Info

Guerre en Ukraine : où en est l'invasion russe ?

De la fumée s'élève d'une base de défense aérienne à la suite d'une apparente frappe russe à Marioupol, en Ukraine, le jeudi 24 février 2022. Les troupes russes ont lancé leur attaque prévue contre l'Ukraine. De grandes explosions ont été entendues avant l'aube à Kiev, Kharkiv et Odessa.<br />
AP Photo/Evgeniy Maloletka<br />
 
De la fumée s'élève d'une base de défense aérienne à la suite d'une apparente frappe russe à Marioupol, en Ukraine, le jeudi 24 février 2022. Les troupes russes ont lancé leur attaque prévue contre l'Ukraine. De grandes explosions ont été entendues avant l'aube à Kiev, Kharkiv et Odessa.
AP Photo/Evgeniy Maloletka
 

La Russie de Poutine vient d'envahir Ukraine ce jeudi 24 février. Les principales villes du pays ont été bombardés par l'armée russe. Les offensives terrestres se concentrent vers les villes de Kherson, Marioupol, Kharkiv, Soumy et Tcherniguiv. Elles visent également Kiev, la capitale ukrainienne.

En Ukraine, des explosions ont été entendues ce jeudi matin dans les principales villes du pays. Au moins 40 soldats et une dizaine de civils ont été tués jeudi aux premières heures de l'invasion russe de l'Ukraine selon la présidence ukrainienne.

L'armée russe dit visé des sites militaires ukrainiens avec des "armes de haute précision". Elle a affirmé avoir détruit les systèmes de défense anti-aérienne et mis "hors service" les bases aériennes de l'Ukraine.

Suivre notre direct :  DIRECT - La Russie de Poutine lance une invasion de l'Ukraine.

Loin du front actuel, des explosions ont retenti dans de très nombreuses villes d’Ukraine, dont la capitale Kiev, Kharkiv, deuxième ville du pays, Kramatorsk, Dniepr. Lviv situé tout à l’Ouest près de la frontière polonaise et les cités portuaires de Marioupol et d'Odessa ont été également bombardés par l'armée russe. L'ensemble du territoire ukrainien est touchée par les combats.


(Re)lire : Guerre en Ukraine : les réactions à travers le monde

Frappes et opérations terrestres russes en territoire ukrainien jeudi matin : 

@TV5MONDE
@TV5MONDE

Offensives terrestres

Les forces russes ont lancé plusieurs offensives terrestre le long de l'Ukraine. Parmi les principaux points d'entrée figurent les villes de Kherson, Marioupol, Kharkiv, Soumy et Tcherniguiv, au nord de Kiev. 

Des unités militaires russes sont rentrés dans la région de Kiev à partir du Bélarus. L'offensive russe a débuté avec des bombardement avec missiles Grad sur des cibles militaires selon les gardes-frontières ukrainiens dans un communiqué. 

Les gardes-frontières ont ajouté qu'elle avait eu lieu par le poste de contrôle Vilcha, à 150 km environ au nord de la capitale.

Une journaliste de l'AFP a constaté la présence de plusieurs hélicoptères non identifiés volant en groupe à basse altitude dans la banlieue de Kiev.

Des informations non confirmées ont fait état de ce vol groupé en provenance du Bélarus voisin.

Le ministère de la Défense du Bélarus, allié de la Russie, avait annoncé la fermeture à partir de 09H00 GMT de l'espace aérien bélarusse au-dessus de la frontière ukrainienne, dans le sud. Et ce afin de "garantir la sécurité de l'utilisation de l'espace aérien" du pays.

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko a par ailleur affirmé que les troupes de son pays "ne prennent aucune part" à l'opération russe. 

L'armée russe a de son côté annoncé que les séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine qu'elle assiste ont réalisé des gains territoriaux face à l'armée ukrainienne. Selon le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, qui s'exprimait à la télévision, les rebelles ont avancé de trois kilomètres dans la région de Donetsk et d'un kilomètre et demi dans celle de Lougansk.

Aucune source ne confirme cette information. Il a aussi assuré que la Russie visait des cibles militaires et que les civils n'avaient «rien à craindre». 

(Re)lire : Guerre en Ukraine : quelles nouvelles sanctions sont envisagées contre la Russie ?