Info

France : "Si on ne réforme pas l'audiovisuel public, il va disparaître", André Gattolin, sénateur LREM

Chargement du lecteur...
@TV5Monde 10 juillet 2018

Emmanuel Macron a donc réuni le Congrès à Versailles pour la deuxième fois de son mandat afin de présenter ses priorités aux députés et sénateurs pour l'année à venir. Parmi elles : la réforme de l'audiovisuel public en France. Invité politique de TV5MONDE, André Gattolin, sénateur La République En marche !, évoque une "réforme complexe". 

dans
"Rien n'est fixé", assure André Gattolin sur TV5MONDE, à quelques jours de l'arbitrage attendu sur la réforme de l'audiovisuel public en France. 


"Il ne faut pas dire qu'il faut supprimer tel ou tel acteur", mais "il faut répondre à la question de la réforme de l'audiovisuel public", ajoute le sénateur LREM, membre de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat. "Si on ne le fait pas, il va disparaître (...) parce que nous avons de nouveaux acteurs internationaux, l'argent mis dans le système à travers la redevance, la publicité, les abonnements, est en train de décliner. Il faut aujourd'hui engager une réforme pour le bien du service public pour assurer sa pérennité.
 

La place de TV5MONDE

 

Il ne faut pas dire qu'il faut supprimer tel ou tel acteur (...) La place de TV5MONDE dans cette francophonie est absolument essentielle.

André Gattolin, sénateur LREM des Hauts-de-Seine

La difficulté de TV5MONDE aujourd'hui selon André Gattolin ? "C'est qu'aujourd'hui ses actionnaires qui sont les grandes chaînes du service public francophone sont toutes soumises à des pressions absolument incroyables en terme de rigueur budgétaire. Et la révolution numérique peut tenter certains de ces services publics à assurer sa propre diffusion.  TV5MONDE tout en restant une chaîne linéraire va devoir développer ses moyens numériques, ces possibilités de pouvoir regarder, reprendre certains programmes partout dans le monde, pas simplement à horaire fixe ou en fonction de régions, au choix des téléspectateurs. La révolution, vous allez être les premiers touchés.

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE

Mission de l'audiovisuel public

Parmi les objectifs de la réforme de l'audiovisuel, il s'agit, de "rapprocher les acteurs et  de faire rayonner" la France, souligne-t-il. "Informer, éduquer, divertir ne se font pas séparément, mais 'en même temps', pour reprendre la formule d'Emmanuel Macron".

Le sénateur LREM anticipe un audiovisuel public s'orientant "vers une offre segmentée, à la manière de Netflix, rassemblant des gens autour de grands évènements."

il y aura encore des chaînes linéaires mais de plus en plus la télévision va s'orienter vers une offre segmentée, à la manière de Netflix.

André Gattolin, sénateur LREM des Hauts-de-Seine

L'audiovisuel public doit "construire sa différence face aux grands groupes internationaux." Son identité tient à son financement, à la redevance publique". 
 

TV5MONDE, chaîne généraliste, culturelle, francophone et mondiale, fondée en 1984, est un service public des services publics audiovisuels francophones, avec sa propre rédaction et une programmation spécifique, diffusée dans 198 pays et sous-titrée en 14 langues. 354 millions de foyers dans le monde reçoivent une ou plusieurs de ses onze chaînes.