Info

Japon : Tokyo autorise de nouveau la pêche à la baleine

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

Le Japon est passé des paroles aux actes : Tokyo quitte la Commission Baleinière Internationale et autorise de nouveau la pêche à la baleine à des fins commerciales... Même si, dans les faits, cette pêche ne s'était jamais vraiment arrêtée. De plus en plus de cétacés sont aujourd'hui menacés d'extinction.

Les images sont choquantes et pourtant au Japon, tous les ans, des centaines de baleines sont chassées, puis tuées. Mais pour les autorités japonaises, pas question de mettre un terme à cette pratique... bien au contraire.


En ce qui concerne la pêche la baleine, nous avons décidé de la reprendre à partir de juillet 2019 et de nous retirer de la Convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine (ICRW).
Yoshihide Suga, secrétaire général du cabinet

Au Japon, la pêche à la baleine et surtout la consomation de sa viande serait une tradition millénaire, intiment liée à la culture nippone. Et si le pays était bien signataire d'un accord internationale interdisant la pêche des cétacés, il n'a en réalité jamais complètement stoppé cette pratique. Prétextant des fins scientifiques, une grande partie de la viande se retrouvait sur les marchés locaux. 

Seulement aujourd'hui, de nombreuses espèces de cétacés sont menacées d'extinction comme le rappelle les associations de défense animale. Les autorités japonaises, quant à elles, contestent ces chiffres. Selon Tokyo, il y aurait, au contraire, une augmentation du nombre de baleines.  

Aujourd'hui, le Japon est le plus gros chasseur de cétacés au monde mais il n'est pas le seul : l'Islande, la Norvège ou encore le Groëland continue d'autoriser la pêche à la baleine.