L'affaire Carlos Ghosn

Carlos Ghosn, alors patron de Renault-Nissan, en conférence de presse à Séoul (Corée du sud) le 20 juillet 2012.

L'ancien patron du constructeur automobile franco-japonais Renault-Nissan est depuis 2019 en pleine tourmente judiciaire. Arrêté au Japon, accusé de malversations, il a passé plusieurs semaines en prison avant de bénéficier d'une liberté conditionnelle très stricte. Directement ou par le biais de ses avocats, Carlos Ghosn a toujours protesté contre les conditions de son arrestation et de son incarcération. Nouveau rebondissement fin décembre 2019, l'ancien chef d'entreprise a fui le Japon direction le Liban, dans des conditions rocambolesques.

Carlos Ghosn, lors de sa conférence de presse. Beyrouth, 8 janvier 2020. (AP Photo/Maya Alleruzzo)
Carlos Ghosn pris en étau. La justice libanaise a interdit ce jeudi 9 janvier au magnat de l'automobile déchu de quitter le pays...
Carlos Ghosn s'exprime pour la première fois publiquement après sa fuite rocambolesque du Japon le 29 décembre. L’ex-patron de...
1 : 37
La rocambolesque évasion de Carlos Ghosn détient toujours sa part de doute. Le Wall Street journal a publié ce week-end la photo d'un caisson servant...
1 : 43
Ça se complique sérieusement pour Carlos Ghosn. L'affaire qui le concerne a pris un nouveau tournant aujourd'hui. Interpol a lancé une notice rouge...
Carlos Ghosn, l'ex PDG de Renault-Nissan, sort du centre de détention de Tokyo, encadré de gardiens. Le tribunal de la capitale nippone avait alors approuvé sa requête de libération sous caution, puis rejeté l'appel du parquet. Tokyo, Japon, 25 avril 2019.
Après des perquisitions au Japon, plusieurs arrestations en Turquie, les autorités japonaises ont officiellement condamné la...
Carlos Ghosn, le 25 avril 2019
Après la fuite de Carlos Ghosn vers le Liban, que peut-il se passer ? La justice libanaise ne devrait pas répondre favorablement...
1 : 44
Carlos Ghosn a fui le Japon, où il était en résidence surveillée, en attendant son procès. Il a confirmé mardi se trouver au Liban. "Je n'ai pas fui la justice, je me suis libéré de l'injustice et de la persécution...", a-t-il déclaré dans un document transmis par ses porte-paroles. Il fait l'objet de quatre inculpations au Japon : deux pour des revenus différés non déclarés, et deux autres pour abus de confiance aggravé.
 
Panneau de soutien à Carlos Ghosn à Beyrouth en décembre 2018. "Nous sommes tous Carlos Ghosn" peut-on lire dessus © Photo AP / Hassan Ammar
Accusé de malversations financières, l'ex-PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn, assigné à résidence à Tokyo, a fui au Liban mardi...
1 : 31
Cinq jours après sa nouvelle arrestation, l'ancien PDG de Renault-Nissan-Mitsubishi s'exprime dans une vidéo. Diffusée au Japon par ses avocats, elle...
"Ce n'est pas une histoire de cupidité, de dictature d'un homme. C'est une histoire de complot, de conspiration, de trahison" déclare Carlos Ghosn dans une vidéo enregistrée avant son arrestation le 4 avril 2019. ©AP / Koji Sasahara
Carlos Ghosn clame son "innocence" dans une vidéo diffusée mardi et enregistrée avant son arrestation le 4 avril sur de nouveaux...
1 : 40
Carlos Ghosn, a été arrêté pour la 4ème fois,  jeudi 4 avril à son domicile de Tokyo, où il était assigné à résidence. L'ancien PDG de...
L'ex-grand patron de l'automobile aujourd'hui déchu, a été libéré mercredi 6 mars de la prison de Kosuge à Tokyo, après plus de...
Le tribunal de Tokyo a annoncé mardi qu'il acceptait la mise en liberté sous caution de Carlos Ghosn, mais le procureur a...

Pages