Info

L1: Montpellier domine Rennes et se replace dans la course à l'Europe

Les joueurs de Montpellier se congratulent après un but de Stephy Mavididi contre Rennes, le 21 février 2020 à La Mosson
Les joueurs de Montpellier se congratulent après un but de Stephy Mavididi contre Rennes, le 21 février 2020 à La Mosson
afp.com - Pascal GUYOT

Montpellier, en plein renouveau, s'est replacé dans la course à l'Europe en enchaînant un troisième succès (2-1) consécutif devant Rennes, dimanche à la Mosson, lors de la 26e journée de Ligue 1.

L'attaquant anglais Stephy Mavididi a permis aux Héraultais de mener de deux buts (2-0) à la pause grâce à son premier doublé de la saison, avant que l'avant-centre breton Serhou Guirassy ne réduise l'écart à douze minutes de la fin.

L'équipe de Michel Der Zakarian revient à égalité de points avec les Bretons, dont la 6e place est menacée par Lens qui reçoit Dijon dans l'après-midi.

Après une longue traversée du désert en début d'hiver, avec neuf matches sans succès, Montpellier a retrouvé une vraie dynamique et surtout confirmé le récent exploit à Lyon (2-1), chez un autre candidat à l'Europe.

Rennes (6e) n'avance plus. Avec deux points pris lors des cinq dernières rencontres, l'équipe de Julien Stéphan, exposé aux critiques, marque singulièrement le pas et fragilise sérieusement son ambition européenne.

Pourtant privée de son buteur Andy Delort, blessé à la cuisse, l'équipe de "Der Zak" a affiché à nouveau une belle maîtrise collective autour d'une défense plus sereine.

Même s'ils ont été bousculés par moments, les Héraultais ont surtout fait preuve d'un rare réalisme lors de la première période, et Mavididi a signé son retour en forme par un doublé.

A la 17e minute, l'attaquant anglais, à la limite du hors-jeu, a repris un coup franc de Téji Savanier. Dix minutes plus tard (27e), à la suite d'un dribble pour effacer les deux défenseurs centraux Da Silva et Aguerd, l'ailier gauche a ajusté Gomis d'un tir décroisé.

A l'inverse, Rennes a laissé passer sa chance. Par deux fois, Guirassy (6e) et Traoré (41e) se sont heurtés au gardien suisse Jonas Omlin.

Les Montpelliérains ont ensuite manqué le break, peu après la reprise. Savanier a d'abord expédié un penalty au-dessus de la transversale (51e), avant que Elye Wahi et Gaëtan Laborde (61e) n'échouent coup sur coup à cinq mètres du but.

A douze minutes de la fin, bien servi par Clément Grenier entré en jeu tout comme Eduardo Camavinga, l'avant-centre Guirassy a réduit la marque en gagnant son duel avec Omlin. Un but et une réaction trop tardifs.