Info

"Gilets jaunes" en Belgique : Plus de 100 arrestations

<p>Des centaines de policiers mobilisés dans le quartier des institutions européennes à Bruxelles où des "gilets jaunes" ont défilé - samedi 8 décembre 2018.</p>

Des centaines de policiers mobilisés dans le quartier des institutions européennes à Bruxelles où des "gilets jaunes" ont défilé - samedi 8 décembre 2018.

(AP Photo/Geert Vanden Wijngaert)

Le mouvement des "gilets jaunes" s'est exporté en Belgique où plus de 100 personnes ont été arrêtées à Bruxelles lors d'une manifestation qui réunissait environ 400 personnes. Le quartier des institutions européennes a été entièrement bouclé. 

dans
Le mouvement des "gilets jaunes" fait tâche d'huile en Belgique. 

Après un démarrage pacifique à 11h, la situation se tend à Bruxelles, où les gilets jaunes ont modifié leur trajectoire pour se rendre rue de la Loi et Belliard.

Selon la police fédérale, plus de 100 interpellations ont déjà eu lieu, sans violence. 
 

Les premières arrestations se sont déroulées à la gare du Midi et à la gare Centrale, ainsi que dans le quartier européen. Des fouilles ont également eu lieu à la Gare Centrale. 

(AP Photo/Geert Vanden Wijngaert)

Des barrages de police étaient déployés autour du quartier européen, où se concentrent les institutions européennes (Commission, Conseil et Parlement européens), empêchant l'accès des véhicules, mais aussi des piétons.

Selon l'agence Belga, des gilets jaunes bloquent par ailleurs l'autoroute E17 vers Rekkem, une ville de Flandre occidentale, située près de la frontière avec la France.

Un barrage a également été mis en place tôt ce matin sur la E40, au niveau de la frontière franco-belge, à hauteur d'Adinkerque (nord), toujours selon Belga.

Le mouvement des "gilets jaunes", apparu en France, s'est exporté en Belgique, en particulier dans la région francophone de Wallonie.

Le 30 novembre, une manifestation de 300 personnes avait dégénéré à Bruxelles, où deux véhicules de police avaient été incendiés.