Info

Grand Steeple-chase de Paris : Crystal Beach, So French, Bipolaire... sauteurs de l'extrême

Le jockey James Reveley saute la rivière des tribunes avec So French, le 21 mai 2017 à Auteuil.
Le jockey James Reveley saute la rivière des tribunes avec So French, le 21 mai 2017 à Auteuil.
afp.com - JACQUES DEMARTHON

Crystal Beach, So French, Bipolaire... les meilleurs sauteurs vont disputer dimanche à Auteuil, le Grand Steeple-chase de Paris, une course de l'extrême de 6 km jonchée de 23 obstacles aux dimensions records, confiée à des jockeys téméraires, parfois acrobates.

- Une course marathon -

Ils seront 20 au départ, mais tous ne feront peut être pas l'arrivée. Ils devront boucler deux tours de piste en près de 7 minutes, après avoir franchi sans faute tous les obstacles, dont deux fois la rivière des tribunes imposant un saut de 8 mètres de long et le redouté Rail ditch and fence par un bond de 5 mètres de long à 1,70 mètres du sol. Pour la première fois, ZEturf, un concurrent du PMU, parrainera l'épreuve dotée de 820.000 euros.

- Crystal Beach pour Marcel Rolland -

L'entraîneur de Chantilly (Oise) Marcel Rolland sellera Crystal Beach, un des favoris. Vingt ans après sa victoire avec Mandarino, il compte sur son pur-sang svelte, toisant 1,78 m au garrot pour un deuxième sacre dans cette épreuve créée en 1874. Le dernier cheval vainqueur entraîné à Chantilly est Mid Dancer.

"Crystal Beach est un excellent sauteur, doté de beaucoup de fond. Dès l'an dernier, j'ai su que c'était un cheval de Grand Steeple. Sur chaque obstacle, il peut prendre deux ou trois longueurs aux autres concurrents. Il connaît toutes les difficultés du parcours et ne s'est jamais trompé", confie-t-il à l'AFP espérant "que ce sera le cas dimanche!"

Crystal Beach a suivi le parcours classique du programme des courses. Il a bataillé dans les épreuves préparatoires. Impérial lors de sa victoire dans le Prix Murat sur 4.400 m (6 avril), il a ensuite fini 3e du Prix Ingré (27 avril). "Il a absorbé des kilomètres tous les matins et au fur et à mesure de ses courses, il s'est endurci. Il est en belle condition", ajoute Marcel Rolland qui confiera ce 7 ans à Ludovic Philipperon.

- Guillaume Macaire, l'homme des records -

L'entraîneur de Royan La Palmyre a remporté six Grand Steeple-chase de Paris. Il a ouvert son palmarès avec Arenice (1996) puis a vaincu avec Bel la Vie (2013) , Storm Of Saintly (2014), So French (2016 et 2017) et On The Go (2018).

Il alignera au départ, les expérimentés So French et Storm Of Saintly, les seuls au départ à avoir remporté la course, et Le Costaud. Si So French réalise le triplé, il rejoindra le cercle très fermé des chevaux de légende : Hyères III (de 1964 à 1966), Katko (de 1988 à 1990) et plus récemment Mid Dancer (2007 - 2011 et 2012).

- Bipolaire pour un revanche -

Bipolaire, entraîné par François Nicolle en Charente-Maritime, 3e dans le Prix Murat et monté par Jonathan Plouganou aura de nombreux supporters. Double vainqueur du Prix de la Haye Jousselin en 2017 et 2018, il est tombé l'an dernier au saut de la première haie dans le Grand Steeple-Chase et aura à coeur de prendre sa revanche. Autres cartouches de François Nicolle : Eludy, une jument de 5 ans confiée à Kévin Nabet, Dalia Grandchamp pilotée par David Gallon et Roi Mage avec Gaëtan Masure.

- Les femmes -

La Française Nathalie Desoutter montera Sainte Turgeon. La jument a déjà couru le Grand Steeple et "son entraîneur, Patrice Quinton, mise sur sa fraîcheur et sa forme", commente Nathalie Desoutter qui tentera sa chance pour la 3e fois. Deuxième en 2008 avec Padisha Soy, elle a fini 8e en 2013 avec Quarouso, le cheval de Bartabas. L'Irlandaise Rachael Blackmore montera Rathvinden pour l'entraîneur Willie Mullins.

Dans le clan des femmes entraîneurs : la Française Isabelle Pacault sellera Spirit Sun pour le jockey Alain de Chitray, sa fille Anne-Sophie Pacault Carriacou pour le jockey irlandais Davy Russel. L'Anglaise Louisa Carberry, ancienne cavalière de concours complet, misera sur Docteur de Ballon, 11 sorties, 6 victoires. Aucune femme jockey, ni entraîneur n'a gagné l'épreuve.

- Pour une surprise -

Enfin, l'Anglais David Maxwell qui a fait fortune dans l'immobilier montera son cheval Bob and Co. Il intéressera les amateurs de cotes spéculatives.