Info

Indonésie : tsunami meurtrier

Chargement du lecteur...

Le bilan du tsunami s'alourdit à plus de 370 morts et plus de 1400 blessés. Actuellement, les secours sont déployés dans l'espoir de retrouver des survivants. 

Il est environ 21h30 lorsque surgit la vague. Dans ce village de la pointe sud de l'île de Sumatra, les habitants se précipitent pour se mettre à l'abri. Un tsunami vient de s'abattre sur les côtes indonésiennes, de part et d'autre du détroit de la Sonde qui sépare Sumatra, au Nord, de Java, au Sud.

Le responsable principal, c'est le volcan Anak Krakatoa, qui crache du feu depuis juin.
Formé depuis 90 ans, le volcan reste en partie immergé.

Les vulcanologues ont compté treize minutes d'éruption samedi. Ils évoquent des glissements de terrain sous-marins qui ont soulevé la mer :
 
Les données confirment que le tsunami a été provoqué par les activités volcaniques de l'Anak Krakatao.Rahmat Triono de l'Agence de météorologie, de géophysique et de climatologie indonésienne
 La marée montante liée à la nouvelle lune aurait également contribué à la catastrophe, ajoutent les autorités.

Les destructions sont considérables, des centaines de bâtiments et habitations. Les pertes humaines sont immenses.
 
Je veux exprimer ma profonde tristesse pour les victimes de Serang, Pandeglang et Banten.Joko Widodo, président indonésien
Le président indonésien invite les familles de victimes à la patience. Car si les recherches sont en cours pour tenter de dégager d'éventuels survivants des décombres, l'équipement approprié n'est pas encore disponible dans de nombreux endroits.

Les hôpitaux, eux, sont débordés : "L'eau est montée si vite, les gens couraient partout, certains ont été submergés et avalés par la vague", raconte une victime hospitalisée.
 
Les victimes sont des commerçants locaux mais aussi de nombreux touristes.Nana Sukmana, directeur de l'Agence de gestion des catastrophes naturelles
La population est sous tension dans cette Indonésie régulièrement frappée par les séismes et les tsunamis.

L'archipel de 17 000 îles et îlots qui s'est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne) se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, zone de forte activité sismique.

Le 28 septembre, un tremblement de terre de magnitude 7,5 et le raz-de-marée qui a suivi avait dévasté la ville de Palu, située sur la côte ouest des Célèbes, et ses environs, faisant au moins 2 073 morts. Cinq mille personnes sont toujours disparues, la plupart enterrées sous les décombres de bâtiments détruits.

En 2004, un tsunami provoqué par un séisme de 9,3 au large de Sumatra avait tué 220 000 personnes sur les côtes de l'océan Indien, dont 168 000 en Indonésie.