Info

Golf: le circuit asiatique de retour au Pakistan après 11 ans d'absence

Robert Andrew, directeur des événements du Asian Tour, lors d'un point presse, le 10 octobre 2018 à Karachi
Robert Andrew, directeur des événements du Asian Tour, lors d'un point presse, le 10 octobre 2018 à Karachi
afp.com - ASIF HASSAN
dans

Le circuit professionnel asiatique de golf a fait son grand retour jeudi au Pakistan, après 11 ans d'absence liée à la situation sécuritaire du pays.

Quelque 132 joueurs venus du monde entier doivent prendre part au UMA CNS Open Championship à Karachi, grande cité portuaire du sud du pays. L'ouverture du tournoi a été marquée par un lâcher de pigeons.

"Revenir au Pakistan est une fantastique opportunité pour nous", a déclaré à l'AFP Robert Andrew, directeur des événements du Asian Tour, balayant toute préoccupation sécuritaire.

"Il s'agit d'un point de départ pour les années à venir", s'est-il réjoui.

Aucun tournoi de golf d'importance ne s'était déroulé au Pakistan depuis 2007. Le dernier en date à être programmé, en 2008, avait dû être annulé après une vague d'attentats.

"C'est toujours agréable d'être ici car les gens sont adorables et amicaux", souligne le joueur australien Marcus Both. "Je suis venu ici il y a dix ans. L'a-priori est mauvais mais la réalité est très différente", a-t-il déclaré.

Une attaque contre une équipe de cricket sri-lankaise en tournée au Pakistan en 2009, au cours de laquelle huit personnes avaient été tuées, s'était traduite par le gel de toutes les visites d'équipes sportives étrangères.

La situation sécuritaire s'est nettement améliorée depuis, notamment du fait d'opérations militaires d'ampleur dans le nord-ouest du pays, où de nombreux insurgés avaient trouvé refuge.

Le pays a accueilli ces deux dernières années plusieurs grands tournois de cricket, auxquels ont participé des champions de rang international. Ce retour a ouvert la voie à celui d'autres sports comme le squash, le tennis et à présent le golf.

Si le Pakistan demeure incontestablement une terre de cricket, le golf y est également très populaire, notamment auprès de la puissante armée, qui possède de nombreux parcours.

Le tournoi de cette semaine est organisé par la marine pakistanaise. Son vainqueur empochera un prix de 300.000 dollars (260.000 euros).