Info

L'espérance de vie des Américains a chuté d'un an et demi en 2020

Veillée de prières à Washington, le 20 juillet 2021, pour marquer les 4 millions de décès du Covid-19 dans le monde
Veillée de prières à Washington, le 20 juillet 2021, pour marquer les 4 millions de décès du Covid-19 dans le monde
afp.com - Brendan Smialowski

L'espérance de vie des Américains s'est réduite d'un an et demi en 2020, la plus forte chute depuis la Deuxième guerre mondiale, selon la principale agence fédérale de santé publique qui en attribue grandement la cause à la pandémie de Covid-19.

Cette tendance inquiétante est nettement accentuée pour les minorités ethniques noires et hispaniques, selon les statistiques publiées mercredi par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

L'espérance de vie des Américains à la naissance est passée de 78,8 ans en 2019 à 77,3 ans en 2020. Cette durée de 77,3 années est la plus courte depuis 2003.

Pour les Afro-Américains, l'espérance de vie chute de 2,9 ans, de 74,7 ans en 2019 à 71,8 ans en 2020. Pour les Latinos, elle chute de trois ans, de 81,8 ans en 2019 à 78,8 ans en 2020.

Le plus fort déclin concerne les hommes d'origine hispanique, qui perdent 3,7 années d'espérance de vie à la naissance, une situation qui s'explique à 90% par les ravages du Covid-19.

Plus de 3,3 millions d'Américains sont morts l'an dernier, un nombre record dans l'histoire des Etats-Unis, le Covid-19 représentant la cause d'environ 11% de ces décès.

Un autre facteur important est la hausse des décès par surdose médicamenteuse, une crise qui existait avant l'apparition du coronavirus, mais qui s'est aggravée: plus de 93.000 personnes sont mortes par overdose aux Etats-Unis en 2020, un niveau jamais atteint lié à une hausse de la consommation des opiacés pendant la pandémie.

De 2014 à 2018, l'espérance de vie aux Etats-Unis a baissé sous l'effet des overdoses par opiacés, en particulier les opiacés de synthèse, comme le fentanyl.

Autre conclusion intéressante à tirer du rapport dévoilé mercredi par les CDC, l'agrandissement de l'écart d'espérance de vie des Américains à la naissance entre hommes et femmes, qui est passé de 5,1 ans en 2019 à 5,7 ans en 2020.

Dans le détail, l'espérance de vie féminine a chuté en un an de 81,4 à 80,2 ans. L'espérance de vie masculine est elle passée de 76,3 ans à 74,5 ans.