Info

Haïti : première allocution télévisée du président depuis les manifestations

Chargement du lecteur...
©F.Crebessegues et L.Fachaux

En Haïti, le président Jovenel Moïse sort enfin de son silence dans un contexte très tendu. Le pays connaît des grèves depuis plusieurs jours et une grosse journée de manifestation a eu lieu dimanche 18 novembre. Dans une allocution télévisée, il a tenu à réaffirmer sa légitimité en appelant au respect de la Constitution et au calme, mais rejette l'idée de toute démission.
 

dans
Depuis dimanche 18 novembre, les Haïtiens attendaient ce discours. Entouré du chef du gouvernement, des ministres de l'Intérieur et de la Justice, ainsi que du Haut commandement de la police d'Haïti, le président Jovenel Moïse en appelle au respect des institutions: 
 

Pendant les cinq ans de ma présidence, personne, je dis bien personne, ne peut menacer les intérêts du pays, ni mettre la nation en danger. J'ai demandé au Premier ministre de rencontrer tout le monde, toutes tendances confondues, même nos opposants. Le dialogue est supposé rassembler tous les groupes de la société, dans le respect de la Constitution.

Jovenel Moïse, président de la République d'Haïti
Depuis dimanche, la plupart des écoles et des magasins de l'île sont fermés. L'opposition a lancé un appel à la grève générale. La grogne sociale a commencé l'été dernier. Ce mouvement s'appelle le "Petrocaribe challenge". Les manifestants accusent le gouvernement de corruption dans le cadre de l'achat de barils de pétrole à des prix avantageux. Une manne en provenance du Venezuela.