Info

L'histoire de l'Otan en dates-clés

Dates auxquelles les Etats sont rentrés dans l'alliance de l'Atlantique nord. 
Dates auxquelles les Etats sont rentrés dans l'alliance de l'Atlantique nord. 
©TV5MONDE

En 1949, était conclu à Washington le traité de l'Atlantique Nord. Quatorze articles succincts ont ainsi donné naissance à une alliance durable qui demeure, en dépit des bouleversements de l'histoire, la première organisation militaire du monde.  C'est aussi la plus controversée et ses nouvelles missions sont souvent bien éloignées de l'Atlantique-Nord. Chronologie.

dans


4 avril 1949: fondation, par douze Etats occidentaux, du traité de l'Atlantique Nord. (Belgique, Canada, Danemark, Etats-Unis, France, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni). Ils sont rejoints en 1952 par la Grèce et la Turquie.  

5 mai 1955: adhésion de la République Fédérale d'Allemegne. 

14 mai 1955: naissance du Pacte de Varsovie entre l'U.R.S.S., l'Albanie, la République démocratique allemande, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie et la Tchécoslovaquie. 

10 mars 1966: la France quitte l'organisation militaire intégrée de l'Otan. 
  
12 décembre 1979: l'Otan décide la modernisation de ses forces nucléaires, avec le déploiement en Europe de fusées Pershing-2 et de missiles de croisière. Elle engage parrallèlement des négociations pour la maîtrise des armements. 
  
30 mai 1982: l'Espagne devient le seizième membre de l'Alliance. 

1989-1991 : chute du mur de Berlin, dissolution du pacte de Varsovie, réunification de l'Allemagne, effondrement de l'Union soviétique. 

9 janvier 1994: début du «Partenariat pour la paix», programme de coopération militaire avec les pays de l'Est. L'Otan adresse un ultimatum aux Serbes de Bosnie-Herzégovine, en guerre depuis deux ans. 

28 février 1994: quatre avions de combat ayant violé la zone d'exclusion aérienne imposée par l'ONU au-dessus de la Bosnie sont abattus par des chasseurs de l'OTAN qui intervient ainsi pour la première fois en Yougoslavie. 

5 décembre 1995: accords de Dayton sur la Yougoslavie. L'Otan déploie 60 000 hommes de sa Force de mise en oeuvre (IFOR) qui deviendra l'année suivante la SFOR (Force de stabilisation).  
  
12 mars 1999: la République tchèque, la Hongrie et la Pologne rejoignent l'alliance. 

23 mars-11 juin 1999: opération «Force alliée» ; après des mois de crise au Kosovo, l'Otan déclenche sans mandat de l'ONU, des bombardements sur la Yougoslavie. Ils sont suivis du déploiement au Kosovo de la la KFOR 

2001: affrontements entre Macédoniens et Albanais. L'Otan décide en août de déployer une force de 3 500 hommes pour faciliter le désarmement des rebelles albanais (opération «Moisson essentielle»). 

3 octobre 2001: après les attentats du 11 septembre,  activation pour la première fois de l'article 5 de la charte de l'Otan sur la solidarité mutuelle entre États membres. 

11 août 2003: l'Otan prend le commandement de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF), mandatée par les Nations Unies pour maintenir la sécurité à Kaboul et dans sa région. 

2 avril 2004: la Bulgarie, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie entrent dans l'OTAN. 

9 juin 2005: l'Otan apporte une aide logistique (transport et formation) à l'Union africaine pour sa mission au Darfour (AMIS). 

22 février 2005: soutien de l'Alliance à une mission de formation des forces de sécurité irakiennes. L'Allemagne, la Belgique et la France limiteront leur contribution à un entraînement hors du pays ou au financement des opérations. 

2006 : l'Otan prend le commandement de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) en Afghanistan, alors sous commandement américain. 
  
14 décembre: adhésion de la Bosnie-Herzégovine, du Monténégro et de la Serbie au Partenariat pour la Paix qui compte désormais 49 membres (26 pays membres de l'Otan et 23 partenaires). 

avril 2008 : sommet de l'Otan à Bucarest (Roumanie), consacré à la crise afghane et à l'élargissement. 
Décision d'envoyer des renforts en Afghanistan. La France, l'Espagne, l'Australie, la Grèce, la Roumanie et l'Allemagne acceptent d'engager des troupes supplémentaires. 

août 2008 : conflit entre la Russie et la Géorgie, candidate à l'entrée dans l'Otan. 
  
2009: la France réintègre le commandement intégré.    

Mai 2010 : un rapport du Groupe d'experts sur le nouveau concept stratégique de l'OTAN appelle au renforcement des liens avec la Russie et se prononce en faveur du maintien des armes nucléaires américaines en Europe. 

19-20 novembre : sommet de Lisbonne. L'adoption du nouveau "concept stratégique" et la guerre en Afghanistan devraient dominer le sommet.  

11-12 juillet 2018 : sommet de Bruxelles alors que l'Europe connaît de profondes divisions.