Info

Francophonie : pourquoi le Canada soutient Michaëlle Jean ?

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE

A l'issue du sommet de l'Union africaine, les dirigeants africains ont décidé de soutenir la candidature de la Rwandaise Louise Mushikiwabo à la tête de la Francophonie, et non celle de la Canadienne déjà en poste : Michaëlle Jean. Alors qu'elle se présente pour un nouveau mandat, elle est fortement soutenue par le Canada et sa ministre de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau. 

dans

"L’Union africaine est le lieu où l’on peut convenir d’une candidature africaine. Est-ce que ça veut dire qu’ils seront solidaires envers la candidate africaine ? Ou pencheront-ils pour Michaëlle Jean qui a déjà bien réaliser son mandat ?", s'interroge Marie-Claude Bibeau, ministre canadienne du développement international et de la Francophonie.  

Une femme africaine pour diriger l’OIF, ne serait-ce pas légitime ? "Tout à fait et une Canadienne d’origine haïtienne tout autant", renchérit la ministre sur TV5MONDE, défendant la candidature de Michaëlle Jean pour un nouveau mandat au poste de Secrétaire générale de la Francophonie. 

Elle insiste aussi sur l’importance pour l’Organisation Internationale de la Francophonie de défendre les droits des femmes.  Un projet présenté récemment par Michelle Jean et qui coïncide parfaitement avec la politique menée par le gouvernement de Justin Trudean tourné vers les droits des femmes notamment, les violences sexuelles, et l’accès des filles à l’école.

La campagne pour prendre la tête de la Francophonie a donc bien commencé.