Info

G20 en Argentine : arrivée des chefs d'Etat

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Les chefs d'Etat du G20 arrivent à Buenos Aires. La capitale argentine accueille ce vendredi le sommet dans un contexte international tendu. Le président américain Donald Trump a fait savoir qu'il ne rencontrerait finalement pas son homologue russe Vladimir Poutine.

Mohamed Ben Salmane est l'un des premiers à être arrivé à Buenos Aires où s'ouvre le G20 ce vendredi. Le prince héritier saoudien fait son retour sur la scène internationale depuis le tollé suscité par le meurtre du journaliste Jamal Khashokgi, qu'il est soupconné d'avoir commandité. Il pourrait rencontrer le président turc Erdogan qui a multiplié les accusations à son encontre et qui s'est rapproché des Etats Unis depuis cette sordide affaire.

"Apporter la clarté complète"

Le Canada est le dernier pays en date à avoir imposé des sanctions sur Riyad dans cette affaire. L'enquête doit se poursuivre affirme le président Macron: 
"Je souhaite que les investigations qui sont menées à la fois en Turquie et en Arabie Saoudite puissent se poursuivre, apporter la clarté complète à la fois à la famille, aux proches de Mr Khashoggi mais aussi à la communauté internationale."

Donald Trump est arrivé lui aussi, chargé de ses propres casseroles, avec les nouvelles révélations de son ancien conseiller sur l'ingérence russe pendant la campagne présidentielle de 2016. Trump ne rencontrera finalement pas le président russe, il l'a dit, un revirement de dernière minute que Washington met sur le compte de l'escalade entre Moscou et Kiev en mer d'Azov. 

Voir aussi notre dossier ► Le Monde selon Trump 

Trump rencontrera bien en revanche son homologue chinois, le president Xi, qui s'est offert une longue tribune dans la presse argentine. Et ce alors que les relations commerciales entre Washington et Pékin ont rarement été aussi tendues. 
 
Enfin, Angela Merkel pourrait rater l'ouverture de ce G20, 
l'avion  de la chancelière allemande a du faire demi tour jeudi soir et atterrir en urgence à Cologne en raison d'un problème technique.