Info

Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson sèchement limogé par Donald Trump

Chargement du lecteur...
Récit : Téa Bazdarevic, montage : Robin Monjanel
© TV5MONDE

C'est sur son compte twitter, comme d'habitude, que Donald Trump a annoncé la nouvelle. Le Chef de la Maison Blanche se sépare de Rex Tillerson. Il a choisi le patron de la CIA, Mike Pompeo, pour diriger la politique étrangère des Etats-Unis.

dans

Il y a quelques heures, il était encore en pleine tournée africaine. Une première pour Rex Tillerson sur le continent. Mais aussi une dernière.
Le secrétaire d'état américain est rentré précipitemment à Washington mardi matin,  officiellement "pour raisons professionnelles". En tout, il aura passé à peine plus d'un an à la Maison Blanche.
Donald Trump a expliqué qu'il voulait renouveler son équipe en vue des négociations avec la Corée du Nord. Mais ce n'était un secret pour personne, les relations entre les deux hommes n'ont jamais été au beau fixe.

Nous nous entendions bien, mais nous avions des désaccords. Quand vous regardez l'accord sur le nucléaire iranien, je le trouvais horrible, lui le trouvait correct.
J'ai apprécié son engagement et son travail. Je lui souhaite le meilleur, c'est un homme bon.

Donald Trump

Donald trump avait pris l'habitude de court-circuiter son secrétaire d'état.
Comme sur le dossier nord-coréen, lorsque Rex Tillerson vantait ses efforts diplomatiques, Donald trump promettait lui "le feu et la colère" à Pyongyang.
Et lorsque le président américain annonce une rencontre avec le dirigeant nord-coréen, Rex tillerson raconte aux journalistes que le dialogue est encore bien loin.
Les deux hommes avaient également des opinions très différentes sur la Russie et sur le climat. Vendredi dernier, Donald Trump aurait demandé à son Secrétaire d'État de démissionner. Une information démentie par Rex Tillerson. Aujourd'hui, Mike Pompeo, le patron de la CIA, s'apprête à prendre sa place.
 

"Le secrétaire d'Etat n'était jamais très à l'aise",
Jeffrey Hawkins, ancien ambassadeur américain

Chargement du lecteur...
Propos recueillis par Mohamed Kaci
© TV5MONDE