L'actualité en Inde

Le Premier ministre indien Narendra Modi le 7 février 2020 à Kokrajhar dans le Nord-Est de l'Inde après la signature d'un accord de paix avec les séparatistes du Front démocratique national de Bodoland.

Le mercredi 26 février 2020, le Premier ministre indien Narendra Modi a appelé au calme face à des violences intercommunautaires qui ont fait 22 morts à New Delhi. La capitale indienne a connu un des pires embrasements de la capitale indienne depuis des décennies. Des heurts entre partisans et opposants d'une loi controversée sur la citoyenneté, jugée discriminatoire envers les musulmans par ses détracteurs, ont dégénéré en affrontements communautaires, entre hindous et musulmans.
Les conflits religieux sont l'un des multiples défis auxquels est confrontée l'Inde, deuxième pays le plus peuplé de la planète avec 1,3 milliards d'habitants. Une démographie galopante, au point que l'Inde pourrrait rapidement dépasser la Chine.

1 : 30
"Je veux neuf minutes de votre temps". Une demande du premier ministre indien, Narendra Modi, qui a appelé la population des grandes villes à allumer...
1 : 21
En Inde, le confinement décidé pour enrayer l'épidémie de coronavirus a engendré un exode de millions de travailleurs migrants. Sans logement, ni...
2 : 28
Quand l'ordre de confinement est tombé sans prévenir en Inde, environ 2000 touristes de nationalité française se sont retrouvés bloqués dans le pays....
2 : 18
Les 22 millions d’habitants de New Delhi (nord de l’Inde) sont désormais confinés jusqu’au 31 mars. La quasi-totalité des transports publics sont...
2 : 18
Direction New Delhi, la capitale indienne qui abrite un quartier, le tout premier en Inde dédié au Street Art : Lhodi Colony. Rebaptisé aujourd'hui...
1 : 20
A New Delhi des affrontements inter-communautaires ont fait 42 morts plus de 200 blessés. L'étincelle qui a allumé le feu est la loi controversée sur...
2 : 10
L'Inde était ébranlée jeudi par des violences intercommunautaires qui ont fait 38 morts à New Delhi. Les heurts ont éclaté lorsque des groupes hindous se sont opposés à une manifestation de musulmans contre une loi contestée sur la citoyenneté. Cette législation, jugée discriminatoire pour les musulmans par ses détracteurs, est à l'origine d'un vaste mouvement de contestation qui secoue l'Inde depuis décembre.
La loi controversée a cristallisé les craintes de la minorité musulmane - 200 millions sur 1,3 milliard d'Indiens - d'être reléguée au rang de citoyens de seconde classe.
Les opposants de Narendra Modi l'accusent de vouloir transformer l'Inde laïque en un pays purement hindou.
 
2 : 28
Des extrémistes hindous ont semé la terreur en attaquant la communauté musulmane faisant 33  morts. L'ONU s'inquiète de l'inaction de la police comme...
1 : 54
En Inde c'est la plus importante flambée de violence depuis le début des manifestations contre la loi sur la citoyenneté, il y a deux mois. Loi qui...
2 : 05
"L'autre rive", c'est le titre d'une rétrospective consacrée à Gérard Garouste à New Delhi en Inde. C'est la première fois que la "National Gallery...
1 : 42
En Inde, les manifestations contre la nouvelle loi sur la citoyenneté défendue par le Premier ministre Narendra Modi continuent. Cette loi est...
1 : 15
Cette mesure qui cristalise la colère d'une partie de la population a été adoptée par le Parlement cette semaine. Cette loi sur la citoyenneté permet...
1 : 28
Quatre hommes arrêtés la semaine dernière et inculpés pour le viol et le meurtre d'une femme ont été abattus par la police. Ils auraient tenté de...

Pages