L'actualité en Arabie saoudite

<p>23 juillet 2017 : le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salman à Djeddah, avant sa rencontre avec le président turc Erdogan.</p>

Le prince héritier Mohammed ben Salmane a lancé le plus grand bouleversement culturel et économique de l'histoire moderne d'Arabie saoudite. Un pays dont la moitié de la population a moins de 25 ans. Il veut desserrer le carcan des religieux sur la société et promet une Arabie modérée, pratiquant un islam tolérant et ouvert. "MBS" comme on le surnomme a pris des mesures inédites dans le pays comme l'autorisation accordée aux femmes de conduire, l'ouverture de salles de cinéma... Mais la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi dans le consulat d'Arabie saoudite en Turquie pourrait salir sa réputation. 

Sur cette photo d'archive, prise le 31 juillet 2020, des pèlerins se promènent autour de la Kabba dans la grande Mosquée de La Mecque, en Arabie saoudite.
L'Arabie saoudite va autoriser 60.000 de ses résidents vaccinés contre le coronavirus à effectuer le hajj, grand pèlerinage...
2 : 01
Depuis 2012, le blogueur saoudien Raif Badawi est emprisonné dans son pays. A l’issue de sa peine, dans neuf mois, il aura interdiction de quitter le...
Des pèlerins immunisés contre le coronavirus ont pu effectuer la omra, lors du premier jour du ramadan, mardi 13 avril, à la Grande Mosquée de la Mecque. 
De nombreux musulmans décident d'entreprendre la omra, le petit pèlerinage à La Mecque, au moment du ramadan. Mais avec la...
2 : 45
Une nouvelle réforme du droit du travail entre en vigueur en Arabie saoudite. Va-t-elle faire changer la "kafala", ce système qui enlève toute...
2 : 01
Une nouvelle réforme du droit du travail entre en vigueur aujourd'hui en Arabie saoudite. Elle doit notamment assouplir la "kafala", qui impose...
3 : 07
L'ONG Reporters Sans Frontières a déposé une plainte en Allemagne pour crimes contre l'humanité visant le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed...
1 : 42
Aux Etats-Unis, l'administration Biden prend ses distances avec le prince héritier d'Arabie saoudite Mohamed Ben Salmane. Pour la première fois, les Américains le mettent en cause dans l'assassinat de l'opposant Jamal Khashoggi. La critique publique du prince et une série de sanctions ordonnées par les Etats-Unis contre des dizaines de fonctionnaires saoudiens marquent une nette rupture avec la politique de l'ancien président, Donald Trump, qui cherchait à ménager le dirigeant de facto de l'Arabie saoudite. La nouvelle administration du président Joe Biden n'a cependant imposé aucune sanction directe à "MBS".
La position du prince héritier Mohammed Ben Salmane, dit "MBS", ici, lors d'un sommet du G-20 en visioconférence le 22 novembre dernier, pourrait être fragilisée à la suite de l'accusation du rapport Khashoggi. 
En déclassifiant, le 26 février, le rapport de la Central Intelligence Agency (CIA) accusant nommément Mohamed Ben Salmane...
1 : 47
Dans un rapport déclassifié par le président américain Joe Biden, la direction du renseignement américain accuse le prince héritier d’Arabie...
1 : 50
Le président Joe Biden devrait bientôt parler avec le roi d'Arabie saoudite et déclassifier un rapport explosif sur le meurtre du journaliste...
1 : 36
Après 1001 jours, la militante saoudienne Loujbain al-Hathloul est sortie de prison mercredi 10 février. Elle avait été arrêtée avec une dizaine...
1 : 49
A peine installé, le président Biden prend le contre-pied des actions lancées par son prédécesseur, notamment sur le plan de la politique au...
5 : 35
A quelques jours du coup d'envoi de l'édition 2021 du Rallye Dakar, en Arabie saoudite, la Fédération internationale des droits de l'Homme, FIDH,...

Pages