L'Allemagne après Merkel

Le Bundestag, Parlement fédéral allemand, le 24 juin 2021 à Berlin. (AP)

Après 16 ans en tant que chancelière allemande, Angela Merkel se retire du pouvoir avec une forte cote de popularité. Les élections fédérales du 26 septembre vont décider de la personne qui devra lui succéder. Un processus qui risque de prendre un certain temps si aucun parti n'est majoritaire et qu'une coalition gouvernementale entre les partis devra être préalablement négociée.

2 : 05
Il y a 3 mois, c'était le favori, avec 15 points d'avance dans les sondages. Armin Laschet, président de la région la plus peuplée d'Allemagne, la...
<p>Les candidats favoris à la succession d'Angela Merkel, Olaf Scholz des sociaux-démocrates, Anna-Lena Baerbock des Verts et Armin Laschet des chrétiens démocrates, à gauche.</p>
Dimanche 26 septembre, les 60,4 millions d'Allemands en âge de voter sont appelés à renouveler les députés du Parlement fédéral...
Le modèle économique et social allemand va-t-il se devoir se modifier radicalement dans les années qui viennent ?
L'Allemagne tourne une page de son histoire ce dimanche 26 septembre 2021 avec le départ de la chancelière Angela Merkel. Ce...
2 : 12
C'est la première candidate des Verts à la Chancellerie en Allemagne. Portrait d'Annalena Baerbock qui espère succéder à Angela Merkel.
2 : 24
A quelques jours de ses adieux politiques, Angela Merkel était invitée à dîner à l'Elysée. Une page se tourne dans l'histoire du couple...
Cérémonie du début de la construction du gazoduc Nord-Stream, Portovaïa (Russie), 9 avril 2010. (AP)
C'est l'aboutissement d'un projet de 10 milliards d'euros qui rebat les cartes de la géopolitique européenne et énergétique. La...
13 : 27
Une page importante de l'histoire allemande va se tourner le 26 septembre prochain. Après presque seize années à la tête du gouvernement, la chancelière Angela Merkel quittera ses fonctions à l'issue d'élections législatives. Qui pour lui succéder ? Quelles chances pour la gauche ? Discussion avec Marion Van Renterghem, journaliste, auteure de "C'était Merkel" et "Merkel l'ovni politique" et Sébastien Maillard, directeur de l'Institut Jacques Delors.

Pages