Info

La Bourse de Paris gagne 0,21%, Carrefour s'illustre

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
afp.com - ERIC PIERMONT

La Bourse de Paris a avancé de 0,21% à la clôture mercredi au terme d'une séance relativement calme, aidée par l'envolée de 13,4% du titre Carrefour, approché par le canadien Couche-Tard.

L'indice CAC 40 a pris 11,70 points à 5.662,67 points.

Membre de l'indice vedette parisien, l'action du distributeur Carrefour a clôturé sur un bond de 13,4% à 17,54 euros, aidée par la proposition de rapprochement amical du groupe canadien, sur la base d'un prix de 20 euros par action qui valoriserait le distributeur français à plus de 16 milliards d'euros hors dette.

Publiée dans la nuit, cette information a animé une séance plutôt morne à Paris, sans nouvel élément majeur sur le front sanitaire.

"Ces derniers jours, les informations ont été assez constantes: les vaccins se déploient, les restrictions dures sont en place et les espoirs de stimulus budgétaire américain sont grands", rappelle David Madden, analyste pour CMC Markets UK.

Peu d'éléments incitent à un optimisme débordant s'agissant du Covid-19: les États-Unis ont enregistré mardi leur record de décès quotidiens liés au Covid-19 avec 4.470 morts et les conséquences mondiales du variant anglais sont encore incertaines.

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde s'est toutefois dite confiante mercredi dans la reprise en zone euro cette année, en dépit de la pandémie qui fait peser des risques sur la croissance.

Côté valeurs, le titre du spécialiste des solutions de dématérialisation de documents de gestion, qui prévoit d'enregistrer une croissance organique de ses activités "à deux chiffres" en 2021, après +9% au cours de l'exercice écoulé, a progressé de 4,08% à 201,50 euros.

EDF a cédé 2,66% à 12,78 euros après que les quatre principales confédérations syndicales de l'énergéticien ont appelé mardi le président Emmanuel Macron à renoncer au très contesté projet "Hercule" de scission du groupe en trois entités.

Le titre du géant pétrolier Total a progressé de 1,04% à 37,84 euros sur fond de hausse des prix du pétrole dans un climat optimiste sur la reprise de la demande d'or noir.

  1. Euronext CAC40