Info

L'acteur français Gaspard Ulliel est mort dans un accident de ski

Gaspard Ulliel vient de décéder des suites d'un accident de ski à La Rosière en Savoie. Il avait 37 ans. (Ici lors du Festival international du film de Marrakech, le 8 décembre 2018)
Gaspard Ulliel vient de décéder des suites d'un accident de ski à La Rosière en Savoie. Il avait 37 ans. (Ici lors du Festival international du film de Marrakech, le 8 décembre 2018)
© AP Photo/Mosa'ab Elshamy

L'acteur français Gaspard Ulliel, 37 ans, est mort des suites d’un accident de ski à La Rosière, en Savoie. Il est décédé ce 19 janvier au CHU de Grenoble où il avait été transporté d'urgence après sa collision avec un autre skieur la veille peu avant 16 heures. Une enquête a été ouverte par le parquet.

C’est la procureure d’Albertville, Anne Gaches qui confirme le décès de Gaspard Ulliel. Mardi 18 janvier, peu avant 16 heures il avait été transporté d’urgence à l’Hôpital universitaire de Grenoble par hélicoptère. Il était entré en collision avec un autre skieur au croisement de deux pistes bleues de la station de ski de La Rosière en Savoie.

Selon la gendarmerie, le pronostic vital de l'acteur était engagé mardi. Une enquête a été ouverte.

La famille a confirmé son décès dans un bref communiqué à l'AFP "Victime d’un accident de ski ce mercredi, Gaspard Ulliel est décédé".

Révélé à 19 ans dans "Les Égarés" d'André Téchiné au côté d'Emmanuelle Béart, son interprétation d'un soldat de la Première Guerre mondiale dans "Un long dimanche de fiançailles" de Jean-Pierre Jeunet lui vaut le César (prestigieux prix français) du meilleur espoir masculin en 2005.

En 2017, il décroche le César du meilleur acteur pour son rôle dans "Juste la fin du monde" de Xavier Dolan. 

Gaspard Ulliel avec Xavier Dolan à Cannes, le 20 septembre 2016. Gaspar Ulliel décroche le César du meilleur acteur pour son rôle dans "Juste la fin du monde" de Xavier Dolan en 2017.
Gaspard Ulliel avec Xavier Dolan à Cannes, le 20 septembre 2016. Gaspar Ulliel décroche le César du meilleur acteur pour son rôle dans "Juste la fin du monde" de Xavier Dolan en 2017.
© AP Photo/Thibault Camus


La ministre de la Culture Roselyne Bachelot salue dans un tweet le talent de l'acteur et "adresse ses condoléances à ses proches et mes pensées affectueuses à tous ceux qui le pleurent aujourd’hui. "

Une carrière qui s'envole

Gaspard Ulliel démarre véritablement sa carrière au cinéma avec son rôle d’un jeune homme découvrant l’amour et la sexualité dans "Embrassez qui vous voudrez" de Michel Blanc en 2002. Il est nommé au César du meilleur espoir masculin. 

Mais le révélateur, ce sera André Téchiné avec "Les Egarés" où il incarne Yvan, un garçon plutôt sauvage qui, pendant l'exode, traverse les routes de France avec deux enfants et leur mère. Pour ces deux films, Gaspard Ulliel est nommé au César du Meilleur espoir masculin en 2003 et en 2004.
 


Il enchaîne avec un immense succès public (plus de 4,6 millions d'entrées) "Un long dimanche de fiançailles" de Jean-Pierre Jeunet, avec Audrey Tautou, où il reçoit le César du meilleur espoir masculin en 2004 pour son rôle de Manech, le fiancé de Mathilde (Audrey Tautou), disparu en 1917 dans les tranchées.

Rodolphe Marconi lui offre son premier grand rôle dans "Le Dernier Jour" en 2004, qui le consacre comme une icône du cinéma français. Il continue dans une veine moins intimiste avec "Jacquou le Croquant" de Laurent Boutonnat en 2007 qui malgré une réception par la critique assez mitigée sera nommé deux fois aux Césars en 2008.

Il revient en 2010 pour un projet français "La Princesse de Montpensier" de Bertrand Tavernier où il partage l’affiche avec Grégoire Leprince-Ringuet, Raphaël Personnaz et Lambert Wilson. Ils sont tous amoureux de Melanie Laurent, qui incarne la Princesse de Montpensier.

Devenu un acteur de premier plan, il enchaîne les tournages, y compris aux États-Unis dans "Hannibal Lecter: les origines du mal", qui conte les jeunes années du serial killer cannibale. C'est son premier rôle en anglais, aux côtés de la star internationale chinoise Gong Li.

En 2013 il est l'un des quatre fils de Nicole Garcia dans la comédie dramatique "Tu honoreras ta mère et ta mère" de Brigitte Roüan, un film choral tourné en Grèce.

Il incarne le couturier dans la biographie "Saint Laurent" que lui consacre Bertrand Bonello en 2014. Il avait été nommé pour le César du meilleur acteur pour ce film, mais s'était vu damer le pion par son concurrent Pierre Niney dans "Yves Saint Laurent"

Mais c’est grâce à la rencontre avec le jeune réalisateur canadien Xavier Dolan qu'il décroche le César du meilleur acteur dans "Juste la fin du monde". Il n’était pas présent pour recevoir son prix et demande à Xavier Dolan de lire un texte qu’il avait écrit :


Enfin, il incarnait un jeune soldat français perdu dans la jungle indochinoise dans le très beau "Les Confins du monde" de Guillaume Nicloux en 2017. Il retrouvera le réalisateur pour jouer dans une série qu'il créé pour Arte "Il était une seconde fois" en 2018.

(RE)voir : Gaspard Ulliel, invité de Patrick Simonin lors de la sortie du  film de Guillaume Nicloux "Les Confins du monde"
 

Chargement du lecteur...


Son visage et sa silhouette de jeune premier, il les affiche aussi dans les défilés de mode et les films publicitaires. 

Un contrat signé avec la marque Chanel, dont il devient l'égérie d'un parfum, lui a fait dire: "Tout à coup, j'ai eu un confort financier qui m'a permis de choisir, d'attendre, de ne pas inonder les écrans".

Menant également une carrière à l'international, il devait être à l'affiche de la série Marvel "Moon knight" diffusée sur la plateforme Disney+.

Un de ses metteurs en scène, Rodolphe Marconi, qui l'a fait tourner dans "Le Dernier jour", dit de lui: "Gaspard est un ciel bleu traversé de nuages qui n'éclatent jamais. Un garçon étrange, difficile à percer. Il a sûrement une fêlure, le jour où ça va s'ouvrir, ça va faire mal...".

Avec sa compagne Gaëlle Pietri, il avait un petit garçon Orso né en 2016. Il venait de fêter son 6ème anniversaire il y a quelques jours.