Info

La NASA sélectionne 9 astronautes pour les premiers vols en capsules privées

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

L'agence spatiale américaine vient de dévoiler le nom des astronautes qui se rendront dans l'espace en 2019 dans les premières capsules spatiales privées. Des astronautes chevronnés, mais aussi des jeunes loups de l'espace — tel est le casting retenu par la NASA.
 

dans

Deux femmes et sept hommes, soit neuf astronautes américains, sont les nouveaux pionniers de l'espace. Ils seront les premiers à embarquer dans les vols commerciaux opérés par Boeing et Space X pour le compte de la NASA : "C'est le début de l'exploitation de l'orbite terrestre basse par des entreprises privées... Ce qui va permettre à la NASA de se concentrer exclusivement sur l'exploration", explique l'astronaute Chris Ferguson.

Faire voler des astronautes américains dans des fusées américaines depuis le sol américain.
Jim Bridenstine, administrateur de la NASA

Leur présentation est un événement car depuis l'arrêt du programme des navettes spatiales, aucun américain n'a rejoint l'espace à partir du sol des Etats-Unis : "Pour la première fois depuis 2011, nous sommes sur le point de faire voler des astronautes américains dans des fusées américaines depuis le sol américain," déclare Jim Bridenstine. La Nasa avait arrêté ses navettes spatiales en 2011, avec le dernier vol d'Atlantis vers la Station spatiale internationale.

Contourner l'agence russe

Pour ne plus avoir à passer par l'agence spatiale russe, qui facturait 80 millions de dollars par astronaute américain, la NASA a fait appel dès 2014 à Boeing et SpaceX pour développer les capsules du futur dans un délai de cinq ans. L'équipe choisie pour inaugurer cette nouvelle ère est un mélange de professionnels chevronnés et de débutants de l'espace. "C'est une incroyable opportunité d'aller dans l'espace et de faire partie de cet équipage. Je vais voler avec Eric et Fergie, qui ont une grande expérience et je vais beacoup apprendre auprès d'eux", explique l'astronaute Nicole Mann.

Moins réjouissant pour les Etats-Unis, cette annonce officialise également le retard pris par les deux entreprises pour leurs premiers essais habités, initialement prévus pour 2018. Ils ne seront pas prêt avant le printemps 2019. En cas de nouveau retard, la NASA pourrait connaître une année blanche, ce qui ne lui est pas arrivé depuis 1987.
 

SpaceX a prévu un vol de démonstration sans passagers en novembre 2018, tandis que les premiers astronautes, parmi lesquels Robert Behnken et Douglas Hurley, devraient quitter la Terre en avril 2019. Pour Boeing, qui développe la capsule Starliner, deux pilotes chevronnés participeront aux vols d'essai : Eric Boe, 53 ans, Christopher Ferguson, 56 ans. Ils seront accompagnés de Nicole Aunapu Mann qui effectuera là son premier voyage dans l'espace, et de l'expérimentée Sunita Williams, ancienne pilote de l'US Navy (52 ans).

Au total, la Nasa a expliqué "avoir signé un contrat pour six missions, avec un maximum de quatre astronautes par mission, pour chaque compagnie".

La Nasa a 60 ans : quel avenir pour l'agence spatiale américaine ? (Entretien avec Xavier Pasco, directeur de la fondation pour la recherche stratégique)

Chargement du lecteur...