Info

Le Nicaragua expulse la mission de l'ONU après la publication d'un rapport critique

Chargement du lecteur...
© TV5 Monde

Deux jours après la publication d'un rapport de l'ONU dénonçant un "climat de peur" au Nicaragua à la suite de la violente répression des manifestations antigouvernementales, ce pays a expulsé la mission des Nations unies sur les droits de l'homme.

dans
"Considérant que les raisons, les causes et les conditions qui ont donné lieu à l'invitation (de cette mission) ne sont plus réunies, ce ministère annonce y mettre un terme (...) à partir d'aujourd'hui, 30 août 2018", peut-on lire dans un courrier du ministère nicaraguayen des Affaires étrangères.

Mais alors qu'il vient d'apprendre qu'il est expulsé du Nicaragua, le représentant de l'ONU n'entend pas montrer qu'il est impressionné,  car la meilleure défense dans ce type de situation c'est l'attaque.
 
Le Haut commissariat aux droits de l'Homme poursuivra son travail de suivi et d'information sur la situation des droits de l'homme au Nicaragua, depuis le Panama.Guillermo Fernandez
Guillermo Fernandez savait que sa situation était précaire depuis la publication de son rapport il y a 4 jours, appelant la communauté internationale à agir pour enrayer la crise politique au Nicaragua. Un pays plongé dans un climat de peur après les manifestations anti-gouvernementale réprimées par le pouvoir.

La cible : Daniel Ortega. Selon des associations de défense des droits de l'homme, plus de 300 personnes ont été tuées depuis 4 mois. Accusé, le chef d'état du Nicaragua se défends et sa stratégie est limpide : décrédibiliser l'ONU.
 
Personne ne croit les rapports internationaux, personne. Les rapports internationaux ignorent complètement les décès causés par les coupables meurtriers qui veulent détruire une population pacifique.
"Les coupables viennent de tuer des fonctionnaires, des sandinistes, pour détruire des hôpitaux et des écoles", poursuit-il.

Le gouvernement nicaraguayen estime en effet que les Nations unies ont « outrepassé leurs prérogatives » .
Dans un communiqué l'ONU a réitéré sa volonté d'aider le Nicaragua à remplir ses obligations en matières des droits de l'homme.