Justice devant la CPI

Le 1er juillet 2002, le premier tribunal international  permanent chargé de poursuivre les auteurs présumés de génocides, crimes contre l’humanité et crimes de guerre voyait le jour : il s'agit de la Cour pénale internationale (CPI). Quelques années après l'adoption du texte fondateur en 1998. On lui reproche souvent la pesanteur de ses procédures et les condamnations qui se font attendre, mais aussi d’être une justice à deux vitesses aux dépens de l’Afrique.

Le sort de Laurent Gbagbo entre les mains de la Cour Pénale Internationale de La Haye. L'ancien président doit-il être jugé pour...
Le siège de la CPI à La Haye (Pays-Bas)
Le 1er juillet 2002, le premier tribunal international  permanent chargé de poursuivre les auteurs présumés de génocides, crimes...
Ce lundi 12 décembre 2011, l’Assemblée des Etats Parties de la Cour Pénale Internationale réunie à New York, a désigné Fatou...

Pages