Info

La Noma, maladie des enfants pauvres

Chargement du lecteur...
François Daniel est l'administrateur de l'Association "Vaincre Noma".
TV5MONDE

Elle sévit sur une aire très étendue, et bien que connue depuis l'Antiquité et le Moyen Âge, rares sont ceux qui en ont entendu parler. Elle touche surtout les jeunes enfants, dans les pays pauvres – c'est la « maladie de la pauvreté ». La Noma.

dans

La Noma — maladie de la pauvreté — en quelques chiffres et précisions :

—En 2016, seulement 1 % des Français connaissaient cette maladie (sondage IFOP).
— 80 à 90 % des cas sont mortels en l'absence de traitement.
— 140 000 nouveaux cas par an.
— 500 000  à 700 000 malades dans le monde : principal foyer : l'Afrique (Niger).
— Facteurs de risque : malnutrition, paludisme/rougeole/VIH, manque d'hygiène.
facteur de germes : 1 semaine d'antibiotique suffit pour la soigner si le traitement est appliqué dès le début de la maladie.
— Déroulement : infection de la gencive par des germes, fièvre, œdème et gangrène des tissus mous et osseux de la face. En quelques jours, elle ronge la moitié du visage, façon « gueules cassées ».