Info

La guerre commerciale américano-chinoise a démarré

Chargement du lecteur...

La guerre commerciale américano-chinoise est lancée depuis ce vendredi 6 juillet 2018 avec l'application de droits de douane prohibitifs sur des dizaines de milliards de dollars de produits chinois. Il s'agit de la "plus grande guerre de ce type de l'histoire économique" selon Pékin qui riposte avec ses propres taxes. Une riposte qui arrive aussi du côté des européens où Angela Merkel milite pour une position commune notamment pour les taxes sur les voitures.

dans

Après des mois de menaces, La guerre commerciale Etats-Unis-Chine est déclenchée avec l'entrée en vigueur de droits de douane accrus : 25% sur 34 milliards de dollars annuels de produits made in China à leur entrée sur le territoire américain dans les secteurs agricoles, énergétiques, indusriels et des transports.

La Chine met en garde et annonce des mesures de rétorsion :  


Toute pression unilatérale est futile, et les gens ne doivent pas se faire d'illusions à ce sujet. Si les interêts légitimes de la Chine sont maltraités, alors bien sûr la Chine répliquera. 

Gao Feng, le porte-parole du ministère chinois du Commerce

Les mots du porte-parole du ministère chinois du Commerce sont inquiétants, au point de parler de "mettre le monde en feu" : "Si les États-Unis instaurent des tarifs douaniers, il s'agit en fait d'une taxe sur les entreprises chinoises et étrangères, y compris les entreprises financées par les États-Unis. Les mesures américaines s'attaquent essentiellement à la chaîne industrielle mondiale et à la chaîne de valeur. Pour dire les choses simplement, les États-Unis mettent le monde en feu et eux avec."

Pékin cible donc 545 produits Made in USA, principalement dans l'industrie, taxés 25% à hauteur de 34 milliards de dollars annuels : Dent pour dent.. 

La population soutient son gouvernement et le fait savoir :

Je vais soutenir les produits locaux autant que possible. Je ne viens ici que pour acheter de l'eau. Je pense que les produits fabriqués en Chine sont les meilleurs.
Un client d'une épicerie

Dans l'art de la surenchère, Le président américain prend de l'avance, menaçant de s'en prendre à 200 milliards de dollars de produits chinois en plus, si Pékin refuse de changer ses pratiques commerciales. L'économiste chinois David Qu estime qu'il faut faire attention à l'effet boomerang possible avec ce type de mesures :


Aucune économie n'est capable de remplacer la Chine à court terme pour combler les écarts de capacité de production. Donc le scenario probable est qu'ils achèteront en Chine et que les taxes affecteront la Chine et les Etats-Unis.

David Qu, économiste chinois

La facture pourrait être salée pour les entreprises et les emplois américains, et donc pour la croissance de la première économie mondiale. Il y a quelques jours déjà, la puissante chambre de Commerce américaine, un lobby de trois millions de personnes aux Etats-Unis, s'en inquiètait ouvertement auprès de Donald Trump. En Chine, les conséquences économiques sont déjà là :


Le conflit commercial Chine-USA a eu des effets négatifs sur les sentiments des marchés, une incertitude future sur le commerce qui pourrait causer un déclin de l'appétit des investisseurs.
Zhang Yanbing, analyste chez Zheshang Securities