Info

Le procès d'un braquage en Suisse de nouveau reporté à Lyon

Le procès d'un braquage en Suisse de nouveau reporté à Lyon en raison de l'absence de trois des six accusés
Le procès d'un braquage en Suisse de nouveau reporté à Lyon en raison de l'absence de trois des six accusés
afp.com - LOIC VENANCE

Confrontée à l'absence de trois des six accusés, la cour d'assises du Rhône a décidé lundi de renvoyer à nouveau le procès d'un braquage en Suisse en 2017, au butin record de 40 millions de francs suisses.

Plus de cinq ans après les faits, il va donc falloir attendre encore plusieurs mois avant que la justice française ne statue sur cette attaque.

Le président Eric Chalbos a estimé que le renvoi sine die s'imposait "pour une bonne administration de la justice". Considérant que les absents sont "délibérément en fuite", la cour a émis un mandat d'arrêt contre les trois accusés, qui faisaient l'objet d'un contrôle judiciaire comme les autres accusés présents à l'audience.

Il s'agit du deuxième renvoi de cette affaire, après un premier renvoi prononcé en novembre 2021, à cause d'un cas de Covid-19 parmi les accusés.

"Il faut que la justice passe, qu'elle commence à passer, pour des faits qui relèvent de la grande criminalité organisée", a estimé le procureur général Eric Mazaud, qui s'est opposé au renvoi, insistant sur le fait que les absents n'avaient "aucune excuse légitime".

Pour les avocats, le respect du contradictoire et l'impossibilité de disjoindre les cas des différents accusés devaient imposer le renvoi.

Deux accusés ont effectué jusqu'à quatre ans de détention provisoire dans le cadre de ce dossier. Ils ont été libérés après l'expiration des délais maximaux de détention.