Info

France : de nouvelles restrictions face à la hausse des cas de Covid-19

Alors que la situation épidémique se détériore en France, l'exécutif a annoncé de nouvelles mesures pour faire face à la propagation du Covid-19. Parmi elles, un accès facilité au rappel vaccinal pour les plus de 65 ans et l'ouverture de la vaccination aux enfants de 5 à 11 ans. 
Alors que la situation épidémique se détériore en France, l'exécutif a annoncé de nouvelles mesures pour faire face à la propagation du Covid-19. Parmi elles, un accès facilité au rappel vaccinal pour les plus de 65 ans et l'ouverture de la vaccination aux enfants de 5 à 11 ans. 
Thibault Camus/AP

Fermeture des discothèques pendant quatre semaines, protocole sanitaire renforcé dans les écoles, la vaccination des plus de 65 ans facilitée... pour faire face à la reprise de l'épidémie de Covid-19, la France a annoncé ce 6 décembre de nouvelles mesures de freinage. 

À la faveur d'un variant Delta très contagieux et d'une efficacité vaccinale qui s'émousse avec le temps, le nombre de nouveaux cas quotidiens se compte désormais en dizaine de milliers avec 42 252 cas recensés en France le 5 décembre.

Chargement du lecteur...

Plus inquiétant, le nombre de patients hospitalisés est aujourd’hui supérieur à 11 000, un seuil qui n'avait plus été atteint depuis la fin août, et plusieurs hôpitaux sont sur le qui-vive. Pour cette raison, l'exécutif français a annoncé la mise en place de nouvelles restrictions sanitaires lors d'une conférence de presse ce 6 décembre.

La vaccination facilitée et élargie

Pour freiner la circulation du virus, nous devons "conserver notre bouclier vaccinal et même l'amplifier et le renforcer", a préconisé le Premier ministre français Jean Castex. Ainsi, tous les Français âgés de 65 ans et plus pourront obtenir une dose de rappel de vaccin contre le Covid sans rendez-vous.  En outre, le gouvernement français a dit envisager d'ouvrir la vaccination "à tous les enfants" de 5 à 11 ans, "sur la base du volontariat, si possible d'ici la fin de l'année".

Pour l'heure, seuls les 360 000 enfants qui présentent des risques d'avoir des formes graves de la maladie (souffrant, par exemple, de maladies hépatiques chroniques, de maladies cardiaques et respiratoires chroniques ou d'obésité) peuvent être vaccinés.

Le protocole sanitaire renforcé à l'école

Alors que le taux d'incidence explose chez les enfants, le protocole sanitaire a été rehaussé au niveau 3 à l'école, ce qui rendra obligatoire le port du masque dans les cours d'écoles, la limitation des sports de contact et une nouvelle organisation pour éviter le brassage à la cantine.

Enfin, la France ferme "les discothèques pendant les quatre prochaines semaines", jusqu'à "début janvier", a ajouté Jean Castex, qui a en outre appelé les Français à "lever les pieds" dans les interactions sociales.

Forte reprise épidémique en Europe

Ces annonces surviennent dans un contexte de reprise épidémique en Europe, où plusieurs pays ont choisi une ligne plus sévère.L'Allemagne et l'Italie vont ainsi imposer des restrictions aux non-vaccinés. L'Autriche vit, jusqu'au 11 décembre, un nouveau confinement partiel.

Chargement du lecteur...

La Belgique va quant à elle fermer ses écoles primaires avec une semaine d'avance pour les congés de Noël, espérant ainsi freiner la diffusion fulgurante du variant Delta. Pour ne rien arranger, la propagation du variant Omicron, possiblement plus contagieux et résistant aux vaccins, pèse comme une épée de Damoclès.

Chargement du lecteur...

Vingt-cinq cas sont désormais confirmés en France, selon le dernier bilan officiel des autorités sanitaires. Un bilan appelé à évoluer rapidement. Près de 120 000 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis le début de la pandémie. Près de 90% de la population âgée de plus de 12 ans est vaccinée, une couverture vaccinale parmi les plus importantes de l'Union européenne.