Info

La République indienne - Histoire et religion

Nehru et le Mahatma Gandhi en 1944 à Bombay.
Nehru et le Mahatma Gandhi en 1944 à Bombay.

Gandhi, le père spirituel de l'Inde

Le 30 janvier 1948, le Mahatma Gandhi était assassiné. Retour sur la vie et l'oeuvre du père spirituel de l'indépendance indienne. Récit de Jakob Schlüpmann 1'30
Chargement du lecteur...

Les grandes dates de l'Inde indépendante

14 et 15 août 1947 Après deux siècles sous le joug colonial britannique, l'Inde acquiert finalement son indépendance, au prix de nombreuses grèves et sacrifices, et grâce aux efforts tenaces des dirigeants du Parti du Congrès, chef de file du mouvement nationaliste, et en particulier de Nehru et du Mahatma Gandhi. Parallèlement, l'ex-empire colonial subit une partition qui donne naissance à un autre État, le Pakistan pour les musulmans. La région du Cachemire refuse de se joindre à l'un ou l'autre. C'est le début du premier conflit entre les deux Etats. 30 janvier 1948 Le Mahatma Gandhi est assassiné par un extrémiste hindou, alors qu'il est en route vers une réunion de prière à New Delhi. 1er janvier 1949 Un cessez-le-feu entre l'Inde et le Pakistan est proclamé au Cachemire sous l'égide de l'ONU. 26 Janvier 1950 Le Premier ministre Jawârharlâl Nehru proclame la République. Août à septembre 1965 Seconde guerre indo-pakistanais. Le cessez-le-feu est conclu sous l'égide de l'URSS.
Indira Gandhi, fille de Nehru.
Indira Gandhi, fille de Nehru.
1966 La fille de Nehru, Indira Gandhi, devient Première ministre après la mort de Shastri, le 11 janvier. Mars 1971 Large victoire électorale du Parti du Congrès. Indira Gandhi est reconduite dans ses fonctions. 1971 Le Pakistan oriental devient indépendant sous le nom de Bangladesh. 1974 L'Inde devient la 6ème puissance nucléaire mondiale. 1975-1977 Pour ne pas avoir à démissionner suite à l'invalidation de son élection à cause d'irrégularités durant la campagne, la Première ministre Indira Gandhi déclare l'état d'urgence, limitant les droits civiques et entraînant la mise en détention de nombreuses personnes sans procès.
Homi Jehangir Bhabha, père du programme nucléaire indien.
Homi Jehangir Bhabha, père du programme nucléaire indien.
1977 Victoire électorale du Janata Party (Parti du peuple) et démission d'Indira Gandhi, arrêtée peu de temps après. 1980 Fondation du Bharatiya Janata Party (BJP), parti nationaliste hindou. 1980 Indira Gandhi reprend le pouvoir après sa victoire aux élections. Elle sera assassinée en 1984. 1989-1990 Dans l'Etat du Cachemire du nord de l'Inde, des séparatistes islamistes proches du Pakistan prennent les armes. En 1990, l'Inde et le Pakistan sont au bord d'un affrontement majeur. Décembre 1992 Des extrémistes hindous détruisent pierre par pierre la mosquée d'Ayodhya, édifiée sur le lieu présumé de la naissance du dieu hindou Rama. Cet événement marque le début de violents affrontements entre hindous et la minorité musulmane. 15 mars 1998 Victoire des nationalistes hindous du BJP lors des élections législatives. S'en suivra un gouvernement de coalition. Décembre 1998 Inde et Pakistan signent un accord instituant une interdiction d'attaquer leurs installations nucléaires respectives. Mai 1999 Affrontements indo-pakistanais dans le secteur du glacier de Kargil au Cachemire. 15-16 juillet 2001 Échec des négociations entre le président pakistanais Pervez Musharraf et le Premier ministre indien A. B. Vajpayee, à Agra (Inde), sur la question du Cachemire. 1er octobre 2001 Attentat suicide contre le Parlement du Jammu-et-Cachemire à Srinagar (38 morts). 13 décembre 2001 Attentat contre le Parlement fédéral indien à New Delhi (14 morts). L'Inde reproche au Pakistan de ne pas lutter assez contre les combattants islamistes au Cachemire. Les relations diplomatiques entre les deux pays sont rompues. Novembre 2003 Cessez-le-feu au Cachemire. 2 mai 2003 Annonce du rétablissement de relations diplomatiques complètes entre l'Inde et le Pakistan. 18 mai 2004 A la suite du succès obtenu par le Parti du Congrès aux élections législatives, l'économiste Manmohan Singh devient Premier ministre.
L'hôtel Taj Mahal en flamme après les attaques terroristes du 27 novembre 2008, à Bombay.
L'hôtel Taj Mahal en flamme après les attaques terroristes du 27 novembre 2008, à Bombay.
11 juillet 2006 Sept attentats, perpétrés dans des gares et des trains de Bombay, capitale économique de l'Inde, fait près de 200 morts et plus de 800 blessés. Les autorités accusent les islamistes basés au Pakistan. Février 2007 L'explosion de bombes à bord du « train de l'amitié » reliant l'Inde au Pakistan fait 67 victimes. 21 juillet 2007 Pratibha Patil est la première femme élue présidente d'Inde. 6-29 novembre 2008 190 personnes sont tuées à Bombay dans une série d'attaques perpétrées par un commando d'une dizaine d'islamistes contre deux grands hôtels, la gare, des restaurants et un centre religieux juif. Le Ministère indien des Affaires étrangères affirme que les auteurs des attentats étaient tous pakistanais. Chronologie établie par Laure Constantinesco

Le pèlerinage du Khum mela

Tous les six ans se déroule en Inde le Khum mela. Des millions de fidèles hindous se rassemblent dans le nord du pays sur les bords du Gange. Le rituel consiste à laver ses péchés dans l'eau du fleuve sacré. Récit de Johan Bodin 3 Janvier 2007 - 1'11
Chargement du lecteur...