Info

Iran : retour des sanctions américaines après le retrait de l'accord sur le nucléaire

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

La première vague de sanctions économiques contre l'Iran imposées par Washington est entrée en vigueur ce mardi 7 août. La Maison Blanche qui, dans le même temps, appelle à des négociations sur un nouvel accord, jugées "insensées" par Téhéran.

dans

Hassan Rohani n'avait pas encore répondu aux dernières déclarations de son homologue américain à la télévision iranienne ce lundi 6 août. Le président iranien a réagi aux récents appels de Donald Trump à négocier un nouvel accord avec l'Iran juste au moment de la mise en place des nouvelles sanctions américaines : "Quelle est la signification de négociations lorsque vous imposez des sanctions en même temps ? C'est comme si quelqu'un tirait un couteau pour poignarder un rival dans le bras, tout en affirmant 'nous devrions parler et négocier'. Dans un tel cas, la réponse serait de dire 'rangez le couteau'"

Dès ce mardi, les sanctions américaines contre l'Iran devrait toucher les transactions financières et les importations de matières premières. Les achats dans les secteurs de l'automobile et de l'aviation commerciale seront également pénalisés.

L'Union européenne opposée aux sanctions

Une deuxième vague est prévue en novembre qui concernerait le pétrole et le gaz iranien ainsi que la banque centrale. De quoi sérieusement impacter une économie iranienne déjà très affaiblie. C'est le but de l'actuelle administration américaine pour amener Téhéran à renégocier un accord plus global : "Ils devraient saisir l'offre du Président de négocier avec eux d'abandonner leurs programmes de missiles balistiques et d'armes nucléaires mais pas sous les conditions onéreuses de l'accord nucléaire qui ne sont vraiment pas satisfaisantes", déclare John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump.

Co-signataire de l'accord sur le nucléaire iranien en 2015, l'Union européenne a annoncé la mise en place d'une loi ce mardi pour également protéger les entreprises européennes des sanctions américaines.

Des iraniens inquiets pour leur avenir

Les Iraniens sont inquiets, leur économie se porte mal et ces sanctions pourraient empirer la situation : 

Chargement du lecteur...
©L. Fachaux, C. Harnoy / TV5MONDE