M EUR).

Internationaux africains : l'événement Hakimi

Si le mercato a été assez calme concernant les internationaux africains, l'un d'eux a toutefois fait l'événement. L'international marocain Achraf Hakimi, latéral polyvalent de l'Inter Milan, a signé au Paris SG jusqu'en 2026, pour un montant estimé par la presse à environ 60 M EUR.
Le prometteur latéral ou ailier droit (22 ans), formé au Real Madrid, a été sacré champion d'Italie en mai avec l'Inter avant de rejoindre le PSG.
Hakimi a explosé au plus haut niveau ces dernières saisons au Borussia Dortmund puis à l'Inter Milan, où il a été sacré champion d'Italie en mai, brillant par ses qualités de centre et de contre-attaquant.
L'international marocain (31 sélections, 2 buts), transfert phare de l'été dernier à l'Inter (40 millions d'euros), vient renforcer l'arrière-garde de l'équipe parisienne où l'Italien Alessandro Florenzi n'a pas su s'imposer.

(Re)voir - Football : Achraf Hakimi, autre recrue phare du Paris Saint-Germain

Italie : la Serie A perd des étoiles

Le départ de Cristiano Ronaldo de la Juventus s'inscrit dans la logique d'un été où la Serie A, frappée par la crise, n'avait pas les moyens de retenir ses stars. Le Portugais, malgré ses buts (meilleur canonnier la saison dernière avec 29 buts) et son aura, pesait lourd sur les finances de la "Vieille dame" (près de 90 M EUR par an). 

Avant "CR7", la Serie A a perdu Lukaku, qui a quitté l'Inter Milan, champion dans le rouge financièrement, mais aussi Gianluigi Donnarumma (AC Milan, libre) et Achraf Hakimi (Inter, 60 M EUR), partis au Paris SG.

Pour se renforcer, les prêts avec obligation d'achat, permettant de repousser d'un voire deux ans le paiement, restent ainsi monnaie courante: formule notamment retenue par la Juventus pour Manuel Locatelli, en prêt deux ans de Sassuolo avant un achat (37,5 M EUR), et pour le revenant Moise Kean (Everton).

L'Inter Milan a réinvesti une part des ventes (30 M EUR pour Joaquin Correa, 12,5 M EUR pour Denzel Dumfries) mais aussi joué malin avec des joueurs libres (Hakan Calhanoglu, Edin Dzeko).

Seule la Roma a vraiment cassé sa tirelire pour offrir à José Mourinho le jeune attaquant anglais Tammy Abraham (pour 40 M EUR, joueur le plus cher arrivé en Italie).

Allemagne : été calme en Bundesliga

Comme souvent, les clubs allemands, Bayern Munich en tête, ont anticipé de longue date leurs mouvements. Le champion en titre s'est offert l'international français Dayot Upamecano, pour 43 M EUR, recrue la plus chère de l'été, puis lundi un autre joueur de Leipzig, Marcel Sabitzer.

L'ogre bavarois a enregistré les départs de Jérôme Boateng et David Alaba, et signé le milieu Marcel Sabitzer (Leipzig) lundi.

Son grand rival, Dortmund, a cédé Jadon Sancho à Manchester United, mais a réussi à conserver son buteur norvégien Erling Haaland... au moins pour le moment.